• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tibet Libre

Tibet Libre

L'association Tibet Libre fournit une information sur la situation du Tibet et la diaspora en exil dans le but de favoriser l'émergence de négociations sino-tibétaines. L'association organise aussi des parrainages d'anciens prisonniers politiques tibétains en exil.
Tibet Libre (Association Loi 1901)  
democratietibetchine@hotmail.com

Tableau de bord

  • Premier article le 24/08/2005
  • Modérateur depuis le 27/02/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 119 217 1932
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 18 5 13
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 24 septembre 2007 15:56

    Merci à l’auteur pour les éclaircissements. La monté des nationalismes vient souvent d’un discours politiques accusant les pays étrangers des problèmes du pays, ou mettant en avant la supériorité d’une culture ou d’un mode de fonctionnement. A contrario, l’analyse de la cause des problèmes, l’ouverture et le dialogue constructif sont des facteurs qui évitent la monté nationaliste et ses dérivent malheureuses connues dans l’histoire du monde. Bonne continuation



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 24 septembre 2007 14:33

    La visite s’est bien produite... Voici ci-dessous une traduction rapide d’un article intéressant : Berlin - Dalai Lama a accusé la Chine de montrer « l’arrogance de la puissance » en s’opposant à sa réunion le dimanche avec le chancelier allemand Angela Merkel à Berlin.

    « C’est simplement l’attitude chinoise. L’arrogance de la puissance. Pékin interfère également dans les affaires internes de l’Allemagne, en exigeant que le chancelier ne me rencontre pas, » a dit le Dalai Lama,

    « Je ne crois pas que ma visite à Mme Merkel causera des dommages à long terme aux relations sino-germaniques, » Le chef tibétain a indiqué être optimiste concernant la situation au Tibet et en Chine dans l’ensemble.

    « La seule occasion pour nous est que les choses changent en Chine, et beaucoup s’est produite là, par comparaison à il y a 30 ans » « Et la Chine continuera à changer. Le gouvernement chinois semble être dans un dilemme en ce qui concerne le Tibet, » dit le Dalai Lama.

    Les chefs chinois sont bien conscients du fait que leur image étrangère dépend largement de leur attitude au Tibet et a su que l’unité et la stabilité dans tout le pays dépend de la paix au Tibet.

    Le Dalai Lama prévoit que s’il y avait des problèmes au Tibet, ceci pourrait avoir des effets sur les provinces chinoises du Xinjiang et de la Mongolie intérieure, où il y a également une résistance à la loi de Pékin.

    Il a précisé que ces trois provinces énormes composent près de la moitié du territoire chinois.

    Le Dalai Lama a souligné qu’il ne cherchait pas l’indépendance pour le Tibet, qu’il est parti en 1959 pour entrer dans l’exil, suivant l’invasion 1951 des troupes chinoises.

    Et il a reconnu que la région montagneuse était économiquement arrièrée.

    Mais il a insisté sur le fait que le Tibet devrait être sous la commande tibétaine et que les nombreux Chinois qui ont maintenant vécu là bas devraient apprendre le tibétain, ou accepter les manières tibétaines ou partir.

    « Le gouvernement allemand croit que le problème tibétain peut seulement être résolu par le dialogue entre le gouvernement chinois et le Dalai Lama, » a dit Thomas Steg, porte parole du gouvernement allemand.

    Source : http://www.phayul.com/news/article.aspx?id=17986



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 21 septembre 2007 18:35

    Votre article est très déscriptif. Au final, on ressent une forme de cynisme, on a l’impression que ce que vous dites, suggère le contraire de ce qui est écrit. Comment en effet croire qu’une éducation militaire n’inciterait pas au nationalisme ? Qu’elle est votre analyse de ce que vous décrivez ?



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 21 septembre 2007 14:13

    Merci de votre message. L’avenir dira ce qu’il en est pour notre Président. Il tout de même probable que l’initiative d’Angela Merkel incite à un effort coordonné de la part des dirigeants européens pour qu’enfin da question du Tibet trouve une résolution pacifique tant souhaitée par le Dalaï Lama et qui pourrait avoir valeur d’exemple pour la résolution des conflits internationaux. Il serait bien, par exemple, que l’europe nomme un représentant spécial de l’Union européenne pour le Tibet (cf : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=19610 )

    Tous nos souhaits à Angela Merkel et au 14e Dalaï Lama, Tenzin Gyatso, dont nous louons le courage et les efforts pour un monde meilleure. Peut-être le Dalaï Lama lui dira « Ich bin ein Berliner » ? Pour plus d’info au sujet d’Angela Merkel :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Angela_Merkel

    du Dalaï Lama :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tenzin_Gyatso



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 9 juillet 2007 12:52

    Merci de votre réponse, votre remarque est interessante : Un petit rappel historique pour répondre sérieusement tout de même : entre 1966 et 1976, la Révolution culturelle est lancée au Tibet. La quasi-totalité des monastères et temples qui étaient encore debout sont pillés et détruits. Des milliers de Tibétains, religieux et laïcs, sont persécutés et envoyés dans les camps de travail (dévastation de quelque 6 000 monastères, incendie des bibliothèques, pillage des temples, saccage et vol des trésors religieux et artistiques, répression sans merci, exécutions sommaires). Le bilan humain est considérable (on dénombre 1.2 millions de Tibétains mort entre 1959 et 1976). C’est dans cette période que débute les premiers voyages en dehors de l’Inde du Dalaï Lama.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès