• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tibet Libre

Tibet Libre

L'association Tibet Libre fournit une information sur la situation du Tibet et la diaspora en exil dans le but de favoriser l'émergence de négociations sino-tibétaines. L'association organise aussi des parrainages d'anciens prisonniers politiques tibétains en exil.
Tibet Libre (Association Loi 1901)  
democratietibetchine@hotmail.com

Tableau de bord

  • Premier article le 24/08/2005
  • Modérateur depuis le 27/02/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 119 217 1932
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 18 5 13
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 28 mars 2007 13:27

    Pour vous répondre sur la Source de « le Dalaï Lama est favorable à la séparation de l’Eglise et de l’Etat »  : la source le Dalaï Lama lui même. Il l’a dit notamment lors de sa visite en France en 1998. Il l’a aussi fait quand il mis en place l’élection démocratique d’un premier ministre en 2001. Il est fait référence à la séparation de l’Eglise et de l’Etat dans l’article du lien ci-dessous. Le Dalaï Lama est logique avec lui même, son souhait le plus cher est bien d’abdiquer à son retour au Tibet en faveur d’un gouvernement démocratiquement élu.

    http://www.tibet.ca/en/wtnarchive/2001/5/12_2.html



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 28 mars 2007 12:13

    Merci des éclaircissements. Il semble qu’il y aie un malentendu : nous avons reproduit l’article du figaro sur les déclarations de Ségolène Royal en réponse aux commentaires de l’article postés par les internautes qui critiquent les propos de Ségolène Royal. Nous pensons que l’article du figaro donne une information plus complète avec les points de vues contradictoires. En dernier recours, il appartient à Ségolène Royal de clarifier ce qui a pu paraître comme confus. Nous nous gardons de tout esprit partisan pour la cause tibétaine, pour les raisons que vous soulignez. En effet la question du respect des Droits de l’Homme dépasse les clivages politiques, voire culturels, ils sont par essence de nature universelle. Bien entendu, nous ne pouvons que vous rejoindre pour dire que si l’ensemble des politiques ont une sympathie affichée ou plus discrète pour la cause tibétaine, il n’en demeure pas moins vrai que la défense des Droits de l’Homme est jusqu’à présent passée en second plan des échanges économiques de tous ordres, et pas des plus éthiques. Autant dire que pour l’instant, les Droits de l’Homme passent à la trappe des pourparlers bilatéraux franco-chinois. Ce triste constat ne doit pas nous amener à baisser les bras, bien au contraire. Nous nous adressons aux candidats aux présidentielles bien entendu en ce sens.



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 27 mars 2007 22:09

    Merci de votre commentaire. Il n’est jamais trop tard pour discuter de l’avenir, et cela sous-entend des négociations pour qu’un accord mutuellement accéptable par chaque partie soit trouvé. Le Dalaï Lama dit qu’il est en semi-retraite concernant son rôle politique, depuis l’élection démocratique d’un premier ministre du gouvernement tibétain en exil. Son souhait le plus cher est de rentrer au Tibet, où il compte abdiquer de son rôle politique en faveur d’un gouvernement démocratiquement elu au Tibet.

    Pour répondre sur l’aspect politique / religieux : le Dalaï Lama est favorable à la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Cette séparation est complémentaire et indispensable d’un gouvernement démocratique.

    Par ailleurs, pour la survie d’une culture, la mode ne suffit pas. Une culture ne peut perdurer dans les livres ou dans les modes. Elle ne peut perdurer que par l’exemple de ses éléments, c’est à dire son peuple, et ne peut se transmettre que de génération en génération. Les Tibétains en exil le savent bien, et ils attendent le moment ou ils pourront retourner au Tibet pour que continue de vivre leur culture.



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 27 mars 2007 18:54

    Merci de votre commentaire et de votre soutien pour une culture unique sur notre planète qui risque en effet de disparaître si nous n’arrivons pas à une négociation entre le gouvernement chinois et le gouvernement tibétain en exil. Même si la plupart des grands maîtres tibétains se sont exilés, leur situation d’exil ne peut permettre la pérennisation de leur culture, même s’ils sont près de 150 000 exilés tibétains éparpillés sur la planète, dont la majorité en Inde qui les a accueilli. Bien que ce pays soit relativement pauvre, il a su être généreux.

    En réponse à vos propos, la décision de l’autonomie ou de l’indépendance du Tibet vis à vis de la République populaire de Chine doit revenir au peuple tibétain. Or, pour le moment, le peuple tibétain est en majorité en accord avec le Dalaï Lama qui ne demande plus l’indépendance depuis 1979, mais une réelle autonomie. Autonomie inexistante actuellement, n’en déplaise à « Emile Red ».



  • Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 27 mars 2007 18:33

    Merci de votre message. Vous est-il possible d’être plus explicite quand vous dites : « je ne comprends pas cette allusion avec SR ». Concernant ce que vous appelez des pactes, ou plutôt des accords entre les pays, cela n’est nullement incompatible avec le respect des Droits de l’Homme. Il serait stupide et illusoire de vouloir isoler la Chine et le peuple chinois. Par contre, il serait encore plus stupide, voire criminel, de laisser les ressortissants de ce pays sans que leurs Droits soient respectés, au profit d’une minorité égoiste. Est-ce bien de ce sujet que vous vouliez aborder ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès