• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Freebird

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 168 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Freebird 25 février 2010 18:23

    Vous auriez dû préciser que vous parlez de l’Europe sociale...telle que les français la voudraient. Or, le modèle social à la française ne s’exporte pas car personne n’en veut, ni en Europe, ni ailleurs. 


    De nombreux pays européens ne veulent absolument pas entendre parler d’abominations telles que le salaire minimum ou de cette distinction stupide entre CDI et CDD, avec toutes les rigidités que cela comporte, que ce soit à l’embauche ou au licenciement.

    Il faut bien comprendre que si jamais une Europe sociale voit le jour, elle se fera forcément sur des niveaux de protection bien plus bas que ceux actuellement en vigueur en France, les salariés français étant les plus protégés d’Europe. Donc si vous voulez sauvegarder le système français, un conseil : laissez tomber cette idée d’Europe sociale car les salariés français ont tout à y perdre.


  • Freebird 23 février 2010 12:42

    Cela sent surtout le mec à court d’argument qui, mis face aux nombreuses brèches dans ses certitudes, se réfugie dans l’invective. Nous sommes habitués ici, étant donné que 90% des commentaires d’AgoraVox suivent exactement le même schéma.


    De toute façon, Kempf et ses copains ont perdu donc cela ne sert à rien d’accorder une quelconque importance à ses propos. Le pseudo-consensus scientifique qu’on a voulu nous imposer par la force est mort et n’est pas prêt de renaître et il sera beaucoup plus difficile désormais pour les dirigeants de nous faire avaler des couleuvres aussi grosses que la taxe carbone. On peut même se demander si le GIEC a encore une quelconque utilité.


  • Freebird 23 février 2010 12:29

    AgoraVox, c’est tellement bien que la plupart des rédacteurs historiques ont foutu le camp et que ceux qui restent préfèrent ne plus écrire d’articles et se contentent de commenter.


    Avant, nous avions Piffard, Forest et Marsu, trois auteurs avec qui j’étais rarement d’accord mais qui avaient au moins le mérite de proposer des articles qui étaient des vraies bases de réflexion. Aujourd’hui, nous avons morice, Villach et Jules, qui ne réfléchissent jamais, n’offrent aucune piste de réflexion et se contentent d’écrire toujours les mêmes articles, dans lesquels ils affichent leurs certitudes. A-t-on vraiment gagné au change ? J’en doute et je ne suis pas le seul. 

    Au pifomètre, je dirais qu’il y a 3 ans (avant la Présidentielle), il y avait environ 80% d’articles utiles et 20% de daube ; aujourd’hui, la proportion s’est inversée (et encore, 20% d’articles utiles me semble être le haut de la fourchette). Donc, non, AgoraVox n’est certainement pas l’avenir de l’information...en tout cas, pas l’AgoraVox d’aujourd’hui.


  • Freebird 22 février 2010 17:06

    Comment peut-on savoir si les vénézuéliens plébiscitent Chavez étant donné qu’ils n’ont aucun moyen de s’exprimer ? Ce sont les chiffres fournis par le Vénézuela lui-même qui permettent de qualifier la gestion du pays par Chavez de « catastrophique ». Je ne dis pas que c’est le seul à mal gérer son pays, je ne dis même pas que c’est le pays le plus mal géré au monde, je dis simplement que Chavez a très mal géré son pays ; le fait qu’il soit l’idole d’une certaine gauche ne l’exclut pas d’une analyse critique. Et force est de constater qu’on est très loin du paradis socialiste annoncé, comme à Cuba d’ailleurs, mais avec l’excuse de l’embargo en moins (et des ressources naturelles que Cuba n’a jamais eu).


    Quant à la Colombie, je ne vois pas trop où vous voulez en venir ; oui, il y a une guerre civile et oui, une guerre civile, ce n’est pas joli à voir et ça fait des morts. Et après ? Critique Chavez n’implique pas automatiquement d’être un soutien absolu à Uribe ; sortez un peu de votre bac à sable.


  • Freebird 22 février 2010 15:55

    Au contraire, Chavez est indispensable aux américains : sa gestion du pays est tellement catastrophique qu’il est obligé de brader son pétrole pour continuer à payer l’armée et les fonctionnaires et donc se maintenir à la tête du pays. En somme, il est vraiment ce qu’on appelle un idiot utile.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité