• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Garp

Garp

Tout à commencé il y a 26 ans. Originaire de la région parisienne, je grandis sans histoire dans une banlieue qu’on qualifierait aujourd’hui de calme, voire huppée. Curieux et touche-à-tout je quitte l’âge du "pourquoi ?" pour rentrer dans celui du "comment ?" et opte donc pour la voix scientifique.
S’ensuivent un Bac S, des classes préparatoires et une grande école d’ingénieur.
Mon diplôme sous le bras, je suis parti découvrir le monde merveilleux du travail dans le secteur non moins merveilleux des systèmes d’informations. Aujourd’hui hybride entre ingénieur informaticien et citoyen attentif, je m’intéresse autant aux sciences physiques qu’humaines.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 46 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Garp Garp 16 août 2007 14:29

    Ce n’est pas à cause du fond que votre article a été refusé Lerma mais certainement à cause de vos problèmes de syntaxe, de grammaire et de vocabulaire... smiley

    Et puis godillots de gauchistes, hezbollah vert, communistes arrièrés et fainéants de fonctionnaires ca suffit pas pour écrire un article !!



  • Garp Garp 16 août 2007 12:13

    Ces 10 votes sans un seul comentaire indique certainement que vous n’êtes pas le seul à vous poser ce genre de questions mais que personne n’a de réponses à vous apporter. Sans aucun doute la peur de constater que tout un chacun est impuissant devant l’ampleur du malaise... smiley



  • Garp Garp 16 août 2007 11:37

    Plusieurs questions après la lecture de cet article : Qui paye pour ces services ? Qui donne les ordres aux « mercenaires » ? Que se passe-t-il en cas de conflit d’intérêts ? Qui les entraine ? Que deviennent-ils à la fin des conflits ? Sont-ils soumis à la convention de Genêve ? Qui dirige ces firmes ? N’y a-t-il pas un risque au fait qu’elles soient côtées en bourse ? Comment faire plus de profits dans le domaine du conflit si ce n’est en l’entretenant ?

    Et dans le futur ca risque de donner quoi ? Plus d’armée régulière mais des légions de mercenaires ? Sous les ordres de qui ? Qui empêchera les dérapages ?

    C’est typiquement le scénario du dernier opus du jeux vidéo Metal Gear Solid. Dans un futur proche, le pétrole n’est plus le nerf de la guerre, c’est la guerre elle-même. Des armées de mercenaires s’affrontent pour les intérêts de quelques grandes multi-nationales sous couvert d’idéologie religieuse ou nationaliste. Ces mercenaires sont rendus plus efficaces par l’injection de nano-machines qui permettent de vérifier et de contrôler leurs fonctions psycho-physiologique. C’est là qu’intervient le héros du jeu qui doit faire face à une menace planétaire. Son pire ennemi réussissant à prendre le contrôle de tous les mercenaires de la planète et menaçant de renverser les régimes en place...

    Le capitalisme poussé à son paroxysme. On est arrivé à transformer des sentiments en valeurs marchandes. On va maintenant faire la même chose avec la mort !!



  • Garp Garp 15 août 2007 14:52

    En tant que prestataire de service pour une grande banque française j’approche de près les systèmes d’informations de celle-ci et j’avoue avoir du mal à imaginer comment on peut sortir un listing tel que dans l’affaire Clearstream. Au mieux on a des références de transactions avec des numéros de comptes mais il faudrait une application vraiment transverse pour pouvoir incriminer de manière certaine telle ou telle personne.

    Qui plus est Florient Bourge n’est qu’un auditeur financier et croyez moi ce n’est pas lui qui l’a sorti tout seul ce listing, on lui a fournit (très facile de montrer ou de cacher certaines choses). C’est pour ça que l’hypothèse 4 me parait la plus vraisemblable. Par la suite tout a été monté en épingle par les politiques et la presse pour jeter le discrédit sur l’homme à abattre.



  • Garp Garp 14 août 2007 18:04

    « Le regard des autres est terrible ! Il faut réussir à s’en détacher au maximum, même si ce n’est pas facile. Le regard des autres est aussi parfois plein de contradictions. Ex : tout le monde s’accorde à dire que la sieste est bonne à tous points de vue mais faire la sieste au boulot est encore perçu (en France) comme preuve de fainéantise. »

    Pourtant certains scientifiques dont Axel Kahn (auteur de « l’Homme ce roseau pensant... ») font l’hypothèse que le regard des autres est un processus nécessaire à l’humanisation et à l’émergence des civilisations. Sans l’autre, ce miroir dans lequel on se regarde tous les jours, impossible de se remettre en question, de s’enrichir à son contact, d’évoluer... On ne peut s’en détacher mais il faut savoir le traiter objectivement, avec sagesse et lucidité. En ce sens il faudrait peut-être se rapprocher de la vision des philosophes Stoïciens grecs dont Epictète est un des représentant les plus connus. Pour être libre, l’Homme doit pouvoir faire la distinction entre les choses qui sont en son pouvoir exclusif (opinions, désirs, inclinaisons, aversions...) de celles qui ne le sont pas (corps, biens, réputation...). En s’affranchissant de cela on arrivera peut-être à se satisfaire de notre bonheur sans regarder ce qu’à notre voisin.

    Pas facile...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès