• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gemini

Gemini

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 490 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Gemini Gemini 2 février 2017 15:13

    De l’enfumage pur, cet article. Les derniers pics de pollution à Paris ont eu lieu alors qu’aucun déplacement de masse d’air conséquent n’a eu lieu depuis l’Allemagne.

    En outre, je serais curieux que notre auteur si éclairé nous explique comment cet horrible air pollué par les allemands a eu l’outrecuidance de s’arrêter uniquement au dessus de Paris, et pas ailleurs. Quelle drôle de coïncidence…

    Bref, c’est juste du n’importe quoi pour ne surtout pas regarder la réalité en face. Alors que cela fait déjà quelques siècles que notre civilisation prétend être rationnelle, il existe encore des individus dénués de tout lien à la réalité. Quelle tristesse et quelle honte.



  • Gemini Gemini 2 février 2017 10:22

    @titi
    Ces chiffres, seuls, n’expliquent strictement rien et ne disent strictement rien.

    Un tout petit exemple : le budget de la justice est de 7 milliards d’€ par an. L’argent offert sans contrepartie aux entreprises, et donc aux actionnaires, 40 milliards d’€.

    Ainsi, déjà, sur votre chiffre, vous serez donc heureux d’apprendre qu’une bonne partie sert à rémunérer les rentiers et les inactifs que sont les actionnaires. On est plus proche du socialisme à l’envers, que l’on pourrait également appeler plus correctement capitalisme.



  • Gemini Gemini 26 janvier 2017 11:08

    Considérer la France libérale de 2017 comme une France socialiste décridibilise d’entrée de jeu votre article.

    Et son contenu est effectivement à la hauteur de cette première erreur d’analyse : sans intérêt, tant le dogmatisme et l’idéologie suintent.



  • Gemini Gemini 23 janvier 2017 23:01

    @Jeff84
    Vos exemples sont probablement tout à fait vrais, mais n’ont aucune valeur autre que d’indiquer qu’il peut exister quelques cas où cela fonctionne. Ce ne sont que des exceptions, mais en aucun cas la règle.

    Ceci étant, je vous invite plutôt à étudier les statistiques de près, ce qui est le seul moyen de connaître la réalité des faits. Le reste relève du mythe.

    Je pourrais vous citer des exemples qui « prouvent » tout et leur contraire avec des cas particuliers.

    Enfin, pour terminer sur votre considération du salarié, elle est là encore faussée. Vous généralisez quelques cas particuliers. Si ce que vous dites est vrai dans certains secteurs bien particuliers où il reste difficile de recruter et où les employeurs ne peuvent pas facilement se permettre de traiter leurs employés comme de la merde, c’est loin d’être le cas général. Sur ce sujet également, je vous invite plutôt à lire les très nombreuses études sociologiques parues sur le sujet.

    Je comprends que vous ne voyez le monde que par le tout petit bout de votre lorgnette, mais vous ne pourrez pas le comprendre si vous en restez là. Vous ferez parti de ces béats qui n’ont pas compris pas comment les peuples peuvent voter le Brexit, haïr l’Union Européenne, ou élire Donald Trump.

    Le libéralisme a fait énormément de mal au monde, et continue. Croire que le chacun pour sa gueule et le tout pour le fric comme seules valeur peut permettre de déboucher sur des sociétés où il fait bon vivre et où nous sommes heureux est pour le mieux naïf.

    Les effets du libéralisme et de ses avatars nous ramène vers les abîmes du fascisme. Les extrêmes droites explosent partout en Europe. Aux U-S, elle a déjà gagné avec Trump, au R.U aussi avec le Brexit, et cela semble bien parti pour empirer. Ce système est gravement malade et nous tous en payons le prix.



  • Gemini Gemini 16 janvier 2017 10:02

    @Jeff84
    Par le simple truchement de la liberté d’entreprendre et du fait que l’on laisse quasiment tout à ces initiatives.

    Ne peuvent entreprendre que ceux qui en ont les moyens, essentiellement financiers, mais également intellectuels.

    Ne peuvent donc entreprendre que ceux qui sont déjà riches. Les autres devront au mieux se contenter de quelques miettes de micro-crédit.

    Également, ne peuvent entreprendre que ceux qui ont le niveau intellectuel nécessaire, ou plutôt, devrais-je dire, ceux qui ont la formation nécessaire. Là encore, seuls ceux qui ont eu les moyens auparavant de se donner ces connaissances pourront le faire.

    Les autres sont condamnés à rester les exclus et parias de la société, et d’en rester au statut de larbins de ces entrepreneurs déifiés.

    Enfin, puisque seuls ceux qui ont déjà les moyens d’entreprendre peuvent décider de ce qui se fait dans notre société, cela renvient à confisquer la démocratie à leurs seules initiatives.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès