• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gemini

Gemini

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 490 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Gemini Gemini 18 mars 2016 11:01

    Il y a un nom dit tout au long de ce texte : à aucun moment vous n’expliquer ce qu’il faudrait faire, selon vous, contre le chômage.

    Au mieux, cet article est inutile, puisqu’il n’y a rien à débattre ni même à commenter, seulement un enfonçage de portes ouvertes.

    Oui, le chômage continue de monter ou bien reste à un niveau élevé. Une fois ce constat fait, rien d’intéressant. Ni sur ses causes, ni sur ce que l’on pourrait faire pour y remédier.

    Tout au plus laissez-vous transparaitre votre avis en intimant aux jeunes de ne pas manifester contre la loi travail. Au mieux pourrions-nous ainsi supposer que votre article n’est qu’un nième argumentaire pour expliquer qu’en précarisant tout le monde et en laissant le capitalisme et le patronat disposer de droit de mort absolu sur ses salariés et ressources kleenex serait une bonne chose et permettrait de lutter contre le chômage. En effet, il n’y aurait plus de chômeurs, mais seulement des esclaves au service de leurs maitres. Est-ce cela que vous voulez ?
    Aucun des grands pays ayant plus libéralisés les relations de travail ne font rêver. Tout au plus ont-ils un peu moins de chômage, et bien plus de pauvres, de travailleurs pauvres et d’inégalités.

    En fait, le vrai problème, c’est cette focalisation sur le seul chiffre du chômage. Pourquoi en faire l’alpha et l’omega alors que les gains faramineux de productivité obtenus ces dernières décennies devraient permettre à tous de travailler bien moins, au lieu d’enrichir bien plus le capital et de laisser un grand nombre de surnuméraires sur le bord de la route tout en les utilisant pour faire peur à ceux dont le capital à encore besoin pour continuer son accumulation sans précédent.



  • Gemini Gemini 17 mars 2016 21:58

    Je ne vais surtout pas pleurer sur leur sort. Ces sangsues qui vivent sur le dos de notre sécurité sociale ne devraient même pas exister. Gagner de l’argent en prenant soin de la santé d’une population est un scandale sans nom.

    La santé est bien trop précieuse pour être confiée à la marchandisation. L’exercice libéral de la médecine également ne devrait pas exister. Les soins devraient être disponibles là où la population en a besoin. Pas là où les soignants en ont envie.



  • Gemini Gemini 15 mars 2016 14:41

    @rocla+
    Ceci étant dit, cette réforme ne va pas dans le sens de l’emploi.

    Et rassurez-vous : même en cas de plein emploi, les syndicats sont utiles : ils servent alors à négocier et imposer de meilleurs conditions de travail aux travailleurs. Les syndicats n’ont donc pas intérêt au chômage.

    En revanche, pour les patrons, le chômage, c’est parfait : ça permet de faire tout accepter aux moutons qu’ils vont tondre (ou aux kleenex qu’ils vont user, selon l’analogie que vous préférez).



  • Gemini Gemini 15 mars 2016 12:57

    @Duhamel

    C’est bien là l’argument le plus bidon : et oui, le SMIC est à 280 € ailleurs, voir bien moins. Donc, on fait quoi ? On met tout le monde à ce niveau ?

    En fait, le vrai problème est l’idéologie libre-échangiste derrière cela qui met en concurrence des pays qui ne le devraient pas.

    On peut déjà débattre de la pertinence de cet idéologie de concurrence sans entraves, mais à supposer que ce soit une bonne chose, il faut, à minima, que soient en concurrence des systèmes sociaux et écologiques équivalents, faute de quoi il y a distorsion impossible au profit du moins-disant.

    Et c’est ce à quoi nous assistons : les vrais profiteurs, à savoir patrons, actionnaires et autres détenteurs de capitaux s’enrichissent sans cesse, tandis que les vrais créateurs de richesses, sont maintenus dans la pauvreté absolue.



  • Gemini Gemini 15 mars 2016 12:53

    Augmenter le financement de la formation est inutile. Il y a déjà bien assez de financement et les problèmes liés à l’utilisation indue de ces ressources sont particulièrement nombreux et scandaleux.

    À ce jour, si aussi peu de personnes utilisent leurs DIF ou équivalent, c’est que ce truc ne sert à rien. Se former, c’est bien, mais au final, ça ne permettra ni de trouver un emploi, ni d’obtenir un meilleur salaire, tans nos patrons sont des pingres aux oursons dans les poches.

    Quel intérêt à être mieux formé, produire plus, si au final, cela ne profite qu’au seul employeur qui nous paiera une misère quoiqu’il en soit ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès