• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gérard Dahan

Gérard Dahan

Docteur en psychosociologie, économiste, directeur d'un institut de sondage,
auteur de "La pression islamiste en France - Enquête sur l'organisation d'une politique d'influences", Tatamis, 2017, de "La manipulation par les sondages", l''Harmattan, 2014 et de plusieurs articles sur les processus de désinformation.

Tableau de bord

  • Premier article le 01/02/2007
  • Modérateur depuis le 31/10/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 36 207 2663
1 mois 1 11 186
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 26 13 13
1 mois 3 0 3
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 7 novembre 17:32

    A tous les commentateurs statisticiens, épidémiologistes et observateurs émérites, je reprécise une nouvelle fois la méthode que j’ai utilisé :

    D’ou viennent ces chiffres ? Je relève tous les jours les chiffres de l’ECDC (qui est l’organisme de contrôle et de prévention des maladies officiel de l’Europe) et qui donne par pays chaque jour le nombre total de contaminés et le nombre total de morts. On peut en déduire le nombre journalier de contaminés et de morts.
    Je reprécise que ces chiffres sont les chiffres déclarés par chaque pays.
    Déclaré au vu de quoi ? Cela diffère d’un pays à l’autre, ce peut-être le résultat de tests, le resultat d’estimations statistiques, on ne le sait pas véritablement. Régulièrement les pays font des correctifs sans publicité pour différentes raisons : mise en évidence de doublons, erreurs, modification de la méthode de collecte des données, chaque pays est maître de la méthode qu’il utilise. On peut penser qu’avec le temps, les méthodes commencent à s’uniformiser. Tous les médias qui publient des chiffres utilisent les mêmes sources : Université John Hopkins, ECDC, OMS, Site DXY,...

    Les chiffres communiqués sont-ils fiables ? 
    1.Tout le monde sait aujourd’hui que « le nombre de contaminés réels » est sous-estimé par tous les pays puisque que les personnes asymptomatiques sont très nombreuses et sont pas détectées.. Elles ne développent pas de symptômes, mais elles peuvent contaminer les autres. Chacun de nous se pose la question de savoir s’il a déjà été contaminé. Il n’y a qu’une seule manière de le savoir, faire un test de recherche des anticorps. Donc en matière de contaminés, les chiffres réels ne seront JAMAIS connus.Il n’y aurait qu’une seule manière d’estimer la proportion réelle de contaminés dans un pays, ce serait de tester tout un échantillon représentatif de la population d’un pays. Le degré de précision des résultats dépendrait en grande partie de la taille de l’échantillon. Certains pays l’on fait.

    2.Les chiffres de mortalité devraient être à priori plus fiables. Mais tous les gouvernements se sont rendus compte que la publication de « mauvais résultats » de mortalité peut avoir des conséquences importantes. Certains gouvernements publient à l’évidence des chiffres manipulés.
    3.Ensuite tout dépend de la confiance que vous avez dans les annonces de votre gouvernement.

    Y a t’il publication de faux chiffres de mortalité ? Ils sont avérés dans certains pays comme la Chine qui a très probablement masqué ses dizaines de milliers de morts (et dont je tiens toujours les chiffres mais que j’ai exclu de cette publication), comme la Russie qui a assimilé les premiers milliers de décès à des pneumonies...
    Une chose est claire : aucun pays n’a les moyens (ni peut-être l’envie) d’aller vérifier et dénoncer les « erreurs » ou politiques de comptabilisation des contaminés et des morts des autres pays. L’OMS ne donne que des recommandations, elle ne contrôle pas les chiffres déclarés.

    Tout cela pour dire qu’on ne peut pas être certains des chiffres qui sont communiqués, mais que c’est tout ce que nous avons. Si à partir de ces chiffres « plus ou moins crédibles » on en tire sur de longues périodes des statistiques, on peut en déduire parfois certains enseignements et certaines conclusions.
    C’est en gros, le travail des statistiques : Faire des bilans sur un certain nombre d’indicateurs et essayer à partir de là, d’en estimer des prévisions.
    Tout bilan statistique et toute prévision (comme celle par exemple des sondages) comporte de réelles possibilités d’erreurs.
    Mais c’est tout ce que nous avons...



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 24 octobre 07:35

    @Serge Charbonneau

    Vous reparlez encore de l’affaire Hunter Biden et de l’ordinateur non réparé abandonné. Biden a parfaitement répondu hier en affirmant qu’il n’avait jamais touché un sous de l’étranger, ce qui n’est certainement pas le cas de Trump qui lui aussi à répondu. Ceci étant le père et le fils Biden ne doivent pas particulièrement s’apprécier.
    Mais, je n’ai aucune confiance en ce que dit Trump qui s’est illustré tout au long de sa présidence, par des mensonges et des affirmations délirantes (notamment sur la géographie (la Nambia qui n’existe pas), l’actualité (les attentats inventés) le fameux avion F52 qui n’existe que dans un jeu vidéo, et enfin le Coronavirus qui devait se terminer au début de l’été...)

    Cordialement



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 23 octobre 15:29

    @Serge Charbonneau

    Nous n’aurons plus longtemps à attendre...
    Tu as peut-être regardé le débat d’hier.

    Voila une des possibles stratégies de Trump pour faire basculer les élections dans les « Swing States » :
    https://www.lematin.ch/story/documentaire-sur-le-coup-electoral-de-floride-en-2000-939065891844
    C’est un article sur ce qui s’est passé en 2000 lorsque George Bush à gagné les élections en remportant la Floride par 537 voix. Il s’était arrangé pour déclencher l’intrusion d’une foule dans le bâtiment où les voix étaient recomptées à la main. Le recomptage n’a pas pu être terminé et Bush avait remporté la Floride et ses 27 grands électeurs. Remportant du même coup, la présidence.

    Trump aimerait probablement pouvoir refaire ce coup.
    Je me suis trompé hier lorsque j’ai affirmé un peu rapidement qu’il était riche.
    De récents articles laissent apparaître qu’il aurait une dette de près d’un milliard de $ et que cela serait LA raison pour que depuis plus de 4 ans, d’une part il s’obstine à ne pas vouloir publier sa déclaration d’impôts et son patrimoine... Mais aussi qu’il cherche une réélection pour pouvoir ne pas être poursuivi...
    A suivre.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 22 octobre 20:32

    @Bombe
    « je ne vois pas en quoi il a eu un comportement exessif ? Il ne mérite aucune condamnation. »

    Ibrahim qui a, le premier, mis une vidéo en ligne, n’a pas tué l’enseignant, il a juste discuté avec le tueur et lui a probablement fourni la motivation et les informations pour le faire... C’est de la complicité.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 22 octobre 20:10

    @ Serge Charbonneau

    Tout d’abord, merci de m’avoir longuement répondu. Nous ne sommes pas d’accord, mais je vous remercie de la cordialité de votre réponse.

    "Et ce n’est pas le gaz de schiste qui lui a permis de relancer l’emploi. C’est la mise à mort du Made in China que vous chérissez tant.
    Trump a revitalisé l’industrie et par conséquent l’emploi en favorisant le Made in USA.« 

    Comme c’est beau ! ....
    Ah oui, la fameuse surtaxation des droits de douane en provenance de la Chine...
    et bien en 2018, les importations américaines depuis la Chine ont augmenté de 7 % par rapport à 2017... Rappelez-moi, était-il déjà président ?
    En économie, ce sont les consommateurs qui décident et il y a des produits que le consommateur américain n’est pas prêt à payer avec le coût des salaires américains.
    Et justement, a quoi servent les »Maquiladoras« au Mexique ? Ces entreprises américaines qui se sont installées au Mexique pour éviter de payer les coûts salariaux américains. D’après vous, ce sont des américains qui y travaillent ? Désolé, pas du tout. Vous voulez connaître le salaire moyen au Mexique ? En fait pour éviter »le made in China« , Trump veut le remplacer par le »Made in Mexico« .

     »Trump ne travaille pas pour le monde, il travaille pour son Pays et pour ses citoyens. « 
    Le croyez-vous vraiment ? Alors que même au sein de sa propre famille, sa nièce psychologue, Mary L. Trump constate que son égo est démesuré et qu’il n’écoute que lui ?
    Elle affirme qu’il a détruit sa famille et qu’elle ne le laissera pas détruire son pays.
    Elle rajoute qu’il a toutes les caractéristiques du narcissique et qu’il a constamment besoin de se voir réassurer. Selon elle, dans le New York times, »il a payé quelqu’un pour passer à sa place les tests américains d’admission à l’université"...

    C’est donc ce tricheur, ce manipulateur, ce narcissique que vous admirez ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité