• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gérard Dahan

Gérard Dahan

Docteur en psychosociologie, économiste, directeur d'un institut de sondage,
auteur de "La pression islamiste en France - Enquête sur l'organisation d'une politique d'influences", Tatamis, 2017, de "La manipulation par les sondages", l''Harmattan, 2014 et de plusieurs articles sur les processus de désinformation.

Tableau de bord

  • Premier article le 01/02/2007
  • Modérateur depuis le 31/10/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 38 224 2900
1 mois 1 11 40
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 26 13 13
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 24 janvier 2015 11:58

    @ Joletaxi :
    Veuillez m’excuser mais je n’ai pas compris grand chose de ce que vous vouliez dire. Si je comprends bien votre commentaire est « sarcastique » ?

    Quand vous citez une phrase qui ne vous appartient pas, "mettez là entre guillemets« , pour qu’on comprenne que vous réagissez à cette phrase.

    Quand vous citez une autre phrase qui ne vous appartient pas en la déformant comme celle ci-dessous et en lui faisant dire le contraire de ce qui est écrit, c’est soit de la mauvaise foi, soit de l’ignorance des règles d’écriture de base, soit de la manipulation... (J’ai mis en gras, la véritable phrase citée)

     »Croire que l’on peut encore être le fer de lance d’un mode d’énergie rejeté par tous les pays malgré Fuku (vous savez ce truc qui a fait zéro mort, zéro la tete à Toto), des pays comme la Chine, l’Inde, et plus près de nous l’Angleterre mettent en construction ou en projet des dizaines de réacteurs,

    parce que trop couteux, trop dangereux et technologiquement pas abouti est un folie qui nous conduira à la dépendance énergétique parce que nous n’avons pas su ou voulu opérer notre virage à temps."

    Vous reprochez à Trelawney de ne pas suffisamment s’expliquer... Personnellement j’ai trouvé son article bien plus clair que votre commentaire...



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 23 janvier 2015 18:45

    @ ecophilopat et JeanVidales
    Je n’ai pas de réponse précise à votre question et on ne peut faire que des suppositions.
    - Peut-être les sympathisants de la droite ou du FN étaient-ils occupés sur d’autres sites,
    - Peut-être un groupe de sympathisants de Melenchon se sont-ils acharnés sur Agoravox...

    Il y a cependant une autre remarque qu’il est possible de faire : le 27 novembre 2013 un internaute a faussé tout seul une question internet sur le site « francetvinfos » dont les résultats devaient être présenté au cours du journal télévisé « soir 3 ». Il a expliqué ensuite comment il avait pu voter tout seul 64 000 fois en moins d’1/2 heure à la question posée .

    L’affaire a éclaté lorsque le présentateur a soudainement annoncé en direct qu’il ne pouvait donner les résultats, ceux-ci lui paraissant suspect.
    A l’époque, l’affaire a fait beaucoup de bruit.
    http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/11/29/ce-n-est-pas-le-premier-sondage-en-ligne-que-je-fausse_3522512_3236.html

    Par la suite, France 3 a annoncé qu’elle avait fait le nécessaire, mais je peux vous assurer qu’il n’en est rien...

    La conclusion est qu’il n’est pas nécessaire d’être des dizaines pour opérer ce type de manipulation, une seule personne avec quelques notions informatique est suffisante pour complètement « bidonner » une question internet.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 23 janvier 2015 17:06

    Je viens de répondre à ton article par un autre article... (qui paraîtra peut-être demain)
    Cordialement smiley



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 23 janvier 2015 16:28

    @ Mac : vous êtes mur pour lire mon livre... :) « faire un sondage à chaud au lendemain du 7 janvier pour savoir si les gens accepteraient que l’on adopte des lois d’exception » :
    La pratique des sondages « à chaud » s’est effectivement généralisée (Le premier à l’avoir fait est François Mitterrand qui en avait compris l’intérêt) c’est la technique du « légendage » de l’évènement et elle est effectivement partiellement manipulatoire.
    Elle sert notamment à orienter le commentaire des journalistes en leur expliquant (par l’intermédiaire des résultats du sondage) la façon dont les Français sont censés avoir perçu l’évènement. Mais encore faut-il que les résultats aillent dans le sens que vous souhaitez... Si ce n’est pas le cas, il suffit de ne publier que les réponses aux questions qui vont dans votre sens.

    @ adzo : Les sondages coûtent cher et les Français en sont friands (200 lors de la campagne présidentielle de 2002, 300 en 2007, 400 en 2012) ... On sait que l’annonce d’un sondage pré-électoral sur un journal, permet le développement des ventes. C’est la raison de la multiplication de ces pseudos sondages.
    Désolé de la faute d’inattention pour Mélenchon et je vous rassure (je viens de vérifier), elle n’est pas présente dans mon livre...

    @vachefolle : essayez, publiez un article ?



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 23 janvier 2015 13:08

    Merci de vos réactions.
    Quelques réponses à certaines de vos remarques.

    @ P’tit Charle : permettez moi de ne pas être d’accord avec vous ; bons nombres de vrais sondages ne sont pas « manipulés (pas tous) et participent à une véritable connaissance de la société sur elle-même.

    @ Yurf-coco : oui, il y a »manipulation« lorsqu’il y a intention et dans ce cas, la manipulation est évidente. Les aveux de Clément Sénéchal, le twitter officiel de Melanchon en sont la preuve.Je ne dis pas que Mélanchon l’avait organisé, mais il ne pouvait pas ne pas le savoir.

    @ Fergus  : Pas entièrement d’accord avec vous, on a vu oralement Jean Marie Le Pen se prévaloir de résultats de »question internet« qu’il nommait »sondage« ... Oralement, tout le monde ne savait pas qu’il parlait de »question internet« ... Et globalement cette utilisation participe à la »décrédibilisation« des sondages...

    @ adzo : Je dis simplement que les »questions internet« utilisent abusivement le mot »sondage« et que comme les gens ont l’habitude de donner du crédit aux sondages (quand ils sont faits dans les règles de l’art), ces »questions internet« sont systématiquement »bourrés" par les sympathisants de tous les partis.
    Je ne vise pas particulièrement le FdeG, le FN a également abondamment utilisée ces manipulations, reportez vous à mes articles précédents, j’explique la mécanique de certains d’entre eux...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité