• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gérard Dahan

Gérard Dahan

Docteur en psychosociologie, économiste, directeur d'un institut de sondage,
auteur de "La pression islamiste en France - Enquête sur l'organisation d'une politique d'influences", Tatamis, 2017, de "La manipulation par les sondages", l''Harmattan, 2014 et de plusieurs articles sur les processus de désinformation.

Tableau de bord

  • Premier article le 01/02/2007
  • Modérateur depuis le 31/10/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 26 125 1485
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 22 12 10
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 6 mars 2016 12:05

    @ Faouzi

    1. Tout d’abord, je ne pense pas avoir mis en accusation « le musulman » c’est à dire l’être humain ou l’homme, j’ai parlé de la religion musulmane et dans une version rigoriste.

    2. « La foule, les gens communs qui agissent de manière spontanée sans reflechir » que vous évoquez, c’est vous et moi, nos voisins, monsieur et madame tout le monde et oui, une enquête porte sur « ces gens là » et pas sur les élites que vous représentez peut-être.

    3. « je n ai jamais vu ni observe ce genre de comportements qui font subitement l objet d une vindicte sociologiquement delirante je n ai jamais observe de femme violee au nom de l islam ni d une autre religion » 
    Ah bon ? Effectivement un viol n’est jamais fait au nom de...
    Vous n’avez pas assisté à ces agressions et ces viols de femmes place Tahrir en 2012 et 2013 ?
    Je vous rappelle cette estimation du Centre Egyptien pour les droits de la femme : 55 viols par jour.
    Vous n’avez pas lu la presse suite aux agressions de femmes à Cologne et dans une douzaines de villes Européenes ? A Cologne les suspects identifiés et arrétés étaient selon les déclarations de la police :
    « 25 Algériens, 21 Marocains, 3 Tunisiens, 3 Allemands, 2 Syriens, un Irakien, un Libyen, un Iranien, et un Monténégrin »
    Vous n’êtes pas témoin du harcèlement dont sont victimes les femmes dans les transports publics et dans la rue ? Mais vous n’êtes pas une femme... Et pourtant c’est une réalité dont la quasi totalité des femmes Algériennes, Marocaines ou Tunisiennes peuvent témoigner
    .

    4. « si violences sexuelles il y a eu ce sont celles de degeneres de malades de voyous de meme dans les pays voisins tous musulmans ou les femmes se promenent librement sans contraines relgieuses ou autres »
    C’est un peu facile. Dans le domaine social, quand un phénomène se produit sur de telles échelles, ce n’est pas un phénomène marginal, c’est une dérive et un problème qu’il faut prendre en compte.
    Mais oui, vous avez raison, d’autres femmes se promène librement. Ce qui ne veut pas dire que ces phénomènes n’existent pas.

    5. « dans les pays democratiques occidentaux les femmes sont font violer se font battre »
    Vous avez également raison la violence faite aux femmes est un problème en France. Nous cherchons à le traiter (en l’étudiant, en le dénonçant et en le pénalisant).
    Je vous signale que l’enquête nationale de 2011 du Maroc sur la violence faite aux femmes conclue que
    « 63% des femmes marocaines de 18 à 65 ans ont subi un acte de violence sous une forme ou une autre durant les 12 derniers mois ». En France cette même statistique est de 10%, mais c’est 10% de trop.


    @ Islam
    Vous avez raison, mais cela n’empêche pas quelqu’un de mal informé ou de particulièrement rigoriste de le penser. Etes-vous à coté de chaque imam intégriste pour vérifier la véracité de ses affirmations ? Que ce soit vrai ou faux (et vous avez raison, c’est faux) il est possible que certaines personnes le pensent.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 6 mars 2016 10:26

    @siatom
    A l’occasion, j’en discuterais volontiers avec vous.



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 5 mars 2016 19:30

    @ Astus :
    Merci pour votre appréciation.
    Je suis d’accord avec vous. Mais le clergé existe chez les Chiites.
    @ Omar9 :
    Je suis d’accord avec vous, il n’est pas question d’encourager la discrimination, mais il faut être conscient des pressions religieuses qui actuellement s’exercent sur la communauté musulmane française.
    Vous dites : "Il faut donner du temps aux générations de musulmans pour s’installer dans une véritable modernité." Les femmes que j’ai interrogées vivent en Algérie et au Maroc et elles ne supportent pas la pression qui s’exercent sur elles. Pensez-vous que le Maroc ou l’Algérie n’ont pas eu assez de temps pour s’installer dans la modernité ?

    Désolé de ne pas être d’accord avec vous et d’être d’accord avec Gilles KEPEL
    L’islamisme instrumentalise « le concept d’islamophobie » pour faciliter la pénétration en France de l’islam intégriste.
    Il s’est d’ailleur arrangé pour être juge et parti et faire lui-même la comptabilité des actes islamophobes Ainsi :

    Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) qui s’est donné pour objectif de faire une comptabilité des manifestations d’islamophobie est considéré comme très proche de l’UOIF  (Filiale Française des Frères musulmans) et on peut lui reprocher, sous couvert de dénonciation de l’islamophobie, de pratiquer un déni de l’intégrisme actif en France.
    @ genevieve_PN :
    Je crois que vous m’avez surtout mal lu ou avec des oeillères. Je ne crois pas avoir décrit l’islam comme une religion d’obsédé, mais clairement comme une religion qui inféode la femme à l’homme, qui exempte l’homme de toute responsabilité et qui multiplie les interdits dans les contacts hommes-femmes.
    Si vous appréciez être exclue de tout et ne vivre que parmis les autres femmes, je vous laisse à votre satisfaction.




  • Gérard Dahan Gérard Dahan 5 mars 2016 09:48

    Je viens de voir que nous avons fait un article sur un même thème.
    Comme vous, j’ai beaucoup aimé l’article de Kamel Daoud et j’ai été choqué de la réaction de ces prétendus sociologues.
    Il se trouve que depuis environ 1 ans, je travaille et écris sur un thème proche et que j’ai fait plusieurs interviews d’européenes vivant avec des musulmans, de Marocaines, d’Algériennes et ce que j’ai pu entendre n’a rien à voir avec les « clichés orientalistes ».
    Cordialement



  • Gérard Dahan Gérard Dahan 17 janvier 2016 00:59

    Bonsoir à tous, merci de vos réactions.
    Effectivement ce que j’ai voulu montré dans cet article c’est :
    1. Qu’a plusieurs reprises à Stockholm, à Cologne, les autorités policières ont occulté voire minimisée les faits pour ne pas préter le flanc à des accusations de racisme. De là à mettre des citoyens en danger, ça me parait discutable.

    2. Cette technique à une histoire, elle n’est pas arrivée en Europe toute seule, effectivement elle vient d’Egypte et dès son apparition, elle a été une technique instrumentalisée ou commanditée.

    3. Je n’ai pas parlé de préméditation mais de coordination. Y a t-il organisation ? Je n’en sais rien.

    4. Plus de 12 villes européennes de la Suisse à l’Allemagne en passant par la Finlande et la Suede... Je trouve que c’est beaucoup.

    5. Je pense que cette technique d’agression sexuelle n’a pas fini de faire parler d’elle en Europe et je ne pense pas que ce soit sa dernière utilisation

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès