• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1732 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • gimo 29 décembre 2008 02:21

    Tous les Français savent que l’état Français est corrompu, un secret de polichinelle. Un pays ou les ronds poins sont nommés rond de pot de vin, ou les stations d’épuration de plusieurs millions d’euro fonctionnent en by passe, ou certaines associations, assurance vieillesse, assurance chômage, assurance maladie, syndicats, parties politiques ne sont jamais sérieusement contrôlées....etc. Un pays ou les services fiscaux et la justice sont la pour protéger le système contre les citoyens. Mais dans cette corruption généralisé rien n’est caché les montants sont affichés aux bords des routes sans que personne ne prennent sa calculatrice et se posent quelques questions. Nous sommes les premiers responsables en renoncent à demander des comptes aux politiques et aux fonctionnaires responsables des travaux publiques. Le scandale Français dépasse l’entendement, on ne voit que la partie immergée de l’iceberg. Une grande partie du déficit publique serait du à la corruption. La corruption de certains fonctionnaires responsables des travaux publiques nuit à l’emploie dans la justice, l’éducation par son coût exorbitant.
    DÉCLARATION DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE 1789
    Article XV
    La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

    l’état français", ça rappelle de droles de souvenirs...

    Faudrait une définition de l’état ...A partir de là, on pourrait discuter si c’est l’état qui est corrompu, ou ceux qui tiennent l’état .... Selon Wikipédia
    État français, (nom officiel de l’administration française sous le gime de Vichy), est consultable ici : État français (Régime de Vichy).

    En France, le mot « État » a deux significations souvent confondues mais en réalité distinctes :

    « L’État » au sens politique du terme qui désigne l’ensemble des pouvoirs publics de niveau national : pouvoirs gislatif, exécutif et judiciaire (c’est en ce sens que le président de la République est le « chef de l’État » puisqu’il veille au bon fonctionnement de ces différents pouvoirs ; c’est également en ce sens que l’État légifère ou qu’il s’engage sur la scène internationale).

    « L’État » au sens administratif du terme. Pour la comptabilité publique, « l’État » désigne une collectivité publique, c’est-à-dire une personne morale de droit public, qui a une dimension nationale contrairement aux collectivités territoriales et qui constitue l’outil administratif dont dispose le pouvoir exécutif incarné par le gouvernement (on dira ainsi que l’État paie des fonctionnaires, finance des projets, passe des contrats, etc.). En tant que collectivité publique, l’État est dirigé par le Premier ministre et les ministres. Son administration est découpée en ministères. Il assure la tutelle d’établissements publics. Il dispose d’une fonction publique.

    Un des problèmes majeurs en France est que l’État au sens administratif est toujours basé pour l’essentiel sur des principes issus de sa création sous l’Ancien Régime, les tentatives de l’adapter à une société démocratique n’ont jusqu’ici été guère fructueuses de ce point de vue. En règle générale les Anglais et les Américains préférent utiliser le mot gouvernement qui donne une plus large place au politique alors qu’en France, depuis Vichy, le mot État [1] est systématiquement préféré et s’est pour parti substitué au mot République utilisé antérieurement[2].

    l dispose d’une fonction publique.

    Un des problèmes majeurs en France est que l’État au sens administratif est toujours basé pour l’essentiel sur des principes issus de sa création sous l’Ancien Régime, les tentatives de l’adapter à une société démocratique n’ont jusqu’ici été guère fructueuses de ce point de vue. En règle générale les Anglais et les Américains préférent utiliser le mot gouvernement qui donne une plus large place au politique alors qu’en France,.....

     

    La réalité de notre sytème judiciaire est grave,de nombreux citoyens sont bafoués dans leurs droits en justice sans que cela ,interpelle quiconque.N’importe qui peut ,du jour aun lendemain être confronté à la justice en tant que victime ou coupable,et nous avons le devoir en tant qu "PEUPLE SOUVERAIN" au nom duquel "LA JUSTICE EST RENDUE",de réagir face aux carences et incohérences de notre système judiciaire. Une profonde réforme de notre Justice passe dabord par une plus grande lisibilité et transparence sur son fonctionnement.
    UNE REACTION COLLECTIVE EST URGENTE POUR UN MEILLEUR SERVICE PUBLIC

    Création d’une commission nationale indépendante chargée d’examiner les plaintes de tous les justiciables et de retenir toutes celles qui pourraient déboucher sur des poursuites disciplinaires , si le fonctionnement est prouvé.

    Stop à la toute puissance de certains magistrats qui terrorisent et méprisent les citoyens les plus vulnérables.

    Stop aux condamnations résultant d’enquêtes baclées,parfois inéxistantes.

    Réparation des dommages causés aux justiciables victimes de pratiques abusives.

    Stop au refus de communiquer les rapports d’enquêtes sociale aux familles,aux citoyens,en l’absence de tout débat contradictoire.

    Présence dans les tribunaux,de citoyens issus de la société civile,pour contrôler les procédures.

    Informer les justiciables des raisons des classements "sans suite" et les motifs des "non lieu".

    Possibilité de mener des actions et procédures collectives.

    Stop aux conflits d’intêrets ,aux collusions délibérées entre les professionnelles de la Justice( mandataires,huissiers,notaires, avocats....) qui empêche parfois le bon déroulementd’une Justice saine.
    Les revendications sont nombreuses,soyons acteurs de l’évolution et de l’amélioration de notre Institution judiciaire,refusons la régrésion !!!
    NOS DROITS SONT EN PERIL, EXIGEONS UN DEBAT PUBLIC
    Merci de m’avoir lue.

    " LES LOIS,ELLES,ON PEUT LES VIOLER SANS QU’ELLES CRIENT ". signé TALLEYRAND
     



  • gimo 21 décembre 2008 16:04

     c’est si simple les solutions sont disponibles , seulement il y a SUR CETTE PLANETE  20% qui vivent de ce chao de société 1 .des pauvres embéciles avidés par le profit.  2.  40% de laches. et de 3.de 20% ignorants ce qui fait le compte SOIT 80% POUR 20% de gens éclairés pauvre planète (TERRE)
    80% qui font le lit des politiciens menteurs profiteurs incluant eux même
    il reste 20% DE GENS qui doivent se battre pour changer cette planète c’est pas gagné
    esperont que cette crise réveille la sociéré

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité