• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

goc

goc

Informaticien cevenole, c'est dire le combat de tous les jours entre high-tech et ruralité
, combat garant d'une ouverture au monde et d'une curiosité jamais assouvie. Combat aussi pour une tolerance et une relativisation des choses, toutes ces valeurs que j'ai acquis au cours de mes nombreux voyages professionels de par le monde.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 3099 148
1 mois 0 8 0
5 jours 0 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • goc goc 26 septembre 2007 01:09

    Bon article

    par contre mettre la faillite uniquement sur le dos des nombreux fonctionnaires, est un peu facile, et réducteur

    car la fonction publique a, de nos jours, une utilité certaine, celle d’empêcher l’effondrement de notre société : je m’explique

    si vous faites un tour dans nos campagnes, et que vous traversez un petit village, posez-vous la question : « avec quoi les gens vivent-ils », et bien la réponse est simple ; avec notre argent, celui des salaires des fonctionnaires.

    N’oubliez pas, un actif directe fait vivre 3 autres actifs, artisans, commercants, prestataire divers (banquier, assureur, etc). Or ceci est vrai aussi pour les fonctionnaires

    et aujourd’hui le tissu industriel français est en voie de disparition, alors que reste-t-il pour faire vivre la France ??

    les retraités ??, oui mais leur nombre n’est pas assez suffisant (sauf peut-etre en Corse et dans les DOM-TOM)

    donc aujourd’hui, seuls les fonctionnaires peuvent jouer ce rôle

    maintenant cela ne veut pas dire que les fonctionnaires ne sont pour rien dans notre faillite, cela veut simplement dire que reduire leur nombre n’arrangera rien du tout, bien au contraire, cela ne fera qu’accelerer la destruction de notre societe.

    Le problème est plus profond, le problème c’est que nos gouvernements ont pratiqué la politique de l’autruche face à la desindustrialisation de notre pays, et ont prefere boucher les trous du tuyau percé plutot que de couper l’arrivé d’eau

    et je ne parle pas de la décision politique la plus imbécile de la Veme république, à savoir les 35h : Dans un pays ou 70% des chômeurs le sont parce que soit l’entreprise a délocalisé, soit elle a fermé car pas assez compétitive, on n’a rien trouvé de mieux qu’augmenter le cout de la main-d’oeuvre. Voila pourquoi on n’a plus d’industrie, et on a préferé compenser en créant des postes de fonctionnaire

    en fait, a mon avis on a depassé le point de non retour, plus personne ne peut arranger les choses on est dans une spirale sans issue. La seule solution, est un krash mondial qui remettrait les compteurs a zero (avec recul de notre société de 40ans)

    Le Mur de Berlin est tombé du coté du communisme, en ce moment on assite a son effondrement du coté du capitalisme



  • goc goc 25 septembre 2007 16:29

    bravo pour l’article

    j’y ajouterais un avis plus « socio-culturelle »

    Dans vos descriptions, vous réagissez (vous tous) comme un occidental, or la culture chinoise est tout sauf occidentale et en particulier, se distingue par deux facultés a priori antinomiques

    1 - le chinois a le temps, il a mis 400 ans a construire la muraille de chine, il mettra autant de temps a la restaurer

    2 - La société chinoise a l’énorme capacité a se modifier en un temps record, mais cela dans tous les sens, c’est a dire que si elle est passé du communisme pur et dur, a l’économie de marché en moins d’une génération, elle peut aussi faire le chemin inverse à la même vitesse, voir plus vite, comme cela s’est fait avec la révolution culturelle de Mao et sa femme

    enfin, je contredirais votre interlocuteur privé, en affirmant que s’il y a Krach, ce ne sera pas due a une cause économique mais a une cause politique, c’est a dire a un retour vers le communisme pur et dur, le reste n’en sera qu’une conséquence, ce retour etant issu des révoltes sociales internes

    par contre je me suis fait un scénario catastrophe intéressant en imaginant ce que serait notre vie de tous les jours si demain la chine n’exportait plus, et ne fabriquait plus rien

    surtout que notre tissu industriel est deja complètement détruit

    brrrr... j’en tremble encore



  • goc goc 25 septembre 2007 02:08

    visiblement tu confonds tout : je n’ai aucune haine envers le nabot, simplement je n’ai aucun respect pour ce genre d’individu, c’est tout

    par contre, toi tu aurais plutôt tendance a avoir la haine envers ceux qui ne pensent pas comme toi, puisque tu ne sais pas argumenter mais uniquement injurier

    mais cela c’est la réaction typique de l’obscurantisme et du fanatisme

    a ne plus te lire



  • goc goc 24 septembre 2007 18:30

    tu veux dire qu’un président qui n’aurait pas eu la majorité des voix n’est pas un vrai président ??

    comme bush en 2000 ???

    intéressant comme vue des choses smiley

    ps : c’est justement parce que j’ai beaucoup travaillé a l’étranger que je connais bien les problèmes de démocratie et de vol de la democratie par le fric, le mensonge et le bourrage de crane, donc tes conseils....



  • goc goc 24 septembre 2007 17:37

    D.W

    « Plus vous traitez Sarkozy de »nabot« et plus vous ralliez de personnes à sa cause. »

    il ne faut pas inverser les roles, c’est sarko par son atitude qui injurie la France. En se vautrant (avec des talonnettes et des bottins) devant Bush, en faisant allégeance au Crif et la politique sionniste et raciste israelienne, il bafoue la tradition d’humanisme que la France tentait de propager de par le monde

    Le traiter de nabot n’est qu’un juste retour des choses, et je n’ai aucun respect pour cet individu, elu president par 53% de francais composé essentiellement par des vieillards seniles, improductifs et cretinisé par tf1

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès