• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

homosapiens

homosapiens

- 40 ans, marié, 2 enfants.

- ni de gauche ni de droite.

- bosse pour nourrir sa famille, protéger et éduquer ses enfants.

- s’intéresse au monde qui l’entoure

- souhaite confronter certaines idées et opinions avec vous.




Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 185 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • homosapiens homosapiens 3 janvier 2009 22:36

    Comtpe tenu du cv de l’auteur on pourrait s’attendre à un titre plus percutant..

    Voila bien un type sans morale, qui vu son année de naissance a du remercier
    mai 68 pour lui donner la joie de découvrir l’acte sexuel. 

    Fier de son CV de parasite de gauche vivant au crochet de la société, convaincu d’y apporter quelque chose
    en plus, le voila en ce 2 janvier à accoucher lui aussi, mais dans la douleur, d’un truc qui se veut
    un article.
    Immoral car on n’attaque pas une femme sur un tel évennement de sa vie, aussi vite, aussi vil q’une hyène.
    Mais l’auteur accouche lui d’un hydrocéphale mou ; car qui est il pour juger du travail de ministre ?
    Rien qu’un type qui est passé de la table d’écolier à celle du prof, tout fier de montrer ainsi à sa maman
    qu’il avait bien lu ses leçons...oubliant qu’au passage il avait par contre oublié la vie,l’amour, le respect des autres et notamment celui des femmes.

    J’ose croire que cette haine n’est que d’ordre politique, et venant d’un gauchiste ce serait preque logique,
    et qu’elle ne vient pas d’une difficulté personnelle à mettre au monde une progéniture par absence de femme, de coeur ou d’autre chose plus biologique.

    Son cv mentionne bien des petits "chéris" mais au éditions ceci cela, nul trace d’enfant en chair et en os.
    Ceux qui auraient impliqué des photos de leur maman enceinte, de face, de trois quart, de profil...

    Cette absence d’information, cette haine méprisable est bien celle d’un type qui ne sait pas ce que sont les
    premiers jours de l’arrivée d’un enfant, sinon il aurait fermé son bec.
    Et avant d’aller critiquer le boulot de la justice commencez par celui de l’enseignement, à mais oui, c’est vrai
    vous n’y connaissez rien aux enfants non plus.

    Bonne année quand même, à votre âge vous devriez encore y arriver..



  • homosapiens homosapiens 3 janvier 2009 21:28
    Alors comme d’habitude on obtient la réponse des « anti zemmour » par principe, ceux qui au lieu de réfléchir par eux-mêmes, condamnent immédiatement, les mêmes qui prônent l’amour, la tolérance et la liberté d’expression, du moment qu’on pense comme eux, bref les gauchos de bases, heureusement moins nombreux, mais toujours aussi mielleux dans leurs vaines tentatives de répliques.
     
    Usant certainement de quelques clics sur wikipédia, l’auteur du sujet nous relate l’histoire de l’écriture, et pourquoi pas l’invention de la roue ou du stylo bic…pour nous convaincre d’on ne sait plus quoi au bout de la deuxième ligne…
     
    Bref, Zemmour, dit ce que n’importe quel micro trottoir démontrerait à condition qu’il soit fait impartialement, le rap c’est plutôt de la merde pour un buisness particulier qu’un art où textes et auteurs méritent l’attention de nos cœurs.
     
    On oppose rapidement dans les commentaires au rap merdique des titres de britney spears ou johnny…comme si ceux qui critiquent le rap se tapent un pur bonheur à écouter ses merdes, à la rigueur dans ces cas là il y a au moins un travail musical et un effort sur la voie.
    Je considérerais le rap autrement si on ne lui collait plus le titre de musique, plutôt de « cri », mais certainement de musique.
     
    Le rap est une nullité tant sur le texte, que sur la musique, que sur les idées, que sur les pseudo chanteurs tout juste bon à beugler sur une boite à rythme la merde qui coule dans leur cervelle pour les plus chanceux d’entre eux. L’équivalent du rap en émission de tv serait sans doute loft story, autant dire une fausse réalité mise en scène, livrant au regard les plus bas instincts, par de sombres imbéciles même pas foutus de comprendre quels guignols ils représentent pour ceux qui en font leur business.
     
    Violence, sexisme, drogue, crime, destruction tout n’est que dégueuli à destination même de ceux qui prétendent être victime du déni de la société. Et zyva que j’me la péte avec une grosse bagnole et un tas de tepu qui affichent nichons et tout le reste pour espérer éveiller une relative dilatation de nos pupilles. Voila le beau rêve du rap ; passons notre vie à nous secouer comme des clébards sur une power plate, en jogging, avec des putes et en rouspétant que la vie est dure, qu’on est tous frères…
     
    Evidement, on va chercher ici où là quelques rares bons mots par quelques rares interprètes pour essayer de nous faire avaler qu’il y a du bon. Et en cherchant bien ces bons mots sont des resucées d’autre chose, ou bien le rebelle rappeur est né fils de diplomate et flirt avec un doctorat en lettre moderne…très loin.
     
    En même temps vous serez convaincu que je n’aime pas le rap, et ben c’est faux, en fait je m’en fous, il m’arrive d’en écouter, car contrairement à certains qui jugent de tout, j’aime me faire mon opinion tout seul sans me demander si le type est de droite ou de gauche, juif ou pas, noir ou blanc, je m’en tape. Dans l’ensemble je dirais qu’il n’y a plus de vraie musique (populaire ou pas d’ailleurs) depuis le début des années 90. Pour preuve le nombre incroyable de reprises, y compris par les rappeurs, de tubes des ces années là. A tel point que les vrais chanteurs de cette époque ne savent plus où donner du micro sur cette planète. Eux qui croyaient se taper la retraite, et ben non, hop sur scène les papys…et comme ca fait du bien d’entendre des vraies harmonies, des rythmes travaillés, des paroles, des textes qui ont encore un sens 20 ans après…ca fait bizarre, non ?
     
    Désolé pour ceux qui n’aiment pas Zemmour, mais là il a raison, le rap c’est plutôt nul, sous culturel et pour les analphabètes (putin que c’est dur à écrire ce mot).
     
    Je commencerais à aimer le rap quand j’entendrais « va plutôt niquer ton banquier que ta mère parce que lui y s’est pas gêné depuis quelques années », bon c’est nul, mais le message est passé non ?
     
    Bonne année


  • homosapiens homosapiens 31 décembre 2008 00:45

    Pour Le manu et Jack Nico

    Merci pour votre soutien.... D’une part cela flatte l’égo évidemment, mais surtout
    cela rassure sur le fait que je ne vis pas sur une ile déserte. Fatalement comme
    tout individu normalement constitué je me réjouis de la communauté, de la fraternité et vos réactions
    m’ont sincèrement réchauffé le coeur. A mon tour je vous souhaite une bonne année 2009.

    Jack : le fait que tu parle de courage m’interpelle encore plus
    car cela suppose que de parler sans haine, sans préjugué, sans vouloir
    blesser quiconque ; en tentant juste de présenter mon opinion suppose
    le courage... et en y repensant, n’est il pas triste d’avoir, en france pays d’idées,
    de libertés, à faire preuve de courage pour parler de choses si simples dans leur
    fondemements.
    Il est tellement regrettable pour l’humanité entère quelque soit la race, la religion ou n’importe
    quoi d’autre d’en être à ce début du XXI sièclei à tergiverser sur des sujets aussi ridicules sans arriver
    à prendre le recul nécessaire.

    Je regardais l’autre jour à la TV par hasard qu’à la mecque les musulmans jettent des cailloux
    sur une colonne, ca m’a fait penser aux boudhistes qui fond tourner leur rouleaux, au juifs qui prient
    devant un mur...n’étant pas spécialiste de religion je trouve ces "actes" à la fois touchant car il y a forcément
    une part de sincérité, foi dans ces pratiques et en même temps un coté ridicule...car quelque soit
    la foi, la pratique prend des tournures un peu bizares, je doute qu’un Dieu ou quoique ce soit
    soit épris d’un quelconque intéret avec des petis cailloux ou autre... En même temps même si je ne crois
    pas en un Dieu (en tout cas tel que certains ont bien voulus nous en faire part depuis des millénaires)
    je respecte que certains y croient. Aprés tout une religion est aussi une forme de code d’honneur, de code
    de conduite morale qui dépasse la loi, car aprés tout on peut éviter la police toute sa vie, mais pas le tombeau.

    Il parait à mes yeux plus étonnant aujourd’hui sachant tout ce que l’on sait sur les nombreuses et infames
    manipulations des "religieux" du passés qu’on puisse encore à la fois porter tant de crédit à ces croyances
    et encore plus à leur "prévaricateurs". Il m’aurait semblé plus honnete que les religions évoluent vers un sens commun du respect de la vie, de la terre, de principes moraux dont quasiment chaque religion se targue plus ou moins tout en traitant l’autre d’infidèle, de chien, d’athé, de mécréant, bref de nul.

    Que l’islam, le christianisme, le boudhisme et le reste existent, c’est à la fois normal car même si cela
    a conduit à des horreurs qui sait ce qui aurait été fait sans une forme de "menace divine".
    La france est (ou se prétend) laique...ok sur le principe, mais comment un état dit laique, donc qui se veut
    garant du bien de tous indifférement de croyances, races ou autres particularités, peut accepter dans son sein des "fidèles", "croyants" ou autres dont les fondements n’acceptent pas "l’autre".
    A mes yeux les religions auraient dues, en tout cas dans un environnement qui se veut laique, bannir
    toute forme de haine aux non adepte. Aprés tout pourquoi ne pas aimer l’islam tout autant sans les termes
    de chiens d’"infidèles, idem pour les autres.

    Pour revenir au topic de Dieudonné, je dirais qu’il est noir, porteur dans son coeur d’une douleur en tant que descendant d’ancétres esclaves, opprimés... qu’il a souhaité sans doute maladroitement témoigner de cette souffrance. Son crime aura été de la mettre en parralèle avec la souffrance ambigue semble t-il d’un autre peuple ; qui lui, mieux organisé, et surtout plus actif dans le monde des médias, l’a immédiatement condamné. Cette avalanche inappropriée n’a fait que renforcé en lui son envie de témoignage et à présent de lutte, de riposte ; de provoc. Dieudonné n’est pas le caniche qui fait coucouche panier dès qu’on lève le bras, et ça, pour certains c’est intolérable. Et d’une certaine façon on doit admettre
    qu’il ose quelque chose avant de juger de ce quelque chose. N’est ce pas d’ailleurs typiquement Gaulois ? cet esprit de rebellion, de lutte ? Finalement ce serait Dieudonné le plus gaulois d’entre nous ?

    Pour le francais "standard", en cette fin d’année, période de réveillon, avec la crise, notre joueur de flute et sa guitariste à 2 cordes ; les soucis sont bien ailleurs que la lutte entre la souffrance du peuple noir contre celle des juifs, mais bon vu que les médias sont sont loin des quotas représentatif évoqués dans mon précédent texte, ca devient le truc du jour.

    Encore une fois je n’ai personnellement rien contre les juifs ou les noirs ou les arabes, je désespère de
    voir enfin un peu d’honneteté entre les hommes, un peu de recul sur les choses et que tous ensemble on se tourne vers l’avenir. J’ai presque honte en écrivant cela tellement le coté "donnez moi 1000 colombes...." transpire. Tout le monde sait à présent qu’on va vers des lendemains qui déchantent grave.

    Allez ; si vous êtes depréssif aller sur rigoler.Fr sinon lisez la suite :
    on est trop nombreux sur la planete ; tout le monde en a conscience mais personne en fera rien
    à peine un petiterappel à l’occasion du déces de claude levy strauss..
    on consomme trop ; tout le monde en a conscience, en tout cas dans les pays dit "riches" (moi je dirais qui ont les flingues)
    l’asie et la chine n’ont aucune solution viable de développement : arrivé trop tard leur réve de développement explosera en vol
    la russie est au bord d’un cahos qu’elle reglera comme a toujours fait : dans le sang.
    l’amérique du sud cramera jusqu’au dernier bout de bois comme haiti
    le pétrole finira bien par devenir hors de prix bouleversant forcément l"économie mondiale
    les usa sont un pays de schyzophrenes qui veulent la guerre sans mort, consommer sans polluer,
    prier tous les dimanches mais avec un flingue quand même, etc...
    et nous européens ficelés comme des dindes au milieu du merdier technocratique auquel plus personne ne comprend rien.

    Ajoutez un peu de bordel climatique, des virus, des escrocs bancaires, des pays qui se haissent, s’arment
    avec ce qui ce fait de mieux, c’est mal barré pour nos gosses.

    Alors on ou dit que ca ira mieux...la crise, "on" emprunte, "on" garantie", "on" finance..ah ouais
    et c’est qui le "on" ? réponse en direct au 13H du TF1 avec un petit air embarassé du tartufe économique
    attitré jean marc sylvestre "nos enfants, c’est nos enfants qui paieron’. Bref cet imbécile qui doit déja savoir
    que nos enfant auront déja du mal à payer ne serait ce que les intérets de nos dettes, que nos impots payent même pas déja le1/4 de ce qu’on a bouffé l’année dernière.. Bref le "on" c’est toi, tes gosses, leurs gosses et pour un moment...et s’ils ont du boulot ce qui est pas gagné.

    Pour l’environnement on te parle de grenelle de ceci ou de cela, du sommet kyoto ou d’ailleurs..
    bref super nouvelle alors qu’on est en train de crever d’un cancer du fumeur, on va peut être s’imposer de fumer 5 clopes de moins par jour, youpi, sauf que certains pays s’en foutent, et signent pour une cartouche de plus par semaine...

    Question politique de nos chères démocraties, "le système le moins merdique qu’on connaisse", et ben elles arivent elles aussi à n’importe quoi : on vote non au référendum, et toc notre nicolas 1er (et oui on aura bien le fiston un jour, comme ça on se sentira un peu américain aussi) nous la glisse quand même, les irlandais disent non, et hop ca sera revoté contre plein de trucs spéciaux pour eux (tiens ca serait le théroème de la dictature des minorité dans les sytèmes démocratiques ça ?)
    on a bien eu dans notre super pays plein d’idée un chirac élu à plus 80 %, ca vous fait rire ?
    Elu un type qui flingue son propre pays depuis 40 ans, et qui ne craint même pas d’évoquer son dédain pour la civilisation francaise au regard de son adoration pour les arts premiers ? Il est pas encore en terre qu’on ose déla le nomme le roi fainéant ? C’est ça notre démocratie ? Aprés un président trainant dossiers pourris, maitresse, fille caché ; cancer caché , écoutes téléphoniques...il était bien démocratique celui là aussi..

    Et aux USA ca sent bon la démocratie aussi ? Notre nouveau jeune premier qu’on dit noir alors qu’il est métis, qui n’a rien à porter du fardeau des vrais afros américains, qui n’est pas encore au pouvoir ce qui n’a pas empéché israél d’attaquer gaza, à moins que ce soit déja convenu... quant à l’iran, si le fringant
    o bama veut se faire un deuxième round il lui faudra bien un levier vu dans quel merdier sera l’économie
    américaine sera dans 4 ans.

    Bon en sommes ca fait 40 ans qu’on est géré par des cinglés qui n’’ont pas oublié de s’en mettre plein
    les fouilles tout en nous promettant n’importe quoi du moment qu’on descend pas trop dans les rues.
    En attendant les petits connards qui faisaient stopper les cargos de blés en pleine mer pour faire monter
    le cours du blé, ceux là ils ont bien eut leurs commissions.
    Ces superegoenarques qui ont dirigé des boites dont ils ne connaissaient rien, eux aussi, ils ont eu la paye ; votre paye, notre labeur.
    Et qu’est ce qu’on nous offre pour engager une lutte...un postier trostkiste, un chasseur, une énarque
    sans idées, une employée de sofres qui se sent "fumasse", un cerveau de cadavre à la coupe mireille mathieu....aucun ne fait le poids, tous sont englués dans leurs pensées narcissique, corporatistes...répétant des discours du XIX siècle qui nous ont déja mené à 2 guerres, rien à faire ils continuent, et nous pauvres veaux comme dirait le général on suit.

    Bon courage chez vous.
     



  • homosapiens homosapiens 30 décembre 2008 22:10

    Joli prose c’est certain...mais si la forme y est quelle navet sur le fond.
    Je reste encore estomacé qu’il y ait des types capables d’écrire de telles niaiseries..

    .
    Et oui c’est triste, et oui y’a des mal logés, mal fringués, mal nourris, mal éduqué
    et même des salauds de mal pensants dès lors qu’ils pensent pas comme vous...

    Le type même à proner une tonne de droits à l’humanité entière sans sortir 1 centimes ah c’est tellement bon d’être généreux avec l’argent des autres... ET comme dirait l’autre "rien n’est impossible à celui
    qui n’a pas le faire"

    Et puis tant qu’on y est la france devrait loger, nourrir, soigner, éduquer la terre entière...
    Au diable les milliers d’années de nos ancetres à affronter eux aussi maladies, guerres, famines
    pour constuire petit à petit un pays extraordinaire...ouvrons les portes...et puis quoi...
    on découvrira comme le communisme aprés 100 ans, qu’à l’arrivée tout le monde crève et qu’il faut
    tout recommencer... Au lieu d’aller les aider chez eux à faire de leur pays une vraie nation, non
    laissons les venir à coup de promesses de poetes.
    Evidemement je hais certainement comme l’auteur la souffrance de n’importe quel enfant de cette planète
    Mais le vrai bonheur n’est il pas de vivre dans son pays, sa culture, proche de ses racines, de ses ancètres, porté par la fierté de tenir le flambeau ? et non aller se coller sur celui qui vous dédouanera
    de votre obligation morale, culturelle de tenir bon...
    Ah moi aussi je veux que l’afrique se relève, à condition qu’elle le veuille et quelle y mette le prix
    comme nos ancètres l’ont fait... oui mais y’a eu les colonnies vais je entendre...et oui, y’a eu du bon
    et du mauvais, nous aussi ont s’est etripé, exterminé, ravagé par la peste, la famine en bon européen qu’on était et ca n’a pas empéché mozart, Da vinci, Einstein...alors quoi, les racistes diront qu’ils n’en sont pas capables, moi je dis que si, l’asie s’est relevée, l’amérique du sud s’y met aussi, j’ai hate que l’afrique
    s’élance elle aussi vers son avenir dés lors qu’on l’aidera à s’élever, et honnetement et surout pas en acceptant de laisser les médecins qu’on à formé ici à rester ici, qu’ils retournent soigner leurs semblables et à leur tour former d’autres médecins.

    Que l’europe finance, aide, pariticipe au développement d’administrations, d’infrastructures..qu’on forme des ingénieurs, des médecins, des chercheurs, ok ça c’est intéréssant, ça c’est du solide pour l’afrique mais promettre un droit au logement (avec quoi banane ? ton fric que t’a pas ou que t’a déja planqué) c’est nul, c’est mettre l’affrique au rang d’un SDF, l’afrique peut et doit être fière, les noirs ont payé leur dimes dans la cruauté de l’histoire des civilisations.

    J’ai honte en tant que francais blanc qu’on ose faire croire qu’on aidera ces malheureux avec nos promesses impossibles, j’ai honte qu’on ne soit pas capable de les accompagner en quelques générations à une prosperité et une dignité chez eux alors qu’on en est capable, qu’ils en sont capables.
    SI c’était l’inverse j’aurais honte en tant que pauvre blanc d’aller chez les riches noirs écouter leur promesses en abandonnant ma terre, ma famille, mes racines..

    L’afrique peut le faire, aidons la, mais ce n’est pas à la france de se flagéller parcequ’il y a des sans abris qu’elle ne peut pas loger, quitte à se flageller autant que ce soit pour notre incapacité à nous défaire de liens ambigus politico magouilleurs avec les richesses de ce continent.

    Vive l’afrique, vive les africains, battez vous pour votre histoire et que les enfants de vos enfants se souviennent de votre courage. La france ne fera rien pour vous, elle ne sait pas faire, elle ne veut pas faire, la france parle beaucoup plus qu’elle n’agit.

    Quant à l’auteur effectivement s’il quitte la france même en pleurant, il verra vite qu’il reviendra en pleurant de joie cette fois ci car nos ancètre se sont battus pour nous constuire le plus beau pays du monde, et nous aussi on a le droit d’en être fier, d’en être les gardiens, et s’il le faut puisqu’on aime tant les révolutions, les artisans du succès de nos frères du sud.



  • homosapiens homosapiens 30 décembre 2008 21:35

    Et voila, l’hypocrisie francaise dans son plus bel atout..
    Je commencerais par dire que tout cela est navrant tant pour les juifs que les noirs que les historiens que les journalistes...aucun ne joue son role.
    Quand Dieudonné avait osé soumettre l’idée qu’il n’y avait pas que le peuple jui qui avait souffert mais que le peuple noir aussi, c’était rapidement devenu de l’antisémitisme..or il est évident pour n’importe quel type
    que le peuple noir a bien effectivement payé un lourd tribu à la cruauté humaine... et il n’est pas le seul...
    les indiens d’amériques ont été massacré aussi...dans l’histoire tout le monde y a eu droit à un moment ou un autre... n’oublions pas que la civilisation mongole à tué et brulé une grande partie de l’humanité en son temps...
    Bref parler de massacre ou de cruauté, souffrance n’est le monopole de personne.. ;
    Mais il n’y a qu’en france qu’on arrive à mélanger religion, ethnie, nationalité, appartenance culturelle, race, culture dans une même phrase...tout cela étant pourtant bien différent.
    Un noir né à villeurbanne est tout à fait en droit de se sentir francais musulman et de race noire sans pour autant voir à débattre avec qui que ce soit de ce fait. Un tunisien de race arabe peut se sentir toujours dans son coeur Tunisien même avec des papiers francais tout en étant laique..bref toutes les combinaisons sont permises.
    Dans le cas des juifs le terme lui même est ambigu : c’est quoi un juif ? une religion, une ethnie, une race ?? sioniste, israélite ?? qu’est ce qu’on implique ou interpréte à chaque fois que ce terme est utilisé ?
    chacun y met ce qu’il y veut du moment que ca fait vendre..
    Quand Zemmour (juif semble t’il) ose dire qu’il est de race blanche à une jeune noire qu’il estime être de race noire cela crée un tollé...et pourquoi ? quelle haine ou acte malveillant y a t-il à dire à noir qu’il est noir à un chinois qu’il est de race asiatique, etc..
    Aujourd’hui on fustige un spectacle qui vaut ce qu’il vaut, et aprés tout les gens qui y sont allé ont payé, c’est leur problème... mais dans un pays qui se veut tellement donneur de leçon, qui parle de liberté sans cesse à l’heure des interdictions en série, on prone la liberté d’expression (et notamment quand un dessinateur se refait le portrait d’Allah) mais plus du tout quand un "noir" caricature à tort ou à raison tel ou tel point.
    Ce qui est choquant ce n’est pas qu’on blame Dieudonné, ou cet historien, c’est que vu l’importance du sujet et malgré les kilomètres de réprimades radio tv etc... personne ne demande une fois pour toute une vraie recherche impartiale sur le sujet. En effet, ce révisionniste ne crie pas à tout le monde que le peuple juif n’a pas souffert durant la seconde guerre mondiale, il semble apporter un travail de recherche qui souligne la difficulté à apporter la preuve de l’existence de chambre à gaz. Il parait à mes yeux incroyable qu’il n’y est toujours pas la possibilité claire, flagrante et indiscutable d’affirmer ou d’infirmer un fait historique. Les arguments qu’apportent cet historien semblent construits, argumenté de photos, de relevés etc... qui donnent lieu à penser qu’il a raison. Je m’étonne qu’à l’opposé il n’y ait pas un travail similaire.
    Cette absence de démonstration contradictoire rapidement remplacée par des agitations verbales donnent de surcroit à penser qu’il a raison.
    Son principe consiste à démontrer que ce que l’on nous présente comme des chambres à gaz étaient en fait des morgues, que l’élimination par gaz demandait à l’époque une technicité inadéquat pour un tel projet maccabre. Dans sa démonstration ses arguments tiennent la route. Alors pourquoi n’y a t-il pas une foule d’individus capables eux aussi et avec des arguments convaincants d’apporter la preuve du contraire ?
    J’ai fait la recherche moi même sur internet en tapant "chambre à gaz" en option "image". Et effectivement il y a trés peu de photos (ce qui est toujours étonnant dans google quand il y a peu de réponse), et effectivement les rares photos présentes donnent plutot du crédit à l’historien : porte en bois, fenetre visibles, détails plutot troublants si on se met réellement à concevoir la faisabilité d’une tuerie massive par gaz.
    Je ne demande qu’à croire la version officielle de l’histoire, je me doute bien que le "peuple juif" a réellement souffert. Mais finalement est il impossible qu’une ou plusieurs personnes aient dramatisés un fait plus que de raison ? Cela parait effectivement incroyable, mais pas tout à fait incompréhensible car le bénéfice réel dans l’hypothèse d’un tel mensonge (et comme on dit plus c’est gros plus ca passe) est bien evidemment une forme de "surprotection" du peuple juif.
    A la rigueur ca se comprendrait, aprés tout chaque civilisation a toujours fait ce qu’elle peut pour s’en sortir.

    D’un autre coté, il n’est pas un secret que la trés grande majorité des présentateurs, journalistes, hommes politiques, patrons de médias, du monde de la finance sont de confession juives. A l’heure où l’on parle de quota (nombre de noir ou beur à la tv, à l’assemblée etc..) je pense que si on devait appliquer ce principe de quota dans un réel objectif de représentativité du peuple dans sa globalité et ses proportions, alors il faudrait effectivement plus de noirs, d’arabes, quelques asiatiques mais surtout beaucoup beaucoup moins de juifs. Eivdemment c’est impossible dans un sens comme dans l’autre.
    Car on ne peut d’un coté se prétendre une ethnie "à part", "élue" (et par qui et pour quoi faire des non élus d’ailleurs ?) proner ceci ou cela, et tout retirer dès lors qu’on se sent menacé.
    Intrigué par ce phénomène, et ne souhaitant evidemment pas faire de mal à quiconque, je suis allé sur wikipédia découvrir l’histoire du peuple juif...et ben j’ai pas été déçu : déportation, massacre, cruauté en tout genre, guerre...depuis le début ce peuple est mélé à des conflits interne et externe. 
    Evidement quand on lit cela on ne s’étonne plus, tristement convaincu à la lecture de leur parcours, que ce peuple est intimement lié à la souffrance. Elu, sans doute, mais pour en baver. J’ai quarante ans et j’entends comme vous parler d’israel pratiquement tous les jours depuis mes plus anciens souvenirs de journaux TV. Quand bien même je n’ai rien contre eux, à la longue je me soucis quand même plus des problèmes en france, et cette ultra présence fini par déconcerter le petit spectateur que je suis.

    De fait si ce peuple en bave depuis la nuit des temps sans pour autant disparaitre comme d’autres peuples ou ethnies l’ont fait dans l’histoire c’est que ce peuple se débrouille quand même pour tenir la barre. Du coup je me suis rappelé du principe connu que toute organisation minoritaire tend à s’organiser plus efficacement que la ou les organisations majoritaires. C’est bien ce qu’ils ont du faire, sinon ils ne seraient plus là, décimé par un quelconque dictateur parmi les nombreux existants depuis 5000 ans..
    A ce niveau par contre commence à mon avis une première forme d’ansimétisme, non pas religieux, mais organisationnel. Car en effet si ce peuple s’organise pour plus d’efficacité, c’est forcément au détriment d’autres qui eux sont non minoritaires et qui par principe estiment être les plus forts. Du coup un dictateur comme Hitler s’est appuyé sans doute sur ce principe de ’peuple qui dirige tout", spolie le brave allemand, en y collant du blabla sur les races comme c’était la mode à l’époque (y compris chez nous) et c’est passé.

    Enfin, le problème devient démocratique et ou politique car un principe mathématique un peu moins connu celui la démontre avec la cruauté intrinsèque à tout théorème que "tout système démocratique tend à la dictature d’une minorité". Nous sommes en france, nous sommes en démocratie, ce principe s’applique aussi (idem aux usa dont un président disait en riant à moitié "ok on vous aidera pour israel mais rendez nous New york !)
    En somme notre système non seulement permet, mais surtout ne peut pas lutter, contre ce principe.
    BIen entendu à chaque élection on a droit aux listes "farfelues" : les chasseurs, les ceci, les cela, quand c’est pas Paris Hilton qui s’y colle.. Ok on regarde ça avec un air presqu’amusé...mais personne ne voit qu’il y a derrière d’autres "listes" bien moins farfelues, et surtout trés bien organisées, le patronnat, les syndicats, telle ou telle religion, ou groupes de pression (les fameux lobbies) dont les juifs... A tel point qu’il est impensable pour un candidat sérieux de ne pas se présenter régulièrement et avec le sourire au sein du CRIF...de là à promettre le parrainage d’un jeune déporté, y’a pas loin... Heureusement cette idée pour le moins saugrenue est tombée à l’eau, car dans ce cas Dieudonné aurait pesté pour qu’un enfant esclave soit lui aussi parrainée, et ainsi de suite, communauté, race ou ethnie les unes aprés les autres...déja que les gamins ont du mal à apprendre à lire et à compter, si on leur colle 5000 ans de boucherie sur le dos....

    Bref, je souhaite que Dieudonné reprenne sa place principale de comique, qu’il continue de défendre l’histoire du peuple noir, que l’historien en question soit honnetement et impartialement confronté à une réelle démonstration de son erreur ou pas, que tous les journalistes qui savent trés trés bien se tairent parfois, foutent la paix avec leurs commentaires faussements honnetes et que tout le monde arrive enfin à vivre en paix, noirs, juifs, révisionistes..chacun ayant le droit de vivre en acceptant l’autre sans lui coller d’office l’étiquette de salaud, d’hors la loi, d’anti ceci ou cela.

    Moi qui suis ni noir, ni juif, ni historien, juste un pauvre con de francais, je trouve qu’il y a des sujets bien plus préoccupants en ce moment et qui concerne l’avenir de tous, quelque soit la race ou la couleur..dommage de perdre autant d’énergie sur des "pics" médiatiques...

    Bon désolé d’avoir été long, j’ai horreur de lire des commentaires longs pour ma part, en tout cas laissez tomber ce genre d’évennements, remettez les choses dans l’odre de priorité. Personne ne doit se sentir choqué car personne ne détient la vérité ni les élus, ni les autres.

    Et mes derniers mots seront pour les palestiens qui eux aussi à tort ou a raison s’en prennent plein la gueule en ce moment, eux avec leurs roquettes pourries contre le dernier cri de l’armement ( financé par la communauté juive de new york)..il ne faudrait pas qu’israel oubli la légende de David contre Goliath...

    Quant à Madoff dont certains reprennent le sujet, c’est bien la preuve que même dans ce peuple élu qui se voudrait si souvent au dessus ou à l’abri de tout il y a là comme ailleurs de fieffés pourris qui n’hésitent pas à mentir et à tricher, et même auprés d’amis et de son peuple d’appartenance. En tout cas sur ce coup B Tapie (notre Aldo maccione du buisness) est loin derrière.

    Bon courage chez vous, pendant ce temps la terre crève de notre connerie et au final on sera bien tous égaux.






Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité