• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hugo BOTOPO

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 28/09/2013
  • Modérateur depuis le 22/12/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 70 205 1300
1 mois 3 6 36
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 2 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • hugo BOTOPO 4 mars 2017 13:17

    @rogal
    Les deux probablement !
    Si le mauvais fonctionnement de l’UE est largement dû aux Anglais qui ne voulaient qu’une simple zone de libre-échange pour les biens et services, par contre, la principale cause de la paralysie économique et financière de l’Eurozone est le refus allemand de mettre en oeuvre une BCE de plein exercice,avec un directoire économique de la zone.



  • hugo BOTOPO 27 février 2017 19:00

    @Pseudonyme
    Quand le problème avec l’Islam, c’est justement sa démographie

    La démographie plus ou moins galopante conduit à se rapprocher plus rapidement de l’épuisement et de la fin de l’humanité actuelle sur la terre !

    Que les derniers des terriens soient islamistes, chrétiens, bouddhistes, chinois confucéistes ou athées..... la différence est si minime !



  • hugo BOTOPO 27 février 2017 18:34

    Parler de gros sous ne vient qu’après des discussions sur le fond.

    Les USA imposent des amendes par milliards de $ aux banques et entreprises européennes

    L’UE de Bruxelles impose des amendes en centaines de millions d’euros aux entreprises européennes et ne sait ou n’ose infliger des grosses ou petites amendes aux entreprises américaines !!! Les banques et institutions financières américaines ont été condamnées aux USA pour manquements, fraudes etc.. Pour les victimes européennes de la crise des subprimes (banques, investisseurs et particuliers européens, Bruxelles n’a pas su récupérer un $.

    On ne peut faire un forcing financier (sur le RU et ses entreprises) que si l’on a des moyens de pression, de coercition et de « destruction massive » : avant de montrer ses muscles il faut en avoir et savoir s’en servir !

    Airbus est mondialisé dans ses sources :aucune pression sur RU ;
    Les industries aérospatiales et les centres de recherche sont du ressort de l’ESA et non pas de l’UE : les collaborations continueront comme avec la Suisse et la Norvège.
    Il est impensable de fixer des droits de douanes UK/UE supérieurs à ceux, très faibles, avec la Chine et les USA.
    La seule chose à négocier c’est un accord comparable à celui de UE avec la Norvège, avec le maintien d’un certain financement de l’UE par UK. La PAC sera à supprimer au RU : plus de versements pour les fermes du Prince Charles, entre autre !



  • hugo BOTOPO 20 février 2017 17:44

    @sweach
    Vous tombez dans la propagande des démographes qui martèlent que la puissance et la création de richesses s’accroissent avec la croissance démographique ! C’était valable avec les esclaves et au cours de la révolution industrielle : plus de bras = plus de travail = plus de richesses !
    Aujourd’hui c’est souvent plus de plans sociaux (+ de chômeurs) = plus de richesses pour les actionnaires et cadres dirigeants.

    Malgré un taux de fécondité de 1,38 E/F et beaucoup plus de décès que de naissances, la population allemande croît !!! Le nombre de naissances allemandes est même inférieur à celui de la France !

    De début 2010 à fin 2015, 1,53 millions d’immigrés en provenance des pays de l’UE (hors réfugiés et croates, serbes, albanais, monténégrins, ukrainiens, norvégiens) se sont installés (en solde net) en Allemagne, immigration de travail, de jeunes adultes bien formés et éduqués aux frais de leur pays d’origine !! Les coûts publics moyens entre la conception et la mise sur le marché du travail vont de 200 000 à 250 000 € (selon le niveau de formation professionnelle). Rien que sur cette période l’Allemagne a économisé sur ses dépenses publiques de 300 à 375 Md€ (dette publique réduite d’autant et petits déficits budgétaires !), ces dépenses étant à la charge des pays d’origine des immigrés, coupables de mauvaise gestion budgétaire !!!
    Les coûts transitoires d’accueil des réfugiés (10 à 20 Md€/an) sont relativement faibles et seront vite amortis dès qu’une dizaine de % seront intégrés dans l’économie.

    Avec des salaires à 400€/mois, les industries agroalimentaires utilisent des roumains et bulgares, pour abattre des porcs allemands et français (origine Bretagne, d’où colères des bretons !) et cette industrie est plus puissante et exportatrice que sa concurrente française.



  • hugo BOTOPO 15 février 2017 18:48

    @JDCONSEIL

    « Protectrice des nationalismes qui sont le ferment de la guerre »

    Les nationalismes heureux, épanouis, les patriotismes des équipes et des nations qui gagnent et sont satisfaites de leur sort, de leurs conditions de vie, les communautarismes respectés, respectables et respectueux... ne sont pas le ferment de la guerre !

    Pour la guerre il faut une insatisfaction partagée, des injustices ressenties par une forte majorité, des causes extérieures à supprimer, une liberté à retrouver... Hitler et les nazis ont exploité le double sentiment d’injustices (guerre perdue sans avoir été envahi, suite à des mouvements de sabotage des bolchevichs et révolutionnaires gauchisants) (occupation des troupes françaises incapables de rentrer en Allemagne durant la guerre, doublée de réparations financières mettant à genoux le peuple allemand). Et en ajoutant à ces deux familles d’ennemis les Juifs trop internationalistes pour être des patriotes allemands, Hitler a construit un nationalisme revanchard et conquérant, suivi par tout un peuple qui se sentait humilié.

    Aujourd’hui les humiliations viennent du néolibéralisme économique et financier à la recherche de toujours plus de profits, grâce à la mondialisation, aux licenciements, à l’optimisation fiscale et à la mainmise des marchés et du système bancaire sur les gouvernements et les politiciens de toute sorte. Toutes ces humiliations nous conduisent à des situations prérévolutionnaires pouvant dégénérer en conflits armés ! Le ras-le-bol du peuple français ne veut surtout pas ajouter la guerre pleine de maux à ses difficultés ressenties !

    Les nationalismes de Mussolini et Franco étaient grandement des réactions à des soulèvements prônés par l’internationalisme socialiste et soviétique.

Voir tous ses commentaires (20 par page)