• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hurlevent

Ingénieur informaticien à la SNCF.
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 493 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • hurlevent 2 juillet 2007 12:03

    Décidément, on bat ici tous les records.

    « Le prix du téléphoene aurait baissé ? »

    Oui, il a baissé. Avant la privatisation, c’était une impulsion (eviron 77 centimes) toutes les 20 secondes en communication nationale. Comparez avec les opérateurs téléphonique actuels. Mieux, comparez les tarifs des opérateurs privés avec les tarifs de France Télécom.

    « que les sociétés privées et corruptrices ».

    Hahaha. Trop drole. Une société privée est forcément corruptrice ? Bon, je vais vous présenter autre chose. Savez vous que le CE d’EDF est le plus riche de France car 1% du CA d’EDF y est engloutit ? Et que l’argent du CE est allègrement pompé par la CGT ? Une enquête judiciaire est en cours à ce sujet.

    Une société privée corrompue, ou avec une mauvaise gestion, n’arrivera jamais à avoir des tarifs compétitifs avec une société privée bien gérée. Grace à la concurrence libre, les consommateurs vont donc choisir la société privée bien gérée, non pas parce qu’elle est bien gérée, mais parce qu’elle offre les meilleurs tarifs.

    Une société publique corrompue... elle reste corrompue, car le consommateur n’a pas le choix, il est obligé de payer.

    Le libéralisme et la loi du marché permet de récompenser ceux qui offrent le meilleurs service aux consommateurs, au détriment de ceux qui profitent des avantages du statut public. Cela génère une saine inégalité.



  • hurlevent 2 juillet 2007 11:14

    C’est marrant l’accumulation de poncifs dans ce commentaire.

    Les tarifs des opérateurs privés ont augmentés au même moment que les tarifs du pétrole et du gaz ont augmenté. N’y aurait-il pas corrélation ?

    Non, on préfère y voir la spéculation...

    « Quasiment tous les concurrents d’EDF ne sont que des courtiers en électricité ». c’est faux. Au contraire, EDF vend plus d’éléectricité qu’elle n’est produit. La production privée d’électricité existe depuis longtemps. La seule différence, c’est qu’autrfois les producteurs privés étaient OBLIGES de vendre leur électricité à EDF, au tarif décidé par elle seule. Maintenant, ils sont libres de vendre leur électricité à qui ils veulent.

    « nous rackette littéralement ». Hmm désolé mais en ce moment c’est EDF qui nous rackette. Si on est pas d’accord avec leur tarif, on n’a aucune alternative. Grace au libéralisme, nous avons LE CHOIX. Donc si on se sent racketté par son distributeur, rien n’empêche d’aller voir ailleurs. C’est vrai pour les courses, pour le téléphone, et c’est désormais vrai pour l’électricité. Bientot, ce sera vrai pour le train.

    « On peut donc s’attendre à une hausse continue ». Le mécanisme de marché et de concurrence empêche justement cela. Il suffit de se renseigner.

    « Pendant ce temps les opérateurs électriques font des bénéfices énormes et les actionnaires vont toucher des dividendes de plus en plus gros. » Jalousie ?



  • hurlevent 29 juin 2007 10:59

    Sur la forme, les phrases sont trop longues, et l’utilisation abusive des parenthèses rends la lecture difficile.

    Sur le fond, l’auteur balance des remarques sans queue ni tête :

    Sarkozy est « le plus monarchique de ses candidats » ????

    Bayrou « prétendait ramener de la raison et de la civilité dans l’exercice du pouvoir » ????

    « baisser les charges et autres taxes qui accablent les plus riches, il ne paraissait point inconvenant que l’ami des puissants s’en trouve ainsi récompensé par un petit acompte  ». Ben voyons, le procès d’intention à 2 balles.

    Le reste ne sont que des accusations gratuites, non etayées. Aucune réflexion avec pour excuse une copie du style de Voltaire.



  • hurlevent 28 juin 2007 14:31

    L’article est confus et mélange les poncifs anti-capitaliste.

    C’est dommage, la mondialisation libérale crée une abondance de richesses - 500 millions de personnes sont sorties de la pauvreté en Chine et en Inde entre 1980 et aujourd’hui - au bénéfice des peuples les plus pauvres. Si la mondialisation libérale n’avait pas eu lieu, l’inégalité entre les pays occidentaux et la Chine et l’Inde aurait été bien plus grande.



  • hurlevent 27 juin 2007 16:57

    Je ne vois pas vraiment ce qu’il y a de « révoltant ».

    C’est de l’économie de base.

    Le prêteur et l’emprunteur.

    A prête à B, sous certaines conditions, définies par un contrat.

    Le contrat dit que B doit rembourser A.

    B décide de ne pas rembourser.

    A poursuit B en justice.

    La justice est aveugle. Il n’y a pas de justice à 2 vitesses. Que B soit riche ou pauvre, un individu ou un état, c’est la même chose. Un pays pauvre n’est pas au dessus des lois, il doit s’y soumettre.

    Il est dommage que votre haine de la finance vous aveugle à ce point. Les commentaires que je lis ici sont d’une naïveté affligeante.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv