• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Icks PEY

Icks PEY

Oui, peut-être mais pas seulement.

Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2006
  • Modérateur depuis le 26/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 599 596
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 89 47 42
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Icks PEY Icks PEY 27 septembre 2010 17:22


    Merci pour votre commentaire.

    Je limiterai ma réponse à vos trois premières questions.

    Question 1 : c’est normal que l’impôt augmente plus vite lorsqu’on gagne plus. La capacité contributive de chacun n’est pas la même selon que vous gagnez 1.000 ou 10.000 euros par mois. Donc la progressivité du barème est un dispositif équitable.

    Question 2 : je comprends votre propos et je partage tout à fait votre point de vue lorsque vous insinuez que l’enseignement public gratuit français est parfois largement dévoyé de son objectif par des « étudiants professionnels » qui multiplient les cursus sans queue ni tête. Cela étant dit, je conçois difficilement comment nous pourrions contrôler ce type d’abus.

    Question 3 : votre propos est trop caricatural et la réponse est trop facile : tout simplement parce que le cadre supérieur peut prétendre accéder à des niveaux de rémunérations élevés alors que l’autre sera, dans la plupart des cas, très vite plafonnés. Et vous négligez également la dimension plaisir que peut avoir un travail. Personnellement, j’aime mon travail et cela motive en partie mes horaires. A partir de là, vous n’avez pas tort : un certain nombre d’individus préfèrent mettre en sourdine leurs ambitions professionnelles car les bénéfices escomptés ne sont pas jugés à la hauteur des sacrifices requis.

    Pour le reste, si c’est de l’humour, c’est bof, si c’est sérieux, c’est juste pathétique.



  • Icks PEY Icks PEY 27 septembre 2010 11:35


    @ sleeping zombie & xbrossard

    La différence entre vous et moi, c’est la haine et le mépris qui suintent de vos propos.
    Je vous propose de raisonner sereinement et aimablement, vous répliquez de façon passionnée et, de ce fait, irrationnelle. De fait, vous êtes des rustres.
    Vous m’accusez d’être l’héritier de l’Ancien Régime ?
    Bien que cela ne soit pas vrai, je prends malgré tout cela comme un compliment.
    La monarchie a certes des défauts et elle a commis bien des erreurs. Néanmoins, elle a construit la France.
    En comparaison, les groupuscules d’extrême-gauche dont vous êtes visiblement proches ne peuvent pas en dire autant. Le communisme et ses avatars, des communards à Mao, du Comité de Salut Public à Staline n’ont généré que famines, génocides et crimes abominables.
    Citez moi une seule œuvre durable du communisme dont vous pourriez être fier ?
    Une seule ?
    Vous ne pouvez pas car l’histoire du communisme est une succession de sauvageries et d’homicides.
    Derrières les belles idées humanistes du communismes se cachent en réalité des ribambelles d’aigris et de frustrés qui passent leur temps à envier la profusion d’un monde civilisé que leurs idées sont incapables de mettre en place.
    Il suffisait de voir, en novembre 1989, les masses populaires d’est-allemands venir s’émerveiller dans les vitrines du grand ennemi capitaliste occidental pour comprendre que le communisme est une supercherie sociale et politique.
    Alors, oui, je vous le confirme, je préfère mon monde au votre.



  • Icks PEY Icks PEY 24 septembre 2010 18:04

    @ sleeping zombie

    Vous dites : 90% des gens sont capables de faire 90% des métiers.

    Ben non.
    C’est triste, c’est dommage, c’est tout ce que vous voulez. Mais non.
    Si vous aviez raison, il n’y aurait pas 90% d’échecs en fac de droit ou de médecine.
    Si vous aviez raison, il n’y aurait pas un enfant sur deux qui entre en 6ème qui ne sait pas lire et écrire correctement.
    Et commencez pas à dire que c’est la conséquence de leurs milieux sociaux : aujourd’hui, celui qui veut avoir accès à la culture et à l’instruction, il peut y avoir accès.

    Votre deuxième partie de commentaire est un sophisme. Vous comparez l’intelligence et la force physique. Et forcément, vous dites on ne peut pas être mille fois plus fort, alors on ne peut pas être mille fois plus intelligent. Vous comparez des choux et des tomates.

    Certains enfants sont incapables de résoudre une équation simple. D’autres si. On n’est pas dans un rapport de proportionnalité. On est dans un rapport où l’un peut faire quelque chose et l’autre ne peut pas.

    Un homme qui gagne 10.000 fois plus que son voisin n’est pas 10.000 fois plus intelligent que son voisin. En revanche, tout ce que je peux dire, c’est qu’il a été suffisamment intelligent pour saisir les opportunité qui se sont présentées à lui. Et c’est tant mieux pour lui et je m’en réjouis. Quant à l’autre, il est peut être tout aussi intelligent, mais il n’a pas pu profiter ou il n’a pas sur profiter des chances qui se sont présentées à lui. C’est injuste, mais c’est la vie.

    Enfin, je finis sur les patrimoines dont les individus ont hérité. Ben oui, il a des imbéciles qui ont hérité de fortunes. Que voulez vous qu’on y fasse ? La nature humaine est conditionnée au fait de préféré sa descendance plutôt que celle du voisin. C’est inné, inscrit dans nos gènes, une mère est prioritairement attirée par le fait de s’occuper de son petit plutôt que de celui de sa voisine. La préférence familiale est une dimension inhérente à l’humanité. Donc les patrimoines se transmettent de père en fils. C’est ainsi et c’est très bien. Vous faites probablement partie des gens qui veulent ponctionner les héritages. Voire même les taxer à 100%. Encore de la démagogie pour faire croire aux gens qu’ils pourraient avoir ce qu’ils n’ont pas eu ...



  • Icks PEY Icks PEY 23 septembre 2010 15:47

    @ xbrossard

    Arrêtons cette démagogie qui consiste à croire que n’importe qui peut faire le travail de n’importe qui d’autre. Le patron ne vole pas la valeur ajoutée de son employé car sans leur patron, la plupart des employés seraient in-ca-pa-ble de générer la plus value en question.
    Ce n’est ni du mépris, ni de la méchanceté. Juste la constatation que les individus ne sont pas tous dotés des mêmes talents et des mêmes possibilités.

    Si nous en avions la possibilité, j’aimerai vous proposer une expérience.
    Nous pourrions prendre 1000 individus lambdas.
    A chacun nous leur donnerions une île déserte distante de 10 km chacune, cernées par des requins. Exactement la même île, avec les mêmes ressources, le même climat, etc.
    Je fais le pari qu’au bout de trois années, 100 individus seront morts de faim, 200 individus seront contenteront de vivre au jour le jour, les doigts de pied en éventail, en ramassant par terre le strict minimum dont ils ont besoin pour survivre, 300 individus auront réussi à faire pousser des fruits et légumes pour vivre en ayant des excédents, 200 individus auront réussis à se construire un grenier pour stocker de la nourriture pour d’éventuelles périodes de disettes ainsi qu’une maison avec un hamac confortable pour dormir, 100 individus auront, en plus, fabriqué des pièges pour attraper des oiseaux ainsi qu’un mini port de pêche et les 100 derniers auront réussi tout cela, mais en plus, auront pu se fabriquer des bateaux pour aller voguer sur les flots.
    Et parmi ces 100 voyageurs, la moitié sera capable d’aller à la rencontre d’un îlot inhabité et d’en prendre possession, l’autre moitié abordera une île où survit un de ses congénères en train de mourir de faim et il lui proposera de travailler pour lui !



  • Icks PEY Icks PEY 23 septembre 2010 15:11


    @ xbrossard
    Ne jouons pas sur les mots. Vous êtes suffisamment intelligents pour comprendre que ce mot « serviteur » revêt, indépendamment de son sens « officiel », une connotation péjorative forte.
    Et vous l’employez en ce sens de façon parfaitement volontaire, vous le savez très bien vous-mêmes.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité