• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

In Bruges

In Bruges

Tueur à gages mis au vert à Bruges par " la Direction".
 

Tableau de bord

  • Premier article le 27/01/2022
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 861 55
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • In Bruges In Bruges 12 mars 20:03

    « La France fait face à une très grave crise en Corse » , qu’il dit le bouffon stipendié aux ordres des ruskoff...

    Hey, dis, à Moscou -tes maitres , tout va bien en ce moment ?...

    Pas le début d’un petit problème ? Du genre plus grave que des cocktails Molotov ?

    Bouffon, va.

    Vous noterez au passage le verbatim du ruskoff de service, qui dit « la France a des problèmes ».

    On a compris depuis longtemps que c’est pas ton pays, pauvre type.

    Va manger du caviar chez tes maitres, petit valet.



  • In Bruges In Bruges 12 mars 12:27

    @CATAPULTE
    Mmm... je vois.
    Le plaisir malsain et ricanant de nier tout ce qui est communément admis, même si c’est scientifiquement documenté. Comme des ado pratiquent l’onanisme dans leur chambre pour avoir l’air d’être des hommes...

    Je vais donc proposer un article pour dire :

    que le foie gras, c’est pas gras ( pure discrimination anti sud-ouest)
    que globalement, se manger un camion de face à 120 km/ h est excellent pour la santé, en tous cas pas pire que de manger de la viande rouge.
    Seront au passage balayées toutes les considérations sur l’énergie cinétique (la masse x par le carré de la vitesse, que la vulnérance d’un choc est caractérisée par le delta V différentiel de vitesse avant l’impact et après impact, comme critère de l’energie que les véhicules doivent être capables de dissiper pour limiter les blessures aux occupants, etc).
    Toutes ces notions scientifiquement admises seront balayées d’un revers de main, comme simple croyance du capitalisme mondialiste et des nazis ukrainiens.
    J’ai bon ?
    Si oui, je m’y mets dès demain.

    PS : quant au fait que « nos amis » soient conscients de leur état, je ne suis pas psy. Et comme disait Desproges : « ça aussi, j’aurais dû en parler à mon psy, mais finalement j’ai préféré me confier à mon armurier ».



  • In Bruges In Bruges 12 mars 09:55

    @CATAPULTE
    Oui sans doute, au plan général du comportement ( choquer pour faire parler de soi et exister, se sentir membre du petit club des « initiés à qui on ne la fait pas », etc)
    Reste le choix des cibles, que je peine à comprendre.
    Pourquoi, par exemple, ne font-ils pas d’articles pour dire que le cancer n’est pas si mortel qu’on veut bien le dire, ou que fumer pendant 30 ans n’a jamais provoqué le moindre cancer du poumon ou de la gorge, que tout ça, ce sont des menteries des labos et du grand capital, etc , etc...
    C’est ça que je ne comprend pas.
    Le processus oui. Les cibles de cette variante du « complotisme », je comprends moins ( si je mets à part , évidement, ceux ici qui touchent leur chèque à la fin du mois pour défendre une « cause »)



  • In Bruges In Bruges 11 mars 19:41

    @Clouz0-
    Je ne sais pas.
    Il y a tout de même une fascination chez certains ( ennui, manque de reconnaissance/ notoriété ?) pour nier les évidences.
    Les mêmes qui disaient que le Covid était une grippette, que les tours du WTC se sont effondrées toutes seules un jour de grand vent, disent aujourd’hui que les russes sont des braves gens, depuis des siècles, pas violents pour un sou, et leur armée une équipes d’enfants de cœur..
    Étonnant.
    Pour choquer, faire parler de soi ? Le simple plaisir de nier les évidences ?
    Faire du buzz. ? Mais pour qui, face à qui ? Les 100 retraités qui lisent Agoravox ?

    Il est vrai que si on sort des truismes ( il faut chaud l’été et froid la nuit, la guerre c’est sale, ca tue des gens et laisse des morts-vivants, etc) on n’intéresse personne.Pour faire parler de soi, vaut mieux dire qu’il n’y a pas plus pacifistes et démocrate que les ruskoff.

    PS : au plan commercial, je m’interroge : avec une telle génération spontanée telles les giroles à l’automne de Poutinâtres et de Moscou-bolchöi-caracho-da-da, qui sont tous à astiquer leur Zil et leur Traban en piccolant de la vodka Smirnoff comme au bon vieux temps, est-ce qu’il ne faudrait pas relancer la vente et les concessionnaires des tas de boue russe ?
    Ça serait tendance.
    Il y aurait bien des cons pour acheter.
    Il y a toujours eu des cons pour acheter quand c’est « idéologique ».

    Y’a bien des cons pour acheter des Zoe électriques à 33.000 euros qui n’avancent pas et se déchargent après 250 kms...La régression, c’est tendance.
    Vive les Zil reconditionnées...



  • In Bruges In Bruges 9 mars 20:05

    @Laconique
    Un peu déçu que vous n’ayez vu dans cette historiette que vantardise ou cuistrerie, là où pourtant il n’y en avait pas l’ombre d’une ...

    ( eau-pression également, mais lui, il est habitué, il a un petit vernis qui fait qu’on peut s’y méprendre, mais en fait il ne comprend qu’une fois sur deux ce qu’on veut dire vraiment).
    Sans faire le cuistre, précisément, je voulais plutôt parler de contingence, de hasard, et plus généralement de l’absurde. Ou, si vous préférez la trivialité, le fait que « parfois ça rentre, parfois ça ne veut pas rentrer... ». Sans plus de raisons qu’il y a quelque chose plutôt que rien.
    Tant de philosophie m’a épuisé, je me retire dans mes appartements.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Parodie

Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. La vie du rail, la vie duraille, la vie durant

Publicité



Palmarès

Publicité