• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Inconditionnal

Je suis un ingénieur français de 24 ans. Je suis convaincu qu’il n’est pas de démocratie possible si le Peuple ne se connait pas lui-même. C’est pour cela que je rejoins Agoravox en espérant plus catalyser la réflexion qu’apporter des vérités prêtes à recracher.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 17 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Inconditionnal 28 octobre 2007 18:17

    @TImaniac l’abus de sophisme est dangereux. Compter sur la réccupération des terrains utilisés pour l’élevage pour y planter des récoltes semble une injure au bon sens. Nos paysans n’ont attendu personne pour trouver que les surfaces planes étaient bien plus facilement exploitables pour des végétaux et les autres plus pentues pour des animaux. Votre plan n’inclue pas de remplacer les parcelles dédiées à l’élevage par des rizières, non ? Parce que la mousson ne semble pas prête d’arriver en Europe...



  • Inconditionnal 23 octobre 2007 21:04

    Voici la version finale, adoptée par la Commission mixte paritaire du Parlement, de l’amendement Mariani sur les tests ADN en cas de regroupement familial.

    Article 5 bis

    I. - L’article L. 111-6 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (lire l’article) est complété par neuf alinéas ainsi rédigés :

    « Le demandeur d’un visa pour un séjour d’une durée supérieure à trois mois, ou son représentant légal, ressortissant d’un pays dans lequel l’état civil présente des carences, qui souhaite rejoindre ou accompagner l’un de ses parents mentionné aux articles L. 411-1 et L. 411-2 ou ayant obtenu le statut de réfugié ou le bénéfice de la protection subsidiaire, peut, en cas d’inexistence de l’acte de l’état civil, ou lorsqu’il a été informé par les agents diplomatiques ou consulaires de l’existence d’un doute sérieux sur l’authenticité de celui-ci, qui n’a pu être levé par la possession d’état telle que définie à l’article 311-1 du code civil, demander que l’identification du demandeur de visa par ses empreintes génétiques soit recherchée afin d’apporter un élément de preuve d’une filiation déclarée avec la mère du demandeur de visa. Le consentement des personnes dont l’identification est ainsi recherchée doit être préalablement et expressément recueilli. Une information appropriée quant à la portée et aux conséquences d’une telle mesure leur est délivrée.  »Les agents diplomatiques ou consulaires saisissent sans délai le tribunal de grande instance de Nantes, pour qu’il statue, après toutes investigations utiles et un débat contradictoire, sur la nécessité de faire procéder à une telle identification. « Si le tribunal estime la mesure d’identification nécessaire, il désigne une personne chargée de la mettre en oeuvre parmi les personnes habilitées dans les conditions prévues au dernier alinéa.  »La décision du tribunal et, le cas échéant, les conclusions des analyses d’identification autorisées par celui-ci, sont communiquées aux agents diplomatiques ou consulaires. Ces analyses sont réalisées aux frais de l’État. « Un décret en Conseil d’État, pris après avis du Comité consultatif national d’éthique, définit :  »1° Les conditions de mise en oeuvre des mesures d’identification des personnes par leurs empreintes génétiques préalablement à une demande de visa ; « 2° La liste des pays dans lesquels ces mesures sont mises en oeuvre, à titre expérimental ;  »3° La durée de cette expérimentation, qui ne peut excéder dix-huit mois à compter de la publication de ce décret et qui s’achève au plus tard le 31 décembre 2009 ; « 4° Les modalités d’habilitation des personnes autorisées à procéder à ces mesures. » II. - Dans le premier alinéa de l’article 226-28 du code pénal, après les mots : « procédure judiciaire », sont insérés les mots : « , ou de vérification d’un acte de l’état civil entreprise par les autorités diplomatiques ou consulaires dans le cadre des dispositions de l’article L. 111-6 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile ».

    L’article L 111-6

    Par dérogation aux dispositions du deuxième alinéa de l’article 47 du code civil, les autorités chargées de l’application des livres Ier à VI et VIII du présent code peuvent demander aux agents diplomatiques ou consulaires français la légalisation ou la vérification de tout acte d’état civil étranger en cas de doute sur l’authenticité de ce document. Les agents diplomatiques ou consulaires peuvent également, de leur propre initiative, procéder à la légalisation ou la vérification de tout acte d’état civil étranger en cas de doute sur l’authenticité de ce document, lorsqu’ils sont saisis d’une demande de visa ou d’une demande de transcription d’un acte d’état civil.



  • Inconditionnal 23 octobre 2007 20:43

    Quelqu’un a t-il la version définitive du texte et si possible compréhensible pour le quidam que je suis ? Je lis des tonnes d’articles sur le sujet mais aucun ne m’a informé sur le contenu précis du projet de loi. Les tests adn seront-ils obligatoires pour les candidats à l’immigration ? ou bien s’agit-il de réellement de permettre aux familles d’accélérer le processus de regroupement familial en prouvant leur bonne foi ? Quelle est la durée de conservation des résultats ?



  • Inconditionnal 22 octobre 2007 23:16

    Il n’existe pas de relation d’ordre objective donc les critères retenus pour conclure à l’infériorité, à la supériorité ou à l’impossibilité de comparer deux éléments donc subjectifs. C’est sur cette impossibilité que joue Dr Watson certainement par pure provocation.

    @La Taverne : vos propos moralisateurs semblent plus conditionnés que raisonnés smiley Démontez l’argumentation de celui que vous dénoncez serait plus efficace que votre diatribe...



  • Inconditionnal 17 octobre 2007 23:24

    Vous avez parfaitement raison. Dailleurs à mes yeux la course à la croissance dans les pays développés ne se justifie plus que par l’illusoire « nécessité » de rembourser les intérêts des crédits accordés par les banques. Mais comment déposséder les banques sans pénaliser tout le monde ?







Palmarès