• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

invite2018

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • invite2018 30 septembre 2015 11:50

    @Jean-Pierre Llabrés


    Si cette épargne s’imposerait à tous, y compris à qui refuserait, alors elle est parfaitement assimilable à un prélèvement obligatoire.

    Pour aider des pauvres, cesser de faire des cadeaux aux grands patrons riches à milliards et reprendre ceux qui ont déjà été versés serait plus pertinent que de taxer d’autres pauvres.


  • invite2018 30 septembre 2015 10:36

    @lsga


    Les vrais bénéficiaires de cet impérialisme opprimant les peuples d’Afrique ne sont pas les classes moyennes et populaires européennes, mais ces grands actionnaires riches à milliards (qui ne représentent pas plus de 0,000006% de l’humanité).

    Même si les travailleurs occidentaux ne sont pas les plus démunis du monde, ils n’en sont pas pour autant des nantis. Ce ne sont pas eux les vrais riches.



  • invite2018 30 septembre 2015 10:25

    @lsga,


    Quelques centaines de milliardaires se partagent plus de la moitié des richesses du monde. Dès lors, les classes moyennes occidentales ne peuvent pas en consommer 80%.

    Les gens que vous pointez du doigt sont peut-être moins opprimés que l’extrême bas de l’échelle sociale, mais opprimés quand même. Par leur labeur, ils méritent largement leur paie.

    Seuls les grands actionnaires, lesquels ne constituent qu’une infime minorité de la population mondiale en terme de nombres de têtes, sont économiquement bénéficiaires des politiques racistes et coloniales.


  • invite2018 30 septembre 2015 09:13

    @eric,


    28% de la consommation, ce n’est pas négligeable, quand on sait que les gens qui se les partagent ne représentent pas plus de 0,000006% de la population mondiale. Et c’est en fait une part encore plus importante qui est concentré par les ultra-riches, car ces derniers sont contrairement à ce que vous entendez, propriétaires de quasiment tous les moyens de production, qu’il s’agisse du secteur primaire, de celui secondaire, ou de celui tertiaire.

    Je vous signale qu’une agriculture peut très bien être une agriculture industrielle. Et en l’occurence, la quasi-totalité de la production agricole mondiale actuelle est issu d’une industrie sous une forme très irrespectueuse de l’environnement. 

    C’est illusoire de penser que les agricultures biologiques ou même semi-biologiques constituent actuellement plus qu’une infime minorité dans la production agricole en général. Il est également à noter que la très grandes majorité des terres appartiennent aux même personnes que celles qui possèdent les entreprises multinationales industrielles, et non pas, contrairement à ce que beaucoup imaginent, à ces agriculteurs contraint de bosser plus de 100 heures par semaine sans gagner plus que le stricte minimum pour survivre.

    Vos chiffres ne remettent donc nullement en cause ce que j’ai dit précédemment, à savoir que l’activité humaine est réellement cause de la dégradation de l’environnement, et que la catastrophe écologique ne pourra pas être éviter sans diminution drastique des profits de ce demi millier d’actionnaires qui détient à lui seul plus de richesses que tout le reste de l’humanité réuni.


  • invite2018 29 septembre 2015 15:25

    Vous écrivez Monsieur HERBLAY : « Avec l’explosion des flux de migrants (dont une minorité seulement de réfugiés, et une majorité de migrants économiques) ».

    Sauf que les l’un n’empêche pas l’autre. En effet, un même individu peut parfaitement être à la fois un migrant économique et un réfugié politique.

    Dans toute l’Afrique et dans tout le Moyen-Orient, sont menacés absolument tous les non-musulmans, mais également toute personne qui ne se plierait pas entièrement aux règles imposés par les dictatures en place, qu’elles soient ou non officiellement reconnues comme Etats légaux par l’ONU, ce qui vise n’importe quel musulman en plus des autres gens.

    Conclusion : tous ces migrants sont bel et bien menacés. 







Palmarès