• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Iroquois

Iroquois

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 144 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Iroquois Iroquois 20 juillet 2008 01:26

    C’est quand même son rôle de trancher, c’est ce qu’on attend d’un décideur. De Gaulle disait "délibérer, c’est à plusieur, agir c’est seul". Et heureusement qu’il agit plutôt qu’il ne verse dans le conservatisme mou de rapports d’"experts" en commissions de "spécialistes" en études de "sages", etc.. Ce qu’il fait, il l’assume, et on jugera. Vous réagissez de manière épidermique à tout, un peu de patience et de recul.
    Sur quel point précis, contestez-vous ses choix budgétaires sur l’armée ? Vous êtes expert militaire (sinon rajoutez-le dans votre fiche) ? Vous connaissez l’état de l’armée, ses besoins ?
    Je ne conteste pas le fait de critiquer sa politique, je ne suis pas d’accord sur tout, mais je suis content que quelqu’un agisse et ne se détourne d’aucun problème. De plus, son clan, c’est quoi ? Kouchner, Amara et les autres ne sont pas de son "clan", ni même de sa famille politique. Fillon n’est pas de son clan, Alliot-Marie pareil. Il a su jusque-là ouvrir son gouvernement largement au delà de qu’on pouvait craindre, c’est à mettre à son crédit par rapport aux présidences Mitterrand et Chirac. Devedjian et Balkany ne sont pas amis, Bolloré et Bouygues non plus, etc., alors comme clan, ça ne ressemble pas à grand chose. Il n’est même pas arrivé à imposer son successeur dans sa mairie !

    Bachar El Assad a hérité du pouvoir, mais cela ne voulait pas dire que sa position n’allait pas être contestée. Qu’il soit faible et faisant partie d’une minorité ethnique et religieuse, il aurait vite fait de terminer au fond d’un trou. Il est forcément en balance et doit composer avec les cadres du régime de son père. Après dans le contexte international, la Syrie est incontournable au sujet du Liban et de la paix avec Israël. Le jeu diplomatique consite à le faire décrocher de l’Iran à qui profite le chaos au Liban et qui a pris le flambeau islamiste anti-israélien. Laisser la Syrie dans son coin, c’est faire une croix sur la paix au proche-orient. Est-ce que des efforts sont acceptables pour un tel objectif ?



  • Iroquois Iroquois 19 juillet 2008 23:40

    Sarko n’aurait pas eu une attitude appropriée lors du drame de Carcassonne ? Il y a eu plusieurs manquements aux règles de sécurité, et surtout un exercice complètement débile dans sa conception où un commando doit tirer en rafales automatique pour maitriser UN individu au milieu d’une foule, et il faudrait qu’il dise que ce n’est pas bien grave et accuser la fatalité ? L’amateurisme est là et en chef d’une armée professionnelle, il a être exigeant.

    Vous dites qu’il préfère les flics aux militaires. Je crois plutôt qu’il est conscient que les missions ne sont pas les mêmes. Lorsque Mitterrand donne les pouvoirs de maintien de l’ordre à l’armée en Algérie en 1956, nous avons eu les débordements que nous savons, et qui se sont répétés en Israël lors des intifadas. Les militaires ne sont pas entrainés pour cela. C’est vrai que Mitterrand aimait bien l’armée car Latché est devenu un camp retranché défendu par la gendarmerie, et sa fameuse cellule anti-terroriste qui espionnait à son compte...

    Vous dites qu’il range l’armée française derrière les USA et l’Otan et qu’elle n’aura plus les moyens d’intervenir à l’extérieur...
    Tout d’abord la France n’a jamais quitté l’Otan. Ensuite, nous aurions perdu notre indépendance en rejoignant le commandement intégré de l’Otan ? Vis-à-vis de l’Otan, le traité de Maastricht stipulait que la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) n’était pas incompatible avec l’Otan. Par cela, ce traité pérennisait la mission de l’Otan après la fin du bloc communiste et sabrait les espoirs d’une défense européenne auquelle pourtant la France s’accrochait. L’Otan est incontournable, ce n’est pas de la volonté de Sarko, c’est la réalité. Les anciens pays de l’est, le Royaume-Uni (partenaire européen incontournable en matière de défense), etc., ne jurent que par l’Otan. On peut faire ce qu’on veut, une armée franco-luxembourgeoise, ça ne changera rien.
    En 1991, les troupes françaises sont envoyés dans le golfe persique combattre les troupes irakiennes sous commandement américain. Et ce fut pareil en 1999 au Kosovo. Nous sommes déjà dépendants des USA, surtout en matière logistique, et nous sommes incapables de projeter des troupes conséquentes sur un terrain extérieur. Ce n’est pas du fait de Sarko, les programmes militaires se lancent pour des décennies à venir.
    Lors de l’intervention pour libérer l’équipage du Ponant en Somalie, 2 bateaux sont tombés en panne.
    Alors d’un côté, on a des casernes en France qui ne répondent plus à aucune mission militaire et de l’autre des matériels désuets et non fiables. Il faut faire des choix, à moins de vouloir relancer de vastes programmes militaires à coups de milliards d’euros.

    Vous dites que Sarko a fait défiler honteusement les paras devant le président syrien. Le coupable du meurtre de 58 paras était son père auquel Jacques Chirac est venu rendre hommage sur sa tombe en 2000...

    Voilà pourquoi vouloir tout mettre sur le dos de Sarko, en plus en faisant passer ses prédécesseurs pour ce qu’ils ne sont pas, est de l’anti-sarkozisme primaire. Sarko n’a pas, quoi qu’il dise aussi, tout fait, tout inventé. Il hérite d’une situation et agit en conséquence. Cela ne fait que 1 an et demi aussi qu’il est là.



  • Iroquois Iroquois 19 juillet 2008 17:10

    Le quinquennat a été adopté en 2000 par referendum. Poussé par les socialistes (Sarko n’y était pas favorable), il consacre la présidentialisation du régime et la fin des cohabitations en calquant les élections législatives et présidentielles. Si les socialistes et les autres opposants à la réforme constitutionnelle ne veulent pas de cette réforme, qu’ils ne viennent pas se plaindre après de l’"hyperprésidentialisation" qu’ils ont eux-même créé.



  • Iroquois Iroquois 19 juillet 2008 15:59

    Qu’est-ce que c’est que ces personnes qui deviennent militaristes tout d’un coup par antisarkozisme primaire ?



  • Iroquois Iroquois 19 juillet 2008 15:55

    Merci pour cet article très instructif.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès