• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jacques-François Bonaldi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 27/02/2008
  • Modérateur depuis le 19/05/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 9 57 308
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 0 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique












Derniers commentaires



  • Jacques-François Bonaldi 2 octobre 2016 02:15

    Le rapport complet 2016 (en traduction française) sur les effets du blocus que Cuba a rendu public voilà une quinzaine de jours se trouve sur Le Grand Soir, il suffit d’aller l’y chercher. Ça permetttra de s’informer en première source et évitera à bien des gens de dire trop de sottises quand il parle de la « guerre économique » que les USA livrent à Cuba depuis 1962...



  • Jacques-François Bonaldi 22 août 2016 00:58

    J’ai placé voilà une semaine sur Le Grand Soir une série de « bonnes feuilles » tirées de l’ouvrage que je viens d’adresser à un éditeur parisien, intitulé « Quand Obama s’adresse aux Cubains » qui est un commentaire, paragraphe par paragraphe, au discours prononcé par Obama lors de sa visite de mars dernier à La Havane. J’invite ceux qui souhaiteraient avoir un autre son de cloche au sujet de Fidel et de son oeuvre à les lire...



  • Jacques-François Bonaldi 28 décembre 2014 21:06

    Astérix
    ll y a des années que je n’avais plus placé un texte sur Agoravox. Je pensais naïvement que les moeurs y avaient changé, mais votre « réponse » m’en offre le plus beau démenti. Je vous propose des réflexions sur un événement que la presse internationale s’accorde à l’unisson à qualifier d’historique, je donne à lire le « double » discours d’Obama - que vous n’avez sûrement pas lu -
    attendant donc de vous des réactions relatives à ce qui fait le sujet de mon article. Peine perdu. Vos réactions sont primaires et vulgaires. Il y a certaines gens qui, dès qu’ils entendent mentionner Cuba, sont un peu comme le chien de Pavlov : ils ont des réflexes conditionnés, ils appuient sur le bouton, et nous déballent une kyrielle interminable de clichés qu’ils croient des vérités irréfutables. C’est lassant, et je n’y répondrai donc pas.
    Et puis si, je vais répondre juste à ça : « refus totale de la PETITE entreprise individuelle », Vous êtes en retard au sujet de ce qu’il se passe à Cuba (vous nous dites qu’on vous y avez vécu, mais pas quand) : je vous signale que l’on compte en ce moment en gros 440 000 travailleurs à leur compte (ou indépendants, comme vous voulez) et que ce chiffre augmente constamment. Actualisez-vous un peu, ça ne fait pas de mal.
    Ah, à propos, Astérix n’était pas du côté de Rome...



  • Jacques-François Bonaldi 28 décembre 2014 20:58

    Spartacus
    ll y a des années que je n’avais plus placé un texte sur Agoravox. Je pensais naïvement que les moeurs y avaient changé, mais votre « réponse » m’en offre le plus beau démenti. Je vous propose des réflexions sur un événement que la presse internationale s’accorde à l’unisson à qualifier d’historique, je donne à lire le « double » discours d’Obama - que vous n’avez sûrement pas lu -
    attendant donc de vous des réactions relatives à ce qui fait le sujet de mon article. Peine perdu. Vos réactions sont primaires et vulgaires. Il y a certaines gens qui, dès qu’ils entendent mentionner Cuba, sont un peu comme le chien de Pavlov : ils ont des réflexes conditionnés, ils appuient sur le bouton, et nous déballent une kyrielle interminable de clichés qu’ils croient des vérités irréfutables. C’est lassant, et je n’y répondrai donc pas.
    Ah, à propos, Spartacus n’était pas du côté de Rome...



  • Jacques-François Bonaldi 23 mai 2009 01:00

    de Jacques-François Bonaldi à Paul

    Désolé, vous faites erreur ! (Une fois de plus, pour tenter de dénigrer ce que vous ne comprenez pas...)

    Quand Fidel a été opéré d’urgence dans la nuit du 26 au 27 juillet 2006, les médecins qui lui ont sauvé la vie étaient des Cubains. Aucun Espagnol n’était à son chevet.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité