• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean Umber

Professeur agrégé de chimie (spécialisé en chimie organique) en retraite
Ancien élève de l'ENS St Cloud

Tableau de bord

  • Premier article le 16/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 549 92
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Jean Umber 5 janvier 2018 16:43

    En ce qui concerne l’élimination des adjuvants aluminiques, on peut étudier le document de l’académie de médecine suivant :

    http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2013/10/adjuvants-vaccinaux-rapport-ANM1.pdf

    Cependant, page 6, ils montrent leur incompétence basique en chimie, car ils infèrent que l’aluminium pourrait être éliminé par chélation avec des acides (citrique, lactique, malique).

    Or, au pH physiologique ( 7), ces acides n’existent pas, ils sont sous forme de citrate, de lactate et de malate.

    Mais admettons cette faute mineure. Le plus grave, c’est qu’il prétendent que la stabilité des complexes formés par l’ion aluminium avec ces carboxylates sont plus stables que l’hydroxyde d’aluminium, qui est la forme d’intromission de l’aluminium avec ces vaccins.

    Ceci est en totale contradiction avec les connaissances que les chimistes avons accumulées depuis plus de deux siècles, à savoir que l’hydroxyde d’aluminium à pH 7 est l’hydroxyde le plus stable et le plus insoluble de tous les hydroxydes [produit de solubilité = 10^(-32)].

    Il ne peut donc être éliminé que par le flux sanguin, sous forme de minicristaux. Ceux-ci peuvent peut-être passer la barrière rénale, mais peuvent aussi s’accumuler dans les capillaires, où ils conservent leurs propriétés inflammatoires, puisqu’ils ne peuvent pas être détruits, à moins de laver les capillaires avec de l’acide chlorhydrique 0,01 mol/L ou par de la soude à la même concentration.



  • Jean Umber 5 janvier 2018 15:38


    @Eric F

    Cette étude faite en Guinée-Bissau est très intéressante à analyser

    https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2352396417300464



  • Jean Umber 27 octobre 2016 16:50

    @Ruut

    Si on veut changer les choses, il faut peut-être savoir se boucher le nez lors des votes, et voter pour éliminer les plus dangereux pour la paix.



  • Jean Umber 9 décembre 2015 13:51

    Le problème dans le grand est est d’abord géographique. Il suffit de voir d’où viennent les socialistes ou les écologistes qui voulaient le désistement : essentiellement des villes bourgeoises. Il voudraient s’entendre avec LR pour gérer la Région à partir de ces villes que cela ne m’étonnerait pas.
    Par contre, les socialistes des campagnes et des régions industrielles (par exemple les Vosgiens) veulent avoir leur mot à dire.
    Sinon les « sans dents » seront à nouveau cocufiés. Ils risquent beaucoup moins de l’être si la liste Masseret progresse, ce qui risque bien de se passer.
    Mélanchon l’a bien compris, lui qui soutient désormais Masseret.



  • Jean Umber 8 décembre 2015 18:43

    Exact, seuls 71 colistiers se sont désistés, essentiellement dans les zones où le FN a fait le moins de voix (Marne, Meurthe et Moselle, Bas Rhin).
    Je suis persuadé qu’un grand nombre d’électeurs qui se sont opposés à la politique gouvernementale en votant Philippot vont revenir vers un socialiste qui risque tout pour les défendre. Il battra peut-être Richert, voire Philippot !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité