• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JCason

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 13 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • JCason 23 juillet 2012 22:25

    Ces échanges à propos des sionistes ou de leur opposants du Hamas ou du Hezbollah me passent au-dessus de la tête. Cet article ne me semblait pas être fait pour nourrir ce débat où on s’invective plus qu’on ne réfléchit. Cet article cherche à donner toute sa valeur à cette commémoration, en dénonçant son instrumentalisation. Pas pour taper sur les juifs ou les autres, mais pour dire qu’il n’y a pas des histoires qui se combattent, entre celle de la France et celle des juifs, mais une seule, celle que permet d’écrire la république ensemble, parce qu’elle dit d’abord que nous sommes des égaux avant tout. C’est le message que j’ai envie d’en retenir.



  • JCason 26 juin 2012 23:16

    Il faut rendre à l’auteur le courage d’oser poser ce genre de problème, dans ce contexte où le danger de l’islamisme passe pour invisible par défaut de se poser la question autrement via des médias et des politiques qui font le dos rond. En 1938 lorsque Daladier (France) et Chamberlain (Royaume-Uni) ont signé les Accords de paix de Munich avec Hitler, c’était aussi pour ne pas voir la montée des périls qui a fait ensuite 50 millions de morts... Ils disaient aussi, comme ces experts qui sont enrolés par les médias pour nous rassurer : circulez ! Il n’y a rien à voir... Les élites trahissent toujours.



  • JCason 9 juin 2012 01:52

    Le problème ce ne sont pas les jeunes, c’est le cannabis. Que ceux qui, adultes, entendent s’abrutir et s’anesthésier pour servir le système en se réfugiant dans ce genre d’expédiant, on a bien le droit d’être con et d’aimer se faire plumer, puisqu’aujourd’hui on ne condamne pas dans la pratique la consommation. Mais le problème de santé public qui est lié au cannabis concerne toutes les générations, et les mineurs en premier lieu auxquels il s’agit pour l’Etat qui représente, qu’on le veuille ou non, notre société, de donner un exemple qui ne soit pas celui de ces démissionnaires qui cachent leur lacheté qu’achète chaque jour le système auquel il croque derrière leurs petits joints médiocre. On ose aussi expliquer qu’il faudrait dépénaliser parce que l’interdiction ne parche pas. Mais c’est précisément en raison du climat permissif ambiant indissociable du boboisme décadent de notre société, que les pouvoirs publics ne font rien pour montrer les dangers de ce produit, on préfère ne pas heurter les jeunes que leur dire quelques vérités pourtant connues de tous les professionnels qui travaillent dans le secteur de l’enfance et de la protection de l’enfance. Le problème n’est pas qu’on ferait totu contre et que cela ne marcherait pas, c’est qu’on ne fait rien pour empêcher le dévelopement de ce phénomène, pour l’endiguer ! Et puis, il faut arrêter certains arguments bidons qui ne servent qu’à justifier la consommation de certains de ceux qui interviennent dans cette liste en se planquant derrière leur petit doigt ! La plupart des interventions n’ont aucune réflxion sur la portée collective et morale de cette question et ce n’est pas secondaire. C’est l’individualisme qui surnage et l’auteur pose bien d’autres questions de fond qui y oppose justement.



  • JCason 25 février 2012 14:48

    Bouffe de la salade toi-même wesson ! Qu’est-ce que c’est que cette façon de mener le débat sur Agoravox, toujours sur le mode du procès derrière un pseudo, en insultant au passage l’auteur en insinuant qu’il faudrait qu’il aille en terre FN pour se reconnaitre. Ce sont toujours les mêmes cerveaux plats qui n’ont dans leur pantalon que ce genre d’intervention pour écraser le débat. De vrais petits faschos en puissance derrière leur air de ne pas y toucher.Bravo à l’auteur !



  • JCason 16 février 2012 22:34

    Le conseil de l’Europe, 47 pays européens, a pour principale préocupation la diffusion et le respect des droits de l’homme, dont l’universalité est contestée de plus en plus dans les pays musulmans. Serait-ce un organisme qui profèrait la supériorité de la race blanche, de l’occident, ou le partage de biens qui devraient être adoptés par tous, comme cela il n’y aurait plus pour le coup des sociétés en avance et d’autres en retard ?







Palmarès