• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2782 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Jean 5 avril 22:39

    @Shawford

    Bonsoir Shawford, faisons au plus « simple » ; il n’existe que le vide (quantique pour les Physiciens), ce vide d’informations virtuel manifesté c’est l’énergie que nous appelons lumière puis « matière ».
    D’abord (en italique car atemporalité) la lumière.

    L’ego naît dans la matière puis demeure après la « mort » dans la Lumière (EMI) : but atteint. Le but est que l’ego soit l’ego de l’Amour, et non plus l’ego de nos fantasmes en tout genre et les émotions débiles qui vont avec.

    Ego dans la matière dans un contexte matériel, puis ego dans un corps de Lumière dans un contexte de lumière ; qui y croit ?

    On ne voit plus les esprits car on ne voit pas la lumière (elle ne donne qu’à refléter la matière). La Lumière avec ego (ego de l’Amour) ne se donne que rarement à voir, mais Elle est là.

    Il n’y a pas de distance entre la Lumière et la Conscience, c’est fusionnel (d’où la Bible matérialiste) ; « la Lumière est la même que la lumière » (Dialogues avec l’ange). Lumière, Conscience, Amour c’est tout UN. L’ego est œil, œil de Dieu (ou nous, « vous êtes des Dieux » (Jésus) ou « des Bouddhas » (Bouddha)).

    Tout est atemporel, pas de début ni de fin, la dilatation de l’espace est l’illusion du temps qui passe, rien qu’illusion ; le cosmos c’est comme une vis sans fin qui tourne sans fin, n’importe quelle spire est alpha et omega à la fois ; ou encore un cercle où n’importe quel point est alpha et omega du cercle (sinon pas de cercle). Chaque point est un « Je suis » individuel et universel à la fois.

    W. Pauli fit un rêve où il voyait la réalité comme deux roues perpendiculaires qui tournent autour du même axe, ce qui est évidemment impensable dans notre perception ; une des roues est le « réel », l’autre le spirituel : même axe, indissociable, l’un ne peut tourner sans l’autre. Un autre rêve où il voyait que l’espace est en rotation (vis sans fin ?). Mais tout cela n’est qu’image pour s’adapter à notre raison. Il n’y a que la Conscience pure, l’Amour, et son auto-perception d’où notre Création : Dieu est « Celui Qui était » (alpha) « Qui est » (omega) et « Celui Qui vient » (lambda entre les deux), c’est sans fin (atemporalité).



  • Jean 23 mars 14:17

    @Shawford
    Réponse proposée pour le Corcovado. Com. du 18/3



  • Jean 23 mars 14:11

    @Shawford

    Bonjour Shawford, j’ai une réponse sur cette question du Corcovado mais elle est difficilement plausible pour la rationalité, d’où mon silence et même mon absence (marre aussi des fanatiques religieux). Ce n’est pas donné à tous de considérer une Réalité a-temporelle, a-spaciale et même sans matière « matérielle » (par exemple conférences de Philippe Guillemant). La Bible est matérialiste (le buisson est tangible ; « Qui me voit voit mon Père » ; « Mangez ma chair » (prédation) etc.) et la Science Physique ne l’est plus (vide quantique, mais plein d’information manifestée qu’on va appeler « matière »). Nous sommes illusion qui est Réalité à elle-même : Conscience pure Qui se joue une pièce de théâtre (la caverne de Platon ou expériences EMI) (Ils s’amusent ceux qui nous observent). A partir de là … :

    je fais court « Même les pierres crieront » (Jésus) ; au sud de la Corse le lion (Sacrifiant en nous : Samson a tué son lion, et du coup, ruiné son propre temple intérieur) de Rocapina veille sur la « Montagne » (conscience de l’Homme, le sommet étant l’intériorité comme Œta, Golgotha, Olympe, …) ; quant au rocher Uomo di Cagna : il veille sur la mer (eau = vie émotive comme Narcisse ou le déluge etc.). Hors temporalité (Physique moderne) Héraclès écarte les colonnes, d’un bord l’islam de l’autre Mammon … . Mieux vaut alors ne pas rester à discuter sur agoravox !

    Le « Pain de sucre » ressemble à un Sacrifiant ; au dessus, le Christ accueille les rescapés de l’ « Atlantide » (vie émotive) une main vers le nord (Mictlan) l’autre vers le sud ; la destination spirituelle de l’Homme étant la Pâque (fusion du Cœur et de l’ego) vers le « Pacifique (!) ».

    La lumière de Lucifer (porteur de lumière) en nous (ego) s’éteint et se laisse éclairé par Abel ou Rê (Cœur) ressuscité !

    La déesse Pelé est créatrice dans le Pacifique ; Pelé a détruit Saint-Pierre aux Antilles ; ça craint pour le Vatican. Donc dans cette réalité psycho-physique (voir Jung, Pauli, …) tout est « paroles » : « Même les pierres crieront » !

    Ma réponse n’est pas certitude mais à méditer, ruminer. Pour avoir la réponse complète c’est ici http://www.leseditionsdunet.com/sciences-humaines/1564-dieu-et-le-philosophe-suivi-de-l-homme-nouveau-patrice-le-curseur-9782312005980.html chiant à lire sans doute mais tout y est au dernier chapitre.

    @+, et bonne vie à Toi.

    Sur Macron https://www.youtube.com/watch?v=1xjq2qV5geU



  • Jean 23 novembre 2014 13:31

    Tu as raison ; c’est pourquoi je ressasse que les textes ne parlent que de l’individu, rien que de l’individu et non de groupes : me répétant, les Israëlites du désert sont nos pensées plus ou moins fidèles à la Vérité, Celle de L’amour, si difficile pourtant à définir tant il est différent du sentiment, de l’émotionnel.

    Bon dimanche @Tous.



  • Jean 22 novembre 2014 19:25

    Apocalypse de Jean ou ici pour qui cherche à trouver le sens de la vie.

    Les subtilités de la pensée, de la raison (et qu’on « balance » aux autres pour s’affirmer -ce qui est naturel-) ne nous épargnent pas de nous-même. De S’assumer comme Etre dans la solitude existentielle.

    http://www.youtube.com/results?search_query=exp%C3%A9riences+de+mort+imminente

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès