• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean Charles Guerrini

Jean Charles Guerrini

Jean Charles Guerrini
Corse avant tout, mon enracinement à la Nation Corse ne m’a jamais éloigné des combats menés par les progressistes républicains.
Autodidacte, Officier de réserve parachutiste, Informaticien et Dirigeant de TPE mais aussi père de 6 enfants, c’est entre ces points de repères que mon inspiration 
guide parfois ma plume.
Au plan politique, je suis un militant écologiste (affaire du Vazzio) et profondément mais discrètement nationaliste depuis 1977, puis j’ai eu le privilège en 1988 d’être un des membres fondateurs d' I Verdi Corsi puis plus tard des Verts en Corse. Cette aventure me conduira à être en 1997, leur candidat aux Législatives à Bastia et ma suppléante était une élue qui siège actuellement à l'exécutif de la CT Corse. Professionnellement je suis un informaticien passionné par Linux depuis 1989 et développeur d'applications. Un domaine qui sera l'avenir de la Corse.
Membre du Collectif Index Orion animé par Pauline GAVRILOV, je participe aux travaux dédiés à une économie alternative.

Tableau de bord

  • Premier article le 24/10/2014
  • Modérateur depuis le 05/01/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 37 371
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5 1 4
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 28 décembre 2015 13:23

    C’est totalement faux, 

    Cette salle de prière n’a jamais été ni clandestine ni camouflée.
    Toutes les religions qui utilisent des salles ou des pièces pour y pratiquer leur culte sont obligées de passer par la création d’une association loi 1901 pour pouvoir accueillir du public.
    Et c’est valable pour toutes les religions, catholique, protestant, etc...

    D’ailleurs je passe devant en permanence et il y a avait même une protection policière durant plusieurs mois après les attentats de Paris du 7 et 8 janvier.


  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 28 décembre 2015 13:17

    @Spartacus
    Non Spartacus, ce n’était pas un lieu de culte clandestin ni camouflé.

    Tous les lieux de cultes de toutes les religions utilisent le statut d’association et déposent un dossier au titre de la loi de 1901 pour pouvoir accueillir du public.
    C’est aussi valable pour les catholiques, les protestants, les boudhistes.



  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 28 décembre 2015 12:14

    @flourens

    Absolument pas.
    Je signale cela pour faire comprendre que tous les évènements qui se sont passés en Corse depuis trois siècles, mes parents, mes grands parents, mes aïeux les ont vécus et me les ont transmis souvent par tradition orale.
    Ils ont tous vécu le racisme « anti-corse » et même moi je me suis souvent fait traiter de sale corse et d’espèce de Guerrini en classe.
    Mais en dehors de ça ils se sont tous battus pour la France durant toutes les guerres et dans la Résistance et même moi je suis devenu un officier de l’armée française.
    Mes lointaines origines me permettent d’avoir un regard « historique » et « vécu » et me confèrent une légitimité à m’exprimer sur la Corse à la différence de beaucoup d’ignorants qui ne font que resasser les mêmes lieux communs ouvertement racistes sur nous.



  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 26 décembre 2015 18:40

    @Layly Victor

    Pas du tout, je parlais de l’Islande.


  • Jean Charles Guerrini Jean Charles Guerrini 24 décembre 2015 14:38

    C’est curieux que nous ayons pas eu les termes de « chataîgnes », « barrez-vous sur votre île », « affront à la République » dans les commentaires.

    Mais de quoi ont-ils peur ?
    Je crois surtout que le vote nationaliste est perçu comme un rejet des français alors que ce n’est qu’une remise en cause d’un fonctionnement étatique calamiteux et le résultat de pratiques qui le sont autant.
    En analysant un peu plus finement le vote on peut en déduire que le vote nationaliste a été partagé par de très nombreux continentaux installés en Corse et cela pour les mêmes raisons.
    Le besoin de sécurité de tout un chacun a déclenché la volonté de s’installer en Corse où ils y vivent certainement bien mieux que de la où ils viennent.
    Sur la commune d’Osani, 80% de continentaux, le score a atteint 52% pour la liste Simeoni...
    C’est ce que l’on appelle la communauté de destin.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité