• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean Claude BENARD

Jean Claude BENARD

Web chroniqueur

Tableau de bord

  • Premier article le 06/07/2005
  • Modérateur depuis le 21/07/2005
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 480 376 12140
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1991 1314 677
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 6 juin 2006 18:49

    Les 35H00 avaient pour but de diminuer le temps de travail en contre partie d’un gel des salaires le tout pour permettre aux sans emploi d’en trouver.

    Le MEDEF de Enrest Antoine et la CGPME ont tout fait pour trouver des aménagements déplorables pour les employés et surtout décidé de mettre la plus mauvaise volonté pour ce qui était des embauches.

    De fait, il est vrai que les cadres qui paraissaient plus stratégiques aux yeux des employeurs ont obtenus des jours supplémentaires de congès sans aucun aménagement de leur charge de travail.

    Le discours politicien consensus qui affirme que « nous devons travailler plus » amuse un grand nombre d’experts économiques. Il y a ancore plus de 4 millions de chômeurs et précaires qui le souhaiteraient !!!

    L’embauche et les heures de travail nécessitent des carnets de commande pleins ce qui n’est pas le cas. Quant à augmenter le nombre d’heures travaillées sans contre partie réelle il y a un pas que les chefs d’entreprises responsable ne feront pas.

    Ségolène fait « son marché » dans les différents électorats en partant du principe qu’il est toujours plus facile de dire aux gens ce qu’ils ont envie d’entendre.

    Mais, les déclarations de Ségolène sont-elles tout ou partie du programme socialiste ?

    A trop vouloir trop séduire les français, n’oublierait-elle pas que ce sont les militants qui choisiront le ou la candidate ?



  • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 6 juin 2006 12:20

    Tout serait plus clair si Ségolène ROYAL avait déclaré sa candidature et si Franbçois HOLLANDE ne faisait pas mine de découvrir les « écarts » de sa compagne.

    La culture de l’eau de rose tiède peut séduire un moment un certains nombre délecteurs mais la campagne est longue et les militants sont rois. Choisiront-ils pour celà la reine des sondages ?



  • Jean Claude BENARD JC BENARD 4 juin 2006 17:22

    DSK flingue Ségolène ....mais pas directement

    Sur son blog (http://dsk.typepad.com/dsk/) DSK indique le lien vers le blogue d’un des organisateurs (Philippe Blet http://philippe-blet.over-blog.com/) d’un rencontre organisée par un de ses comités de soutien du Nord (A gauche en Europe) avec des réfugiés de Calais.

    Début du post (http://philippe-blet.over-blog.com/article-2893020.html) sur le blogue de Philippe Blet

    « Après ses propos sur »l’ordre juste" , voici ségolène royal qui nous annonce envoyer les vilains délinquants dans des camps, encadrés par des militaires.

    Cette déclaration n’est pas un dérapage de langage car lors de cette conférence de presse « improvisée », Mme Royal lisait ses fiches préparées pour la circonstance.

    Par voie de conséquence, nous pouvons considérer cette déclaration comme une position officielle de sa part ..."

    C’est à se demander pourquoi et comment ces gens veulent qu’on leur confie les clés de notre futur !!!!!



  • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 2 juin 2006 15:59

    Ségolène ROYAL persiste et signe :

    La députée des Deux-Sèvres a de nouveau proposé la mise en place de « chantiers humanitaires encadrés pas des militaires, par des gendarmes, par des pompiers, toutes professions en uniforme et en tenue qui incarnent la République, la Nation »

    Décidemment le sécuritaire sera bien argumenté pour la campagne présidentielle !!!

    Rapellez moi qui avait dit que le « bleu marrine » serait à la mode dans les cités ?



  • Jean Claude BENARD JC BEN ARD 1er juin 2006 11:54

    La France est-elle condamnée à être dirigée par des politiciens croquemitaines ?

    Voilà la question que beaucoup de nos concitoyens ont du se poser ce matin en écoutant les déclarations de Ségolène ROYAL la candidate qui a le vent ne poupe à gauche.

    Ainsi, le débat sur l’avenir de la société française se limiterait à une adaptation du pensionnat de Chavagne et de la célèbre compagnie chère à Laurence BROCOLLINI ?

    A force de répéter que Nicolas SARKOZY est un grand admirateur du modèle américain, on avait oublié qu’il peut se trouver à gauche des zélateur des camps militaires de redressements US.

    Concernant le problème des diverses émeutes et rébellions, il ne me revient pas en souvenir que Mme ROYAL soit venue épauler les maires de Clichy sous Bois et des autres communes en novembre dernier ni de l’avoir à cette époque entendue évoquer le recours aux forces armées comme solution aux très graves problèmes auxquels sont confrontés certaines cités.

    Vous avez choisi Madame de venir chez moi à Bondy pour déclarer :

    « Regrettant la suppression du service militaire, la présidente de Poitou-Charentes, qui est fille d’officier, a affirmé : "Si l’on veut donner une nouvelle chance aux jeunes au premier acte de délinquance, il faut des systèmes d’encadrement à dimension militaire, avec des actions humanitaires, des orientations vers l’apprentissage des métiers, avec le passage du permis de conduire et le réapprentissange de la citoyenneté »

    Pourquoi ne pas en avoir parlé à l’assemblée nationale lors des émeutes ? Pas assez socialiste ou tendance à cette époque ?

    « Il faut revenir à une République du respect, où chacun est à son poste et chacun est dans son rôle »

    Comment ? Il aurait été intéressant que vous argumentiez sur ce sujet au lieu de nous asséner des phases chocs qui sont aussi belles que creuses.

    Alors, peut-on parler de dérive à droite de la part d’une presque candidate à la Présidence de la République ? Nous avions eu une première alerte lors de la brassée de lauriers adressée au Blairisme, quel sera la suivante ?

    Un certain Lionel JOSPIN a durement payé en déclarant que sa campagne et son programme ne seraient pas socialistes. Vos propos Mme ROYAL qui cherchent à attirer un électorat qui n’est pas celui du parti socialiste risque de vous faire perdre un peu plus de sympathisants de gauche qu’à l’habitude. Cela vous concerne-t-il vraiment ?

    Nous concoctez-vous une secrète alliance avec le centre et la droite modérée ? Envisagez-vous de nous créer un parti démocrate similaire à celui des Etats Unis ? Attention, n’oubliez pas qu’aux USA François BAYROU serait considéré comme un sérieux gauchiste !!!!

    Le spectacle offert par le parti socialiste et ses multiples candidats était pourtant assez affligeant pour que vous ajoutiez à la confusion en tenant des meetings de candidate que vous n’êtes toujours pas officiellement.

    Le parti socialiste travaille sur le projet de son candidat. Vos prises de position impliquent-elles déjà leur inscription dans celui-ci ?

    Elisabeth GUIGOU la députée de BONDY a déclaré de son côté, évoquant le projet socialiste :

    « "Je pense qu’il faut qu’on ait un projet qui ait du sens et pas un catalogue de mesures »

    « Je pense qu’il y a encore du travail« à faire pour dégager »quelques mesures fortes« .  »Nous devons opposer une société qui soit solidaire, sociale et où nous soyons unis dans le respect des diversités« au projet »autoritaire, libérale, communautariste" défendu par le président de l’UMP Nicolas Sarkozy »

    Visiblement certains ajustements s’imposent !!!!

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité