• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean d'Hôtaux

Jean d’Hôtaux

Rêveries d’un citoyen ordinaire ...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 428 0
1 mois 0 5 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 5 décembre 2014 14:30

    Bonjour Fergus,


    Ce que vous écrivez est exact, la Suisse n’est plus une « Confédération » depuis 1848, date à laquelle elle s’est dotée d’une Constitution fédérale, d’un gouvernement fédéral, d’un Parlement bicaméral et s’est transformée en « Etat fédéral ».
    Chaque canton étant lui-même doté de sa propre Constitution, subordonnée à la « Constitution fédérale », d’un gouvernement (pouvoir exécutif) et d’un parlement (pouvoir législatif).
    Liens vers les constitutions cantonales suisses. Voir ICI.

    La construction européenne basée sur ce modèle fédéral était la grande idée de Denis de Rougemont.

    Sur le plan institutionnel, l’UE actuelle représente approximativement ce qu’était le modèle de l’ancienne « Confédération suisse », à une autre échelle bien évidemment.

    Bien à vous !


  • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 10 novembre 2014 18:03

    Pas nécessaire d’aller jusqu’à Jersey, la France elle-même est un paradis fiscal pour certaines catégories de contribuables.C’est ainsi que la compagnie « Total » ne paie pas d’impôts sur les sociétés !



    « Quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt ! »


  • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 10 novembre 2014 14:53

    @ Auteur :Merci pour ce billet qui nous en apprend de belles ...


    « Bien sûr, depuis la crise de 2008-2009, les dirigeants de la planète (Nicolas Sarkozy notamment) se sont plaints de cette concurrence fiscale déloyale et promettent d’agir. »
    On y découvre notamment que Nicolas Sarkozy est (ou plutôt fut ...) un « dirigeant de la planète » ?
    Pauvre planète ! 

    Par ailleurs, et surtout, pourriez-vous nous donner la définition d’un « paradis fiscal » (que vous nommez parasite), puisqu’il s’agit du thème de votre article ?

    Dernière question, puisque vous évoquez « les grands pays ». Qu’est-ce qu’un « grand pays » ?

    Merci et cordiales salutations !


  • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 6 novembre 2014 11:10

    Bravo à l’auteur pour cet excellent billet plein d’humour, mais surtout de vérités !


    Cela fait plaisir de savoir qu’on est pas le seul à dénoncer l’imposture et les contradictions de Montebourg. Hier encore certains étaient envoûtés par ce camelot de foire en marinière, mais aujourd’hui le masque est tombé. Il révèle l’ampleur de l’arrogance de l’individu qui n’aurait jamais dû quitter les bancs de la foire de Louhans, en Bresse, là où se traite le prix des poulets et des chapons ...

    Quant à Peillon, il a au moins le mérite de contribuer à résorber le chômage de la France en exportant ses « talents » ...


  • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 1er novembre 2014 19:43

    Bonjour Diogène,


    «  Autre remarque qui n’est pas un bémol : la Suisse n’est pas un exemple de démocratie directe, mais de démagogie avancée et financée par un PIB anormal dont l’origine est à rechercher dans sa nature de paradis fiscal et de receleur des trésors de guerres. »

    Que de clichés dans votre phrase !

    1° On devrait plutôt parler ici de « démocratie semi-directe », puisque celle-ci n’a pas remplacé l’échelon législatif, elle le complète et n’agit qu’en dernier recours.

    2° On se demande bien pourquoi les institutions politiques suisses seraient par essence « démagogiques » et « financées par un PIB anormal dont l’origine, etc. ... paradis fiscal ... receleur ... etc. » ???

    3° Un PIB « anormal » ? Pourriez-vous peut-être nous expliquer ce qu’est « la norme » en « pays jacobin » ? 
    Le système bancaire représente actuellement moins de 11 % du PIB de la Suisse. Q’en est-il selon vous des 89 % restants, sachant que le chocolat et les montres (autres clichés répandus dans l’Hexagone ...) ne sauraient constituer à eux seuls ce chiffre ?
    A ce jour la Suisse est le troisième partenaire économique de l’UE, rivalisant avec la Chine, comme le rappelait M. Didier Burkhalter, Président de la Confédération suisse, à l’issue de sa visite à l’Elysée ce jeudi 30 octobre. C’est ainsi qu’actuellement, les échanges économiques entre la Suisse et l’UE sont de l’ordre d’un milliard d’euros par jour ...
    Pensez-vous sérieusement que ces échanges ne sont constitués que de chocolat et de « coucous », lesquels sont d’ailleurs originaires de la Forêt-Noire (sud de l’Allemagne ...) ?

    Pour conclure, je vous encourage vivement à mettre à jour votre logiciel !

    Cordialement !

    PS : Le thème de l’article était l’abstention v/s la démocratie directe, votre commentaire dérape sur l’économie, ceci pour expliquer ma propre digression. Que l’auteur de l’article veuille bien m’excuser et qu’il soit remercier pour son billet fort intéressant.


Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès