• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean-Eudes Pangolard

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 15/06/2021
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 21 113
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Jean-Eudes Pangolard 16 juin 21:32

    @Et hop !
    C’est exactement les propos qu’on entend chez l’intéressée. À vous croire, ce Pétain était un saint homme sans la moindre ombre au tableau, lumière pure et nounours de gentillesse qui n’a fait que du bien. Cette hagiographie larmoyante et digne de la Corée du Nord rend vos thèses ridicules : car « tout ce qui est excessif est insignifiant », comme disait Talleyrand qui, lui, était un vrai patriote, malgré ses innombrables côtés sombres. En effet, même les Russes ont commencé à questionner certains grands personnages de leur histoire, que ce soit Pierre le Grand ou Catherine II, ils n’hésitent plus à critiquer leurs mauvaises décisions ou leurs crimes. Même les nationalistes italiens et allemands se sont (pour la plupart) détachés de leur héritage fasciste/nazi et commencent à regarder l’histoire avec un début d’objectivité. Et ici, on a des nationalistes larmoyants qui dressent un portrait quasi hagiographique du vieux Maréchal... on croirait un reportage de Pyongyang TV sur Kim-il Sung, tant ça dégouline d’obsequiosité. Si vous êtes dans cet état d’esprit alors que vous n’avez pas le pouvoir, qu’est-ce que ce sera quand vous l’aurez ? Interdiction de toute critique de Sa Gracieuse Éminence Moustachue, le Suprême Maréchal Pétain, sous peine d’avoir les coucougnettes coupées ? Qu’on ait un regard équilibré et historiquement objectif sur la personne et l’oeuvre de Pétain, je suis le premier à le préconiser. Mais de grâce, arrêtez cette propagande ridicule. On fait de l’histoire et non de la théologie.



  • Jean-Eudes Pangolard 16 juin 16:26

    @Carthoris
    Comme quoi, quand on vous présente des arguments irréfutables, vous fuyez lâchement la discussion. J’attends toujours de savoir ce qu’il y a de faux ou de diffamatoire dans cet article.

    PS : Pour information, je me nomme Alexander. Et, oui, je crois maintenant me souvenir de vous... l’euroohobe acariâtre. Décidément le temps ne vous arrange pas.



  • Jean-Eudes Pangolard 16 juin 13:11

    @Carthoris
    D’autre part, sachez que je compte supprimer cet article une fois qu’il aura été lu par un certain nombre de lecteurs. En effet, j’ignore avec quelle personne vous me confondez, mais il se trouve que je suis un gentleman et que, même si tout est sourcé comme je l’ai dit, mon article est quand-même susceptible de mettre l’intéressée dans l’embarras moins avec la gauche qu’avec son propre camp. Or, mon seul but est de faire connaître la véritable nature de cette personne, pas de nuire à une demoiselle, fût-elle de la droite la plus rance. Une fois que le nombre de personnes informées sera suffisant pour qu’ils continuent à porter le message, le présent billet sera donc supprimé. Non par crainte, puisque tout est vrai, mais par gentilhommerie.

    Cordialement



  • Jean-Eudes Pangolard 16 juin 12:54

    @Carthoris
    Juste une question : pourquoi m’appelez-vous par ce nom ? Qu’est ce qui vous permet de penser que vous me connaissez ?

    Sinon, tout est factuel et je serais prêt à ?maintenir mes propos devant un tribunal.

    Cordialement



  • Jean-Eudes Pangolard 16 juin 02:40

    @Yann Esteveny
    Ce commentaire confirme mon article. Autant la demoiselle est cultivée et sait très bien ce qu’elle fait, autant son public est perché et irrécupérable, noyé dans une paranoïa et un état de siège auto-entretenus, ce dont elle sait tirer son épingle du jeu. Navré de vous décevoir, mais le président Macron s’en tamponne le coquillard avec une porte-fenêtre. Il n’en a rien à faire de votre égérie et aucun commando humide ne sera envoyé contre elle, dormez sur vos deux oreilles et n’oubliez pas de prier sainte Rita, la patronne des causes désespérées (dont le nationalisme fait indubitablement partie).

    C’est quoi ces délires de complot permanent et d’articles réalisés sur commande ? Vous pensez vraiment être une menace pour qui que ce soit ? Si vous êtes dangereux pour quelqu’un, c’est pour vous-mêmes au vu de la bulle surréaliste dans laquelle vous vivez. Devant une telle réaction, j’hésite entre la moquerie (devant tant de fadaises et de superbe) et la compassion, car vous semblez croire sincèrement ce que vous dites (contrairement à l’intéressée). Je vous imagine en effet en train d’écrire votre précédent commentaire, tout fier d’avoir démasqué un vil malandrin missionné par Emmanuel Satan pour s’acharner contre la pure et innocente Virginie qui, parce qu’elle voit avec ses grands yeux des choses que le régime veut nous cacher, représente une menace pour le Système dirigé par George Sauron... Je vous jure que je ne me moque pas, car je sais que vous y croyez fermement. Et c’est ce qui est le plus triste car vous êtes sûrement loin d’être fêlé et avez peut-être même une grande culture. Ce qui ne vous empêche pas, hélas, de choir dans de tels écueils. D’où la nécessité de réprimer ces influenceurs (et influenceuses) qui répandent le poison complotiste dans l’esprit des citoyens sous couvert de vérités cachées.

    La suite c’est quoi ? Vous allez, avec le sentiment du devoir accompli, envoyer l’URL de cet article à l’intéressée en l’assurant de votre soutien contre « l’ordure de journaleux maçonnique aux ordres de Macaron » que je suis et l’enjoindre à m’attaquer pour diffamation ? C’est très héroïque ! Allez-y si tel est votre souhait, mais je dois vous prévenir que vous n’avez pas l’ombre d’une chance smiley. D’autre part, il n’y a rien de calomnieux dans ce bilet, tout est sourcé et factuellement vrai. Ce n’est tout de même pas ma faute si votre petite princesse veut réhabiliter l’antisémite Xavier Vallat... Que devrais-je faire ? Ne pas en informer les gens sous prétexte que ses fans sont mécontents qu’on enquêté sur le côté sombre de leur gourou ? Le journalisme, même amateur et occasionnel, est de dire la vérité, même et surtout quand ça déplaît. Je pense m’être acquitté de ce devoir.

    Et si au lieu d’accuser les autres de calomnie vous nous éclairiez en nous disant en quoi j’ai calomnié cette jeune femme, je suis prêt à répondre faits et sources à l’appui. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Virginie Vota : la youtubeuse pétainiste aux 100 000 abonnés

Publicité



Palmarès

Publicité