• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean Keim

Il ne faut pas croire tout ce qui est écrit dans les livres.
Chaque être humain est un croyant, c’est inévitable, c’est inhérent au savoir.

Tableau de bord

  • Premier article le 16/07/2013
  • Modérateur depuis le 08/07/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 33 3572 1354
1 mois 0 66 0
5 jours 0 8 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 42 41 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Jean Keim Jean Keim 6 décembre 14:19

    @chantecler

    Le mot clef est « argent-fric », cela vous a échappé.

    Le salaire rétribuant du temps de vie donné pour accomplir un travail n’est pas de cette nature ; les bénéfices obtenus par l’exploitation des travailleurs, la spéculation sur des denrées alimentaires, les immenses profits générés par les guerres..., voila des exemples d’argent-fric, c’est à lui dans notre monde qu’appartient le pouvoir détenu par une minorité qui ne se maintient que par des artifices.



  • Jean Keim Jean Keim 6 décembre 08:14

    Tant que les revendications tourneront autour de l’argent-fric, smic, impôts, taxes carburants, etc., la révolte des Gj sera relayée aux même rang que celui des politiques et de leurs maîtres, même si ces derniers acceptent d’aller dans le sens des revendications, en très peu de temps tout ce qui a été donné sera repris sous une forme ou une autre.

    L’extraordinaire serait que les gens demandent une nouvelle société... non ! ce ne doit pas être une demande, mais une action dans laquelle le bien-être de tous est au centre des préoccupations, la sérénité qui en découle ne peut se manifester que quand nous nous sentons en sécurité, cette sécurité ne peut être effective que si chacun se soucie de son voisin qui en fait autant, de proche en proche la solidarité devient une règle naturelle, chacun sait qu’il n’est pas seul même s’il a des ennuis.

    La France a connu de nombreuses manifestations avant, pendant et après mai 68, pratiquement toutes ont été corporatives, p. ex. les revendications souvent légitimes parfois statutaires des mineurs, des électriciens, des gaziers, des cheminots, des personnels de santé, de la police, des pompiers, etc., ils ont manifesté pour défendre LEURS INTÉRÊTS ce qui n’a pas toujours attiré la sympathie du public, tout ceci doit cesser car c’est faire le jeu de l’argent-fric et nous divise.

    Les êtres humains sans la fraternité qui consiste à agir pour le bien de tous, ne connaîtront pas la sérénité.



  • Jean Keim Jean Keim 5 décembre 16:34

    @Trelawney

    La bourgeoisie est un concept, comme le système ou le juif en sont d’autres, un concept est pratique car il sert de bouc émissaire, il peut être chargé de tous les maux et pour autant les responsables ne sont pas expressément désignés – j’ai bien écrit responsables et non pas coupables, ils sont en qq. sorte dédouaner de toute implication comme nous le faisons pour nous-mêmes.



  • Jean Keim Jean Keim 5 décembre 09:27

    Tant que les revendications tourneront autour de l’argent-fric, smic, impôts, taxes carburants, etc., la révolte des Gj sera aux même rang que celui des politiques et de leurs maîtres, même si ces derniers acceptent d’aller dans le sens des revendications, en très peu de temps, tout ce qui a été donné sera repris sous une forme ou une autre.

    L’extraordinaire serait que les gens demandent une nouvelle société... non ! ce ne doit pas être une demande, mais une action dans laquelle le bien-être de tous est au centre des préoccupations, la sérénité qui en découle ne peut se manifester que quand nous nous sentons en sécurité, cette sécurité ne peut être effective que quand chacun se soucie de son voisin qui en fait autant, de proche en proche la solidarité devient une règle naturelle, chacun sait qu’il n’est pas seul même s’il a des ennuis.

    La France a connu de nombreuses manifestations avant, pendant et après mai 68, pratiquement toutes ont été corporatives, p. ex. les revendications souvent légitimes parfois statutaires des mineurs, des électriciens, des gaziers, des cheminots, des personnels de santé, de la police, des pompiers, etc., ils ont manifesté pour défendre LEURS INTÉRÊTS ce qui n’a pas toujours attiré la sympathie du public, tout ceci doit cesser car c’est faire le jeu de l’argent-fric et nous divise.

    Les êtres humains sans la fraternité qui consiste à agir pour le bien de tous, ne connaîtront pas la sérénité.



  • Jean Keim Jean Keim 5 décembre 08:28

    @Massada Donc si j’ai bien compris, ce sont les mêmes qui pourraient tirer sur les forces de l’ordre et ensuite risporter en tirant sur les manifestants.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. La polémique
  2. Privatisaction
  3. Gaïa
  4. Boophi et le guru




Palmarès