• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jean-marc D

jean-marc D

Autodidacte, retraité, humaniste et philanthrope, convaincu que l'Homme, et lui seul, est décideur de son Destin.
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 444 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • jean-marc D jean-marc D 8 décembre 2016 19:34

    @carnac
    Bonsoir,

    Désolé de vous répondre assez tard, mais je ne reviens pas systématiquement sur le site pour étudier les réactions en détails. Vous lirez peut être celui-ci.
    Je n’ai jamais observé que l’Europe se soit éloigné des européens, pour la simple raison qu’elle n’a jamais été créée pour les représenter : cette croyance est un véritable attrape-nigauds politique.
    Quand à notre indépendance, laissez moi étouffer mon rire : il y a belle lurette que nous sommes sous dépendance germano-américaine ! Certes, il nous reste la baguette, le saucisson, et le béret basque, et rien d’autre, même pas le vin (la quasi-totalité des ceps est d’origine US depuis la crise du mildiou qui a ravagé nos vignes). Ah, la haute couture que pas un français lambda ne peut se payer et le parfum (et encore), peut-être.........
    Ensuite, à quoi servirait de remplacer des ronds de cuir passéistes par d’autres : si vous n’avez pas encore compris que le peuple n’a jamais gouverné, ne gouverne pas et ne gouvernera jamais, c’est fort dommage.
    Mais je vous laisse à vos illusions......

    Bien à vous,


  • jean-marc D jean-marc D 4 décembre 2016 20:58

    @Carnac

    Bonjour,

    A la minute ou j’écris, j’ai lu attentivement votre article ainsi que les commentaires qui s’y référent.

    Chacun y va, et c’est son droit le plus strict, de son avis : aussi vais-je donner le mien, même s’il paraît puéril voire stupide.

    On pourra discuter des jours et des nuits durant des programmes de chaque candidat, alors que l’on en connaît d’ailleurs qu’un véritable en lice (à gauche, ils se battent déjà entre eux pour savoir qui va y aller, mais personne n’a de programme à présenter, le gag !), ce sont les directives de l’UE (GOPE, Grandes Orientations Politiques et Economiques) qui seront appliquées au final, point barre. Et cela quelque soit le nominé. Le reste n’est qu’illusion. Le détricotage du droit du travail, la suppression de tous les droits sociaux, la suppression de la SS déjà entamée depuis belle lurette (comme je vous l’ai indiqué dans mon commentaire relatif à votre dernier post), la mise en servitude totale du salarié au profit du grand capital pour ne citer que les points principaux, sont programmés chaque année au fur et mesure de leur accomplissement. Le but ultime étant de créer des états-régions au service d’un totalitarisme européen,sous la coupe actuellement de l’Allemagne, qui provoquera bientôt l’éclatement de l’UE en deux zones, une pour les pays « riches » et une pour ceux « pauvres » : je vous laisse deviner dans quelle zone la France sera.......

    Sortir de l’UE ? Personne ne peut le faire, pas même le FN, qui fait d’ailleurs partie du même panier de crabes, car cela signifierait un isolationnisme qui n’arrangerait rien, étant donné que le peu de croissance qu’on puisse obtenir est le fait essentiellement de la consommation intérieure, et que celle-ci stagne peu ou prou. Le fait par ailleurs de créer un repli volontaire sur le pays créerait des graves turbulences dans notre commerce extérieur, importations ou exportations qui ferait de la France une autarcie plus ou moins accentuée, d’autant que le pays pourrait souffrir  d’une dévaluation monétaire sans précédent, d’où une fuite massive des capitaux. Certains ont essayé, ils ont vu où cela les a mené ou verront où cela les aventurera.

    Si d’aventure, certains pensent voter pour un programme quelconque, qu’ils n’oublient pas avant de se décider :

    - que si un homme politique était honnête, ça serait considérer qu’une péripatéticienne puisse être vierge,

    -  que si voter servait à quelque chose, il y longtemps que ça serait interdit (ça n’est pas de moi, mais de Coluche),

    -  que les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Si on croit que Fillon ou un autre va les tenir, on se fout le doigt dans l’œil jusqu’au coude, désolé, ce ne sont que des discours de campagne, sans plus et d’ailleurs rien n’est chiffré preuves à l’appui il me semble. Autrement dit, de simples déclarations d’intention qui n’ont aucune valeur fondamentale.

     

    Personnellement, il y a belle lurette que je considère aussi que vu le nombre de ceux qui concourent au bal du Saint Graal le font par intérêt personnel et non pas pour la France.

     

    Pour le reste des palabres satellitaires (et passant sans arrêt du coq à l’âne) à ce que je considère comme le véritable sujet, je préfère les ignorer parce que j’estime qu’ils ne font que diluer un débat totalement vain. Demandez vous avant toute chose à quoi servent donc les députés européens pour qui chacun a en principe voté pour qu’il soient censés défendre nos intérêts.

     

    Mais ce n’est que mon humble avis, que d’aucun n’est censé partager.

     

    Bien à vous,


     

     



  • jean-marc D jean-marc D 1er décembre 2016 10:02

    @Carnac

    Bonjour,

    A ce propos,voici ce que j’écrivais le 29 octobre suite à un article de Chalot sur la maternité. Je précise qu’à cette date, je n’avais lu aucun programme des candidats à la primaire de novembre.........

    « Bonjour Chalot,

    Votre article relève d’un vrai fond de bon sens, mais, à moins que je ne me trompe, vous omettez ce que je considère comme le principal.
    L’hôpital public est voué à une gigantesque transformation, et qu’on le veuille ou non, les centres hospitaliers sont voués à leur disparition en l’état : seuls subsisteront de gigantesques pôles aux capacités et conditions d’accueil définies pour ne traiter que des cas cliniques strictement encadrés car susceptibles de constituer des cas d’expertise, d’analyses et d’études. Ceux qui ne correspondront pas au moule devront se rabattre sur les hôpitaux privés (le terme clinique disparaîtra bientôt), ou sur une nouvelle forme de dispensaire pour les petits bobos de la vie courante. En ce qui concerne la maternité, le choix sera : pour les cas spécifiques en raison de leur dangerosité ou de l’intérêt médical>pôle médical, pour les autres cas>hôpital privé (ou sage-femme à domicile) si on en a les moyens, à défaut pour les « sans-dents » financiers recours au fameux dispensaire, géré par la commune ou la région(*), qui fera avec les moyens du bord. Le tout agrémenté par une perte plus que sensible en dehors des grandes agglomérations de la proximité de soins il va sans dire.
    Ça ne sera que la finalité de la destruction du tissu médical tel qu’on l’a connu, et j’y inclus la disparition de la médecine libérale générale, et entre parenthèses, la fin de la SS au profit des assurances privées.
    Bien à vous,
    (*) bonjour les impôts locaux (demandez-vous pourquoi l’IR est en tendance à la baisse à ce jour, certainement pas pour compenser les précédentes hausses) »

    Dans le contexte des propositions de Fillon, le tout est de savoir de quels soins précis sera constitué le fameux « panier de soins », et là on peut être inquiet.......

    Bien à vous,



  • jean-marc D jean-marc D 23 novembre 2016 12:51

    @carnac
    « par exemple dans le Nord les mines détenaient l’intégralité du patrimoine social » : faux ! Pour les Mines et Charbonnages, il s’agissait des HBNPC (Houillières du Bassin Nord-PdC, devenu ensuite Soginorpa puis Epinorpa, désormais passée du statut de SASU à SA, il s’agissait des corons, situés pour leur intégralité ou presque dans le Pas-de-Calais. Dans le Nord, le patronat textile avait initié les HBM (habitations à bon marché), ancêtres notamment des actuels HLM privés, par le bais de SA et de coopératives.

    Mais ce n’est qu’une simple précision factuelle.
    Bien à vous,


  • jean-marc D jean-marc D 23 novembre 2016 12:05

    @ Carnac

    Totalement d’accord avec vous. Il y a 3 ans que j’ai pris ma retraite après plus de 42 ans au service d’un CIL (collecteur du « 1% logement ») et d’une société d’HLM ou j’ai été même un temps administrateur élu par les locataires.
    Il n’y a pas que Manière qui fait la confusion, et cela énerve au plus haut point.
    Bien à vous,



Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès