• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean-Pierre

Jean-Pierre

Je m'occupe de l'évolution du monde financier et, forcément, suis quotidiennement confronté à ce qui se passe dans le monde entier.

Tableau de bord

  • Premier article le 29/08/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 7 41
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Jean-Pierre Jean-Pierre 14 juin 10:39

    @sleeping-zombie

    Bonjour,

    Concernant l’argent, je prépare un article sur ce sujet, car là aussi, il existe une foule d’amalgames et de malentendus. Ce sera sans doute plus ardu à comprendre que le TARGET2. Pour le graphique, c’est vrai, la gamme n’est pas aussi étendue. La succession des couleurs est toutefois respectée. La BCE, par exemple (orange), apparaît toujours en premier à partir de la ligne 0. La BCE avait encore un crédit en 2008, mais depuis lors, son débit se creuse (192,5 milliards fin avril 2017 !). Ce qui signifie que la BCE a émis de l’argent dans le contexte du TARGET2 (a donc transféré des euros vers d’autres banques centrales européennes) qui est couvert par elle. Mais comme elle n’a aucune économie derrière elle, on se demande comment elle rembourserait si jamais l’euro venait à imploser.

    Quant à la dernière remarque, il va de soi que personne n’a intérêt à ce que cela s’effondre, mais malheureusement ce système est intenable. Comparez-le au système de Bretton Woods. Là aussi, il fallait que les pays enregistrant un excédent sur leur balance des paiements les règlent face aux pays déficitaires et vice versa. Le FMI était chargé de superviser l’affaire. Les USA, qui avaient imposé leur dollar comme monnaie de référence, n’ont jamais respecté cette obligation et ce système a foiré le 15 août 1971. En ce temps-là, nous avions affaire à une kyrielle de devises. Ici, considérez TARGET2 comme faisant office de FMI dans le système de la zone euro. Mais comme rien n’a été prévu pour assurer la liquidation des soldes, ces derniers s’accumulent et compliquent davantage toute solution. S’il y a un pays qui a intérêt à se sortir de ce bourbier, c’est bien l’Allemagne.



  • Jean-Pierre Jean-Pierre 13 juin 23:24

    L’euro implosera tôt ou tard.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Euro Monnaie BCE Tribune Libre Syrie


365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. L’euro : une pseudo monnaie unique




Palmarès