• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jeanclaude

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 863 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • jeanclaude 27 juillet 12:03

    Rechercher l’égalitarisme républicain est légitime. Il n’en reste pas moins que le pays n’a pas besoin d’un trop plein de jeunes ayant réussi des études supérieures.
    Sans qu’on sache quantifier la limite.
    Les familles socialement au-dessus de la moyenne se démèneront toujours pour que leurs enfants puissent faire le parcours post bac le plus optimisé au regard de leurs objectifs et de leurs capacités.
    Délicat d’en conclure que le nombre d’accédants des classes sociales « inférieures » ne peut être que limité, malgré le volontarisme républicain. Et qu’une partie de ses postulants aurait mieux fait de choisir une filière non universitaire.



  • jeanclaude 24 juillet 10:44

    « l’usage qui en est fait », ce serait déjà mieux.



  • jeanclaude 18 juillet 21:10

    Les commentaires sont largement hors sujet.
    Indigence.

    Il me faudra prendre le temps pour lire, en réponse au labeur de l’auteur.



  • jeanclaude 30 juin 16:56

    De temps en temps, il y a encore sur Agoravox un article qui a demandé des heures de travail.

    Vue équilibrée sur Saint Augustin, qui a du mal à être entendu, comme dit dans l’article, en une époque où la futilité evanescente l’emporte sur une vie à un rythme « humain ».



  • jeanclaude 17 juin 16:25

    Je partage votre appréciation personnelle qu’avec le smartphone nous avons un instrument ambivalent.
    La majorité de vos intervenants en décrit les fonctions utiles.
    Ce qui est négatif est plus difficile à percevoir et à présenter, car cela demande une prise de distance.
    A titre de piste d’exploration :
    - une partie du temps passé sur le smartphone n’est en rien positif culturellement et ressort plutôt, pour les accros, d’une forme de drogue (ici, contre l’ennui)
    - comme pour internet, l’accès à un éventail d’informations, de connaissances, de nouvelles brutes ne garantit en rien une « juste pensée », voir une pensée « humaniste ».
    Umberto Ecco disait que la télévision a été un facteur d’émancipation des classes populaires (et d’un plus grand accès à la culture). Internet est plutôt une régression. Je le pense profondément, dans la mesure où les informations ne sont pas « classées », « expertisées », « validées » par le filtre des gens compétents.
    En cette époque d’exaspération de l’ego individuel, ne pas applaudir à ce qui est disponible est perçu comme être vieux jeu ou aigri.
    Ceux qui interviennent en ce sens ici montrent seulement qu’ils ne sont pas capables de prendre de la distance. Ils ne discernent pas que la personne ne s’épanouit pas nécessairement en consommant à outrance des informations brutes, qui n’enrichissent en rien leur personnalité intérieure, leur humanité fondamentale, mais les exposent à un flux consumériste largement conventionnel et artificiel.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès