• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Prometheus

Prometheus

Il y a en chacun de nous un feu qui brûle. Un feu prométhéen qui nous pousse à questionner notre univers. Et ce feu est une fournaise qui ne s’alimente que par notre curiosité.

Tableau de bord

  • Premier article le 16/05/2007
  • Modérateur depuis le 10/03/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 56 500 1736
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 130 85 45
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Prometheus Jeremy971 27 avril 2013 19:19

    Ca permet juste d’aérer son esprit, de capter des idées nouvelles, de prendre du recul sur son pays et de voir ses dérives. Bref de devenir mature et responsable face aux enjeux qui nous attendent. 

    Le monde n’attend pas que la France se réveille. Il bouge et se réinvente. Pourquoi ne pas s’en inspirer ?


  • Prometheus Jeremy971 27 avril 2013 19:16

    Tiens la milice de la pensée unique.


    Donc mis à part les banquiers c’est des salauds, les supermarchés ce sont des temples de la consommation et il faut faire la révolution. Quelle vision de société vous proposez ?

    Vous êtes tellement sectaire que tout va soit dans votre sens soit est de l’ultra-libéralisme...

    De toute manière la plupart des commentateurs d’Avox sont des retraités pour qui le travail est devenu un sujet abstrait. Ce que je ne comprends pas c’est que vous bloquiez la jeune génération à penser autrement avec vos lubbies de romantisme social. Vous pensez qu’elles se payeront comment vos retraites ? 


  • Prometheus Jeremy971 27 avril 2013 18:42

    Cacher, cacher aux autres la souffrance qui m’habite, la refouler quand, aspirant une dernière bouffée de tabac, je sens chaque fibre, chaque atome de mon être me hurler de partir en courant, de prendre le premier avion pour découvrir le monde plutôt que de passer le temps à travailler ici. Mais je suis un peu lâche

    Votre thérapie s’achève avec moi. Barrez-vous :

    Jeunes de France, ceci n’est pas une incitation à l’évasion fiscale mais à l’évasion tout court. Comme on dit au Maghreb et dans les quartiers les plus défavorisés de France, vos aînés vous prennent pour des ânes sans oreilles (« khmar bla ouinedine »). Leurs beaux discours dissimulent de plus en plus maladroitement une vérité bien embarrassante  : vous vivez dans une gérontocratie, ultracentralisée et sclérosée, qui chaque jour s’affaisse un peu plus.

    Vous me remercierez plus tard...



  • Prometheus Jeremy971 27 avril 2013 18:34

    Soupir...

    Encore et toujours une critique de la société de consommation. Je suis caissier donc à mort le capital et le libéralisme. 
    Et pour ce rebachage permanent d’une pensée critique stérilement romantique, vous avez le droit à la une du site, à 100% de oui et à des commentaires que vous êtes formidables. 
    Je suis passé par des métiers pire que le votre, j’en ai chier aussi et vous savez quoi j’ai découvert que cette société avait à offrir bien plus qu’on ne le croit. C’était ma vision des choses qui étaient fausses à cause d’un certain romantisme sur ce que devrait être la vie.
    Je n’ai rien contre une vision plus humaine des choses mais si vous vous plaignez d’être caissier, trouver un meilleur boulot ou allez vers votre passion l’écriture.


  • Prometheus Jeremy971 27 avril 2013 06:49

    Tiens le résultat des votes de mon article frise les 26%... François je suis tes traces !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité