• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jesuisunhommelibre

jesuisunhommelibre

Libéral, par humanisme, car je préfère le contrat et l'échange à l'oppression, la spoliation et la jalousie.
Il me semble que la liberté, la responsabilité, la propriété et la dignité sont liées.
La générosité et la solidarité sont des valeurs humaines et non des services administratifs.
Si l'État est un arbitre il ne peut pas être un intervenant, sauf au profit de certains.
Je ne prétends représenter personne que moi même, avec mes erreurs et mes contradictions.

Tableau de bord

  • Premier article le 08/08/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 1114 119
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 18 mai 2015 20:01

    Le Patriot Act, moins intrusif que la Loi renseignement française n’a servi à rien, tout comme le sera la loi en France.

    Enfin, ne servira à rien pour lutter contre le terrorisme. En revanche, pour pister ceux qui ne pensent pas comme il faut, cela risque de voir ressortir un jour ou l’autre la plaisanterie qu’ils ont faite au téléphone ou par mail, la petite tentative d’échapper à l’appétit vorace du fisc ou la réaction non conforme au vivrensemblesque de citoyen durable officiel.



  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 18 mai 2015 19:54

    Toute la presse mainstream ne vit que de subventions, et elle reproduit sans beaucoup de recul, les informations communiquées par l’organe gouvernemental qu’est l’Agence France-Presse.

    De ce fait, que vous lisiez l’Huma ou le Figaro, le Point ou l’Obs, ce sont quasi même infos, et la même propagande étatiste.

    L’argument donné en début d’article sur le « barbouzage » ne résiste pas à l’analyse. Quand un gouvernement vote des lois permettant de récupérer vos données privées sans intervention d’un juge, il lui est facile d’obtenir la liste des abonnés à tel ou tel canard.

    Et même si vous achetez votre journal en kiosque vous serez vite étiqueté si vous faites la moindre allusion à votre lecture dans un mail, un texto ou par téléphone.



  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 18 mai 2015 19:40

    L’auteur de l’article devrait lire d’abord « La pétition des marchands de chandelles » http://bastiat.org/fr/petition.html.

    Et aussi constater que ce n’est qu’à partir de la mise en place des liens de libre échange entre la Grande Bretagne et les Pays-Bas, puis avec la France, que l’Europe, se distinguant ainsi de toute l’histoire de l’humanité, devenait une zone où la misère devenait l’exception et la richesse la norme. Ca ne s’est pas fait en un jour, bien sur, mais c’est bien ce qui a permis ce formidable progrès en moins de deux siècles.

    Quand on veut punir un pays (Iran, Cuba, la Russie) qu’est-ce qu’on fait ? On l’isole, car la richesse ne née que de l’échange.

    Si vous deviez fabriquer tout seul chacun des biens que vous utilisez, 1000 vies ne vous suffiraient pas. C’est uniquement grâce au libre échange que vous pouvez en profiter.

    Enfin, comme le dit encore F. Bastiat, quand les marchandises ne passent plus, ce sont les armées qui passent.

    Le choix est donc entre la violence, la spoliation et le vol, ou le contrat libre !



  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 18 mars 2015 19:31

    Le droit de propriété fait parti des Droits de l’Homme, avec le droit à la vie, le droit à la liberté et le droit à la résistance à l’oppression.

    Une occupation illégale est donc attentatoire aux DDLH.

    La Loi est inférieur au Droit, comme elle est inférieur à la Constitution qui intègre la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

    Maintenant, dans un état fasciste, la loi est celle du plus fort, celle de l’État et de ses obligés.



  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 18 mars 2015 18:50

    Très bon article.

    Une petite nuance toutefois suite à une remarque qui m’a été faite :
    Les professions prestigieuses sont plus souvent masculines que féminines :
    Un secrétaire et une secrétaire (le premier est un titre, le second une activité).

    Madame le général, et Madame la général : Actuellement, seule la première à un grade, la seconde n’est que la compagne.

    Ne dit-on pas sénateur et sénatrice. Ne pourrait-on pas dire député et député, auteur et auteure,

    Rappelez-vous cette plaisanterie qui a été diffusée sur internet, mais qui est, néanmoins significative :

    • Un homme à femmes : c’est un séducteur
    • Une femme à hommes : c’est une pute
    • Un entraineur : c’est un homme qui entraine une équipe sportive
    • Une entraineuse : c’est une pute
    • Un professionnel : c’est un sportif de haut niveau
    • Une professionnelle : c’est une pute
    • Un coureur : c’est un homme qui est bon joggeur
    • Une coureuse : c’est une pute
    • Un rouleur : c’est un grand cycliste
    • Une roulure : c’est une pute
    • Un turfer : c’est un homme qui prend les paris
    • Une turfeuse : c’est une pute
    • Un gagnant : c’est un homme qui réussit
    • Une gagnante : c’est une pute qui rapporte
    • Un masseur : c’est un kiné
    • Une masseuse : c’est une pute
    • Un abatteur : c’est un homme qui fait un dur métier
    • Une abatteuse : c’est une pute qui turbine
    • Un homme qui fait le trottoir : c’est un paveur
    • Une femme qui fait le trottoir : c’est une pute
    • Un courtisan : c’est un homme qui est proche du Roi
    • Une courtisane : c’est une pute
    • Un gars : c’est un jeune homme
    • Une garce : c’est une pute
    • Un péripatéticien : c’est un homme partisan de la doctrine d’Aristote
    • Une péripatéticienne : c’est une pute
    • Un homme public : c’est un homme connu
    • Une femme publique : c’est une pute
    • Un homme de petite vertu : cela ne se dit pas, sauf pour les avocats
    • Une femme de petite vertu : c’est une pute
    • Un homme facile : c’est un homme agréable à vivre
    • Une femme facile : c’est une pute
    • Un homme sans moralité : c’est un politicien
    • Une femme sans moralité : c’est une pute...
Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Retraites






Palmarès