• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jesuisunhommelibre

jesuisunhommelibre

Libéral, par humanisme, car je préfère le contrat et l'échange à l'oppression, la spoliation et la jalousie.
Il me semble que la liberté, la responsabilité, la propriété et la dignité sont liées.
La générosité et la solidarité sont des valeurs humaines et non des services administratifs.
Si l'État est un arbitre il ne peut pas être un intervenant, sauf au profit de certains.
Je ne prétends représenter personne que moi même, avec mes erreurs et mes contradictions.

Tableau de bord

  • Premier article le 08/08/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 1117 119
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2016 19:14

    Ce « Meilleur des Mondes » dénonce le rêve de ceux qui veulent changer le monde, de ceux qui veulent un autre monde, en général en massacrant ceux qui n’entrent pas dans leur schéma.

    La Corée du Nord correspond bien.

    L’idée que la science est au service de la politique aussi, est dans le droit fil de ces utopies (ne devrait-on pas dire dystopie ?). Par exemple, quand des organismes gouvernementaux définissent ce qui est la bonne science et ce qui n’est pas la bonne science (Lyssenko, le GIEC par exemple).

    Ces romans, « Le Meilleur des Mondes », « 1984 » sont des cris de révolte contre les coup de boutoir assénés aux individus et à leur liberté.



  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2016 18:56

    @jesuisunhommelibre
    Ouille ...
    ...que ce n’est pas le salarié qui paye tout en définitive...



  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2016 18:54

    @Shawford
    Une société ce n’est pas une personne réellement. C’est un bien qui appartient à quelqu’un. Même si on parle de personne morale. Si une société « paye » des impôts, c’est au détriment des propriétaires de cette société. Il n’existe pas de société n’appartenant à personne. Alors qu’un individu, lui, n’appartient à personne.

    Que ça soit une eurl ou une multinationale appartenant à des milliers d’actionnaires, c’est toujours, au final, le/les propriétaire(s) qui vont payer : Avant distribution des bénéfices, puis après.

    Que les états fassent croire à une différence, c’est leur intérêt. C’est un peu comme si vous croyez en la différence entre « charges sociales patronale » et « charges sociales salariales » : C’est juste un abus de langage pour faire croire que ce n’ai pas le salarié qui paye tout en définitive. Pour un employeur, qu’il donne tout au salarié ou une partie au salarié et une partie aux organismes « sociaux », c’est équivalent : Combien lui coute tel salarié pour faire tel travail ayant tel rendement ? C’est la seule et unique question qu’il se pose.

    Si vous êtes assez naïf pour croire ces beaux discours de l’état, je comprends que vous vous fassiez plumer sans crier. Mais ne reprochez pas aux autres de tenter de se faire le moins plumer possible.



  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2016 16:41

    @Shawford
    Une personne morale est la propriété d’une ou plusieurs personnes physiques. Le problème est donc le respect d’un des Droits de l’Homme qui, je vous le rappelle sont :

    La Vie, la Liberté, la Propriété et la Résistance à l’oppression. cf. La DDLH&C

    Donc une société, quelle qu’elle soit, est une propriété privée, c’est donc en dernier ressort des personnes physiques qui sont taxées. Comme le dit la sagesse populaire, « si vous taxez les vaches, ce ne sont pas les vaches qui vont payer les impôts ».

    Si vous ne comprenez pas ça, je passe aussi mon tour



  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2016 16:12

    @Shawford
    Excusez moi. Bêtement, je pensais que nous avions un minimum de valeurs communes, à savoir celles marquées sur le fronton de nos mairies :
    « Liberté, égalité, fraternité. »

    Si vous avez bien compris le message exprimé par les rédacteurs de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, vous savez que l’égalité dont -il est question est l’égalité en droit.

    Ce qui veut dire que tout les individus ont les mêmes droits, qu’il soit pauvre ou riche, un homme doit avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs.

    Faire une distinction entre ceux qui sont très riches et ceux qui sont très pauvres, est le même raisonnement que faire une distinction entre ceux qui sont noirs et ceux qui sont blancs. Où mettez-vous la frontière, à quel niveau, selon quel seuil arbitraire ? Qui est supérieur à l’autre, qui à plus ou moins de droits ? Et je parle de vrais droits, pas la capacité. Comme celui d’être un virtuose en musique, vous en avez le droit, mais peut-être ou pas la capacité.

    N’avez-vous jamais envie de pouvoir décider par vous même comment utiliser au mieux ce que votre travail vous rapporte, sans qu’un groupe vous oblige par la force à le dépenser d’une certaine autre façon ?

    Peut-être qu’au lieu d’avoir des fenêtres double-vitrage (achat subventionné) vous préférez accueillir des SDF ou des réfugiés chez vous.
    Peut-être qu’au lieu de payer pour l’opéra Bastille, souhaitez-vous soutenir une association de théâtre locale.

    Peut-être aussi que les patrons de Google ou Microsoft, préfèrent subventionner de la recherche fondamentale en IA ou des programmes de soins dans des pays d’Afrique, plutôt que de financer les trous sans fonds d’EDF, AREVA, SNCF, et notre chère (très très chère) Sécurité Social qui permet à la France d’avoir un équipement d’imagerie médicale au même niveau que celui de la Grèce et du Portugal.

    Voilà, je vous ai répondu, avec des arguments que vous accepterez ou pas, mais sans avoir besoin de vous insulter. Étonnant, non ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Retraites






Palmarès