• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

joelim

joelim

 Toute solution mérite d’être formulée, mais toute formulation ne mérite pas d’être solutionnée... L’expérience et l’intuition ont plus de valeur que le raisonnement et le langage, surtout quand ces derniers sont mal utilisés ce qui est fréquent. Je suis de ceux qui rêvent d’un monde meilleur, plus juste, plus humain. Plus rationnel donc, encore faut-il arriver à définir et à mettre en œuvre collectivement cette rationalité.

Tableau de bord

  • Premier article le 12/10/2009
  • Modérateur depuis le 03/11/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 14 3455 980
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2454 1983 471
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • joelim joelim 5 novembre 2008 19:09

    Je trouve le chapeau de l’article étonnant : "Êtes-vous encore anti-américains ?" C’est sans doute ce que le nouveau président américain demandera à ses futurs interlocuteurs européens."

    Çà sous-entend en effet que seul l’aspect des choses compte. Ce qui est un des pires préjugés distillés par la presse pipole classique agonisante (et pratiqué allègrement par qui on sait).

    Assez d’irrationalité : seuls les faits comptent. Les Etats-unis ne se libèreront pas de l’opprobre qui les a progressivement recouverts sans procéder réellement et durablement au rétablissement de l’humanisme dans les dossiers brûlants qui accablent littéralement le monde en partie par leur faute (monnaie, guerres, pollution, main mise culturelle, etc.). Contrairement à pas mal d’autres sur Avox qui baissent les bras d’avance, je pense qu’avec les démocrates les choses peuvent s’améliorer à moyen terme. Mais attendons de voir.

    Et d’ailleurs, ce n’est pas l’anti-américanisme de l’Europe qui a pollué ses relations avec les Etats-Unis, mais le pro-américanisme outrancier des Etats-Unis qui a pollué ses relations avec le reste du monde.



  • joelim joelim 7 octobre 2008 23:14

    Je ne vois aucun rapport entre l’homosexualité et les déviances que vous énumérez. L’homosexualité ne fait pas de mal à autrui, et d’ailleurs je n’ai jamais dit que tout ce qui est naturel est non déviant.
    Votre raisonnement pêche donc un peu il me semble, en toute cordialité.

    Sinon, assez d’accord avec la réaction de kurochka (Ce n’est pas l’homosexualité qu’il faut soigner, mais l’homophobie ! ).

    Et d’ailleurs, en toute objectivité l’homophobie est beaucoup plus proche d’une déviance que l’homosexualité. Combien d’homosexuels ont d’énormes problèmes familiaux et psychologiques dûs à l’homophobie d’un de leurs parents ? Ou doivent la cacher, ce qui n’est guère propice à l’épanouissement ?

    Je peux assurer les homophobes que les homosexuels jeunes (j’en connais dans ma famille) sont loin d’être ammoraux, ils sont même exactement comme les autres jeunes, sauf que leur inclinaison sexuelle est peu habituelle. C’est pareil qu’avec les noirs (ou les asiatiques, les américains, etc.) : ceux qui n’en connaissent pas ont souvent des aprioris de supériorité de leur côté et d’ammoralité de l’autre. Pourtant je vous assure qu’on est tous pareils, nonobstant les particularités de chacun !

    Par ailleurs le communautarisme homosexuel paraît criticable, mais il a des circonstances atténuantes quand même, quand on voit comment certains voient l’homosexualité comme une maladie. Tous les homos ne sont pas des militants d’Act-up, les homophobes l’oublient souvent, préférant en rester aux clichés un peu réducteurs.



  • joelim joelim 7 octobre 2008 22:05

    esperantulo :  j’y ai vu surtout un titre provocateur mais totalement à l’opposé de son contenu.

    Pas du tout. L’auteur termine par : ...
    le traitement de l’homosexualité par la société est limité par tout cela, et c’est avant tout aux personnes concernées par ce comportement sexuel déviant d’un point de vue biologique, de voir par eux-mêmes...

    Donc en parfaite corrélation avec le titre racoleur et agressif.

    D’accord pour parler des corporatismes minoritaires et de leurs défauts (identiques d’ailleurs à ceux des corporatismes majoritaires). Mais on ne peut pas parler d’homosexualité sans rappeler qu’il s’agit d’un phénomène naturel ! La preuve ? Elle a été constatée chez bon nombre de mammifères.

    Ou alors, les girafes homos et les oies lesbiennes seraient déviantes aussi ? Çà n’a pas de sens, les espèces se sont fort bien accommodées de ce trait de caractère. Qui sait d’ailleurs s’il n’est pas utile aux groupes sociaux ?

    Donc arrêtez de parler de déviance, respectez un peu les gens merci.



  • joelim joelim 6 octobre 2008 22:13

     Je viens de me renseigner, Delanoë a effectivement l’air de bien apprécier Sarkozy, et même de l’admirer (çà transparaît jusque dans ses critiques). Rocard en rajoute une couche d’ailleurs (http://www.pour-politis.org/spip.php?article606).

    Et il y a des militants PS qui placent Delanoë à gauche de Royal ? Vous croyez vraiment que Delanoë est un opposant crédible à Sarko ? Non mais pincez-moi, je rêve.

    Votre inconscient vous pousse à rester dans l’opposition ou quoi ? Vous voulez pas prendre Kouchner comme secrétaire, çà serait pas beaucoup plus absurde ?



  • joelim joelim 6 octobre 2008 17:39

     Désolé pour le doublon, le serveur ne répondait pas.

    En complément, je dirais que Royal a la trempe de résister aux douces sirènes des groupes industrialo-financiers. Je crois aussi que Delanoë n’a pas cette trempe, et qu’il serait même prêt à copiner avec Sarkozy s’il y voyait quelque intérêt. Quant à Aubry, ceux qui la soutiennent (beaucoup de DSKniens et Fabiusiens) sont encore moins fiables de ce côté-là. C’est pourquoi l’ordre des 4 motions est pour moi, de la gauche (de la gauche) à la droite (de la gauche) :

    Hamon > Royal > Aubry > Delanoë

    Pour le reste, j’espère que le prochain secrétaire général du parti sera un jeune (Valls, Peillon, à la rigueur Dray...). Delanoë et Aubry représentent l’héritage du trio Jospin, DSK et Fabius, et cet héritage (privatisations, club de l’horloge, suppression de la vignette...) est autrement plus lourd que l’héritage miterrandien ! Soyez de votre temps, au PS ! Sinon la méthode Sarko sera reprise avec succès par n’importe quel autre énergumène de la droite, et la berezina continuera...

    Et on finira par se demander pour qui travaille le PS : pour lui (les petites places de gestion) ou pour les Français ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité