• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Joshua

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 26 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Joshua 26 avril 2012 13:11

    Ha la belle bouffonnerie à laquelle on assiste !
    Comme ce que reflète les votes, certains ne sont pas capable de réfléchir plus loin que le bout de leur nez.

    Comment voulez-vous que les associations militantes et autres groupes altermondialistes qui ont soutenu JLM travaillent sous Sarkozy ???
    Avec lui, on fait une bataille de résistance, au mieux de tranchées ! C’est la voie ouverte à toutes les crapuleries et à toutes les boucheries ! (Lisez Coignard, Langlet, etc. ! )

    Oui, le travail d’éducation populaire et de démocratie participative est plus facile avec le PS, même si ce n’est pas la panacée.

    Et pour ceux qui font la politiques du pires, qu’ils n’oublient pas que ce ne sont pas eux les plus vulnérables et qui s’en prendront les premiers dans la gueule !

    Parlez des bobos : vous n’êtes que des planqués qui jappez comme des chihuahuas après quelques tziganes pour restaurer une France cramoisie !

    Vous voulez sortir de l’Europe néolibérale pour faire la France à son image c’est ça ?



  • Joshua 26 avril 2012 12:44

    Oui, c’est plutôt un très bon score pour un nouveau en lice - et, qui plus est, qui ose vraiment remettre l’establishment à sa place et se fait traiter de stalinien par tout un tas d’abrutis.



  • Joshua 26 avril 2012 12:40

    Selon un sondage secret demandé par le ministère de l’intérieur, Sarko devancerait Hollande de 4 points au second tour.

    Dormez bien citoyens : on va vous la remettre profond... :->



  • Joshua 8 janvier 2009 21:33
    C’est vrai qu’il peut sembler paradoxal que tant d’intellectuels paraissent de gauche et laissent aller le système comme il va.
    Personnellement j’attribuerai ça à un phénomène d’impuissance militante dû plus ou moins à :
    une fascination face au rouleau compresseur néolibréal, dont la puissance affabulatrice, déconstructrice et libératrice de flux et d’énergies est saisissante,
    une peur face à un ordre hiérarchique qui tend à s’étirer et à ne plus faire de quartier,
    une torpeur suite à des décennies de progrès social,
    et enfin un sauve-qui-peut insufflé par les conditions individualistes qui ont été créées.
    Car le néolibéralisme nous prend de cours, pourrait-on dire.
    On parlait de parfaire ce qu’on appelle l’Etat providence, on s’opposait, on se déchirait, quand tout à coup vient (des USA particulièrement) un raz de marée qui veut faire table rase, remettre tout les systèmes sociaux à plat, mais certainement pas pour laisser se reconstruire une société plus juste.
    Cette libération d’énergie n’est que le produit de la décomposition des structures sociales acquises au fil des siècles. Elle est impressionnante, mais nous ne devons pas nous y tromper : elle ne durera que le temps d’une régression que nous allons payer très cher. C’est du pur moyen terme qui va nous laisser sur le pavé d’un nouveau monde féodal.
    (Les prédateurs financiers du Venezuela se réjouissent d’avance des profits qu’ils vont pouvoir tirer - dans sa décomposition qu’ils sont sûrs de bientôt obtenir – de cet Etat social bien structuré et riche d’organisations participatives. Ils espèrent le vider bientôt de sa substance et le ramener à des conditions « normales » d’exploitation. C’est comme ça que ça se passe chez Mac Donald.)
    Le mépris des haut-diplômés incite les moins diplômés à voter pour un populiste comme Sarko. C’est ce que j’ai cru comprendre chez Todd. Qu’y a-t-il de paradoxal ?


  • Joshua 8 janvier 2009 21:28

    Impossible de répondre

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité