• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Joshua

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 26 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Joshua 7 mai 2013 14:17

    Bien sûr, sans oublier l’organisation d’une réelle démocratie participative et révocatoire...



  • Joshua 7 mai 2013 14:13

    Évidemment, la question du nombre est en l’occurrence secondaire.

    Le « total des droites » dont tu parles me fait doucement rire : UMP + Modem ? Ha, très bien. Dans ce cas, tu peux ajouter le PS et le FN, et on aura facilement 85% de la population.

    Quand au qualificatif d’extrême gauche, c’est aussi une blague. Où est l’extrémisme de gauche, j’aimerais savoir ?? Des groupuscules trotskistes manipulés ? En tout cas pas le PG ni le PC. Restons sérieux. Tu dis toi-même que les mouvements de protestations sont minoritaires dans les réseaux à gauche du PS.

    La convergence droite-gauche-centre contre le mariage gay se fait sur les questions de la GPA et de la MPA, et, plus partiellement, d’une tradition refusée aux homos (par progressisme et traditionalisme). Sans compter ceux qui trouvent le pb nul et non avenu en ces temps de crise (qui ne manifestent certainement pas).

    Cette convergence se fait de plus en plus sur des sujets dits « transversaux ».

    Mais, l’une des questions clé, voire la principale, c’est celle de la dette à renégocier drastiquement. Et là, je ne vois que le PG.

    Rejeter la dette infâme, appliquer des impôts réellement progressifs, rompre avec les politiques atlantistes et néolibérales, amorcer la transition écologique - accompagné d’une éducation populaire réellement contradictoire - voilà qui redonnerait sûrement un nouveau souffle aux populations et leur ferait se lancer plus volontairement et généreusement dans l’avenir.



  • Joshua 7 mai 2013 11:20

    Merci pour cet article, mais je ne comprends pas bien l’émeu qui semble être ressenti autour de cette question.

    Jamais la police n’a donné les vrais chiffres d’une manif. C’est un lieu commun de dire qu’elle minore au maximum la présence de manifestants (normal : une manif est généralement un rassemblement tourné contre le gouvernement).

    Sous Sarko, le nombre des manifestants était ratiboisé jusqu’à la corde. Les socialistes semblaient avoir fait un effort de réalisme... à peine...

    Ce que j’ai constaté, c’est qu’alors que la place de la Bastille était bondée (utilisant tout les recoins pour s’étendre - comme les escaliers de l’opéra), la rue de Lyon (et celles adjacentes) où se déroulait le meeting était blindée - avec sans doute 4 personnes/ m2. On ne pouvait pas passer au travers.

    Ce que j’ai remarqué, c’est que les gens se distribuaient beaucoup plus largement sur les boulevards (Daumesnil et Diderot) que d’habitude.

    Habitué des manifs, je parierais facilement que nous étions plus de 100 000.

    Ce n’est pas beaucoup à mon goût, mais c’est plutôt pas mal pour un appel lancé à l’arrache, sans évènement particulier à la clé.

    Enfin, ce que j’ai constaté, c’est que, lorsque je tapais ’manif 5 mai’ sur google, je tombais sur la manif contre le mariage pour tous, et avec ’Mélenchon’ en plus, sur une flopée d’articles contre lui. En fait, j’avais plus de 5 pages google de sites opposés à lui - avec en tête : le Figaro, le Point, TF1, etc. J’ai fait des prises de vue.
    Les gens de droite se sont-ils passionnés à ce point pour ce rassemblement ??

    Je ne sais pas ce que couve la population actuellement (largement avertie de ce qui se passe), mais je crois qu’elle ne tardera pas à s’enflammer lorsque le système tranchera une bonne fois dans le vif...



  • Joshua 6 mai 2013 11:03

    Mélenchon sert à diffuser un discours politique qui se tient, qui donne de l’espoir et qui ouvre de nouvelles perspectives - pendant que la plupart des autres délirent par incompétence, par intérêt déclaré ou par hypocrisie.

    Il est peu probable que sa cote décline - malgré les charges massives qui sont lancées contre lui.

    C’est une analyse de forme qui cache les différences de fond.
    Vas plutôt l’écouter avant d’écrire ce genre d’article.



  • Joshua 7 mars 2013 10:57

    Petit rappel véritablement citoyen (plutôt que le bla bla des bien-pensants) :

    la propagande, surtout lorsqu’elle va dans le sens d’une industrie surpuissante qui sert les intérêts privés d’une oligarchie sans scrupule, est la chose morale la plus vile que les peuples peuvent subir.
    La diffamation n’est qu’une paille à côté dont on se sert pour cacher les poutres qu’on nous envoie en permanence dans la figure.
    Les diffamations sont mises au pilori à grand coup de procès, tandis qu’on démolie dans l’allégresse les fondements des acquis sociaux et de la lutte sociale.

    Injuriez un enfant : il saura vous répondre. Mettez une armée de zélateurs pour propager la propagande oligarchique à travers les médias mainstream et des centaines de milliers de citoyens (véritables) ne pourront y faire face.

    Excusez-moi du peu...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité