• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JP94

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1481 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • JP94 18 mai 2012 01:18

    C’était courageux et juste de venir là !
    Apparemment , la passation de pouvoir ne change pas les pratiques de l’Etat .

    Dans une manif , le nombre compte : plus on est nombreux , plus le rapport de force joue en faveur des manifestants naturellement .
     
    Ces petites manifs sont très réprimées , et la répression n’est pas médiatisée . En s’en prenant aux manifestants , la Police dissuade les gens de manifester .
    Le pouvoir n’aime pas que les citoyens prennent le pouvoir .

    Mais qui ce pouvoir défend-il alors , puisque il est contre les citoyens de ce pays ?



  • JP94 12 mai 2012 17:37

    Juste un petit commentaire comme on parle d’Echecs :
    « Le pion est l’âme des échecs » , Philidor ( le grand champion du temps de Diderot )
    En effet ... Le pion peut capturer un Roi ... la structure de pions est fondamentale aux Echecs ...

    Si vous lisez « mon système » de Nimzovitch , vous retrouverez cette analogie profonde du jeu comme reflet de la société ...

    En allemand , le pion est un Bauer ( paysan ) et Nimzovitch ne se prive pas d’ironiser sur ces rois trouillards qui attendent que les autres s’entretuent ... un bouquin génial et désopilant

    Mais revenons-en au pion . C’est à la veille de la Révolution Française que Philidor conçut le rôle fondamental , du pion , la pièce minorée ... il y a une histoire des pièces au jeu d’échecs ..
    Dans le jeu de l’époque romantique , on y allait avec panache , et risque ... et puis on s’est aperçu qu’il fallait penser autrement .
    Le basculement opéré au début du 20ème siècle a vu triompher une nouvelle façon de penser les coups .
    En un sens le FG propose aussi une autre façon de penser le politique , où le pion est le centre de décision .

    D’ailleurs , le bouquin de Nimzovitch , qui décrit une sorte de lutte des classes sur l’échiquier , date de la veille d’autres révolutions , celles du 20ème siècle .

    Le but du jeu n’est-il pas d’abattre ( maty ) un roi ( sheik ou shah ) ?



  • JP94 12 mai 2012 16:28

    Pour les Echecs , c’est une comparaison intéressante , de circonstance ( finale des championnats du Monde ) ... après : attaque-t-on le point le plus fort ?
    Un intervenant a dit que c’était le Roi adverse .. non, le roi c’est la pièce la plus faible !
    C’est pour ça qu’on la protège ...
    On peut aussi faire des leurres ...

    La pièce la plus forte , c’est la Reine ( ou Dame ) .

    Mais , n’importe quelle pièce peut la manger ... aux échecs ... alors il faut tous s’y mettre .

    Celle-ci manie l’invective mais se montre incapable de soutenir un débat , on l’a vue face à JLM , précisément .

    Si vraiment il s’agit d’échecs , alors je donne JLM gagnant !

    Et puis au second tour , les électeurs de gauche ont fait 60% ... alors ce vote utile dès ler tour pour le candidat de gauche le plus apte à battre la plus à droite des candidates , Lepen , il en est peu question dans les réactions : il faudrait savoir ...



  • JP94 12 mai 2012 16:00

    En tout cas , JLM déclenche des passions !
    Un signe qu’aussi bien pour ses adversaires que pour ceux qui le soutiennent , il incarne quelque chose de nouveau pour l’avenir politique de notre pays et au-delà .
    Ce qui dérange , c’est sa force , et celle du programme du FG , qui ont percé en dépit de tous les efforts pour le discréditer , le casser , le minimiser .

    Et ce qui est cocasse est de voir que ceux qui le croyaient fini , étant placé à dessein bien après Lepen , le voit resurgir plus déterminé que jamais à nous débarrasser de Lepen et de ce qu’elle incarne .

    Qui s’attaque Lepen , ici ? on feint de verser des larmes de crocodiles alors qu’on la trouve idéale pour court-circuiter le débat politique contre le libéralisme . Nous aurions donc ici la 1ère milliardaire fasciste anti-libérale ?

    La dénonciation du FN a fonctionné puisque le vote populaire - et notamment ouvrier , à 70% - est repassé à gauche . Cette lutte nécessaire n’est pas finie encore . Et l’enjeu des législatives est , pour avoir une politique à gauche , non pas de s’endormir , mais de combattre l’extrême-droite , et son idéologie - surtout au moment où une partie de l’UMP extrême-droitise son discours . Pour battre la Droite , il faut combattre l’Extrême-Droite .

    D’où Sarkosy a-t-il puisé les voix qui l’ont rapproché de Hollande ? des électeurs du FN , oubliant l’espace d’un tour ce qui les avait dissuadé de voter Sarkosy : son bilan politique et économique désastreux .

    JLM dérange , parce que son geste montre à ceux qui font le choix de laisser les modestes habitants de HB aux griffes du FN - comme ils les avaient auparavant délaissés lors de la casse de notre industrie- ce geste montre cet oubli .

    Mais JLM , par ce geste , adresse un message audacieux et solidaire à tous les exclus de ce pays : il est digne de les représenter , ils sont dignes d’être représentés par un homme vraiment à gauche , qui prend des risques .

    Casser Lepen là où elle voulait faire de sa victoire un symbole , fait croire qu’elle représenterait le peuple ... alors qu’avec ses milliards et ce qu’elle voterait à l’assemblée , elle le méprise .
    JLM , en gagnant face à Lepen , nous évitera de voir siéger une arrogante néo-fasciste , ce qui passait pour une fatalité jusqu’alors .

    Partout où il y a le danger facho , il faut le combattre , et non pas nous donner une leçon de morale avec de bons sentiments .

    Quant à cette histoire de « recadrer » JLM , il faut savoir une chose : au FG , tout le monde est égal . On ne recadre personne . ça c’est dans les autres partis , quand on n’est pas sage . Venez-y voir ! C’est ce qui fait la force du FG , une force politique qui promeut l’égalité et la fraternité et qui la vit en son sein .



  • JP94 11 mai 2012 00:07

    Je n’ai pas vu ce film mais la critique laisse à penser que c’est typiquement dans la veine états-unienne
    Sur un sujet connexe , je conseille fortement le remarquable film de Fernando Solanas , Argentine , chronique d’un saccage
    Là c’est documenté , on apprend les mécanismes de fabrication de la Dette , ses effets plus que dramatiques : 35 000 morts par an de dénutrition ... il faut bien payer la dette !

    A la fin , toutes les sources statistiques sont citées et les choses les plus complexes sont exposées de façon pédagogique .

    C’est du grand cinéma , on y appelle les choses et les gens par leur nom , et on n’en ressort pas indemne . Et on se dit qu’en Grèce , la soi-disant dette procède du même stratagème ... il n’y a aucune limite aux crimes engendrés par le système libéral , exceptées celles que nous lui imposerons en changeant de société .

    Que tous ceux qui sont intervenus ici aillent le voir et peut-être jugeront-ils autrement le film états-unien .

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité