• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

juan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 72 0
1 mois 0 3 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires



  • juan 19 août 2017 07:02

    Ça rappelle les crispations d’avant la seconde guerre mondiale en France entre entre ED et EG. La seconde dénonçant la droite de connivance avec Hitler (je fais très bref) et la gôche qui prônait le pacifisme -y compris en sabotant le montage des armements dans les usines d’aviation- Les premiers ne faisant qu’expliquer les raisons pour lesquelles Adolf faisait le plein autours de lui, accusés par les seconds de collabo, pendant que les connards de seconds manœuvrés par l’idéologie stalinienne, allèrent jusqu’à encourager à la désertion lors de la mobilisation générale. Toutes les périodes de « paix » créent une marge de oisifs-incapables dont il faut occuper l’esprit qui se remplit avec n’importe quoi. Par exemple en Europe nous avons nos connards qui se plongent dans le Coran pour en extraire les versets mortifèrent et ensuite, aller tuer des innocents ; encouragés en celà par les médias qui pratiquent le mensonge par omission, pour obéir aux injonctions des gouvernements qui ne veulent pas dénoncer l’évidence.



  • juan 14 août 2017 05:46

    Macron a été élu avant tout parce qu’il réprésente une image différente, moins moisie, moins radoteuse que se prédécésseurs. Il a été porté par tous les groupes de pression qui voulaient faire barrage au FN. Remarquons que ce n’était pas utile, Marine s’étant flinguée toute seule... Alors, pour Macron,sa fontion de chef des armées, lui vaut de recadrer tout leader qui se croit obligé de parler haut sans lui en avoir référé. Malheureusement la nouvelle prise de fonction d’un jeune chef de l’état, lui a vallu dans ce cas précis de commettre une seule maladresse ; celle d’être trop violent dans son recadrage. Maintenant, il faut être conscient que le « gouvernement des médias », frustré que le président Macron ne soit pas à sa botte, se sent frustré, et déclanche son « feu de haine », d’infos grossies, de sondages bidons dans le but de décridibiliser ce jeune homme brillant. Alors les médias, arrêtez, nous n’êtes rien tant que vous ne faites pas que votre travail d’information honnête !



  • juan 7 août 2017 09:34

    Bien sûr, cet homme affabule, c’est tellement plus confortable que de croire que de telles chose puissent arriver.



  • juan 7 août 2017 05:16

    Les fonctionnaires ne sont pas content que l’on ose dénoncer les différences entre les salariés du secteur privé et ce qui est choquant dans leurs contrats. Pourquoi, un fonctionnaire lorsqu’il est en arret maladie, n’est pas traité comme un salarié du privé ? Est-ce déshonorant de subir les mêmes inconvéniants de trois jours de carences ? les salariés du secteur privé, dont les bénéfices de leurs entreprises sont engloutis par la masse salariale de la fonction publique, ets-ce un crime de dénoncer ces différences ? Alors, chers concitoyens du secteur public, défendez vos acquis, sous réserve de le faire avec pudeur ! Rappelez-vous qu’avant la guerre de 40, l’État qui n’avait plus de quoi payer ses fonctionnaires se serait fait prêter des fonds par les magasins du Louvre... qui ne s’en sont jamais remis...



  • juan 6 août 2017 11:15

    Une fois de plus, après le sang contaminé pendant que madame LA ministre prenait son THII, la chianli de la grippe aviaire démontrant l’incapacité de l’impuissance publique à faire dans le calme, face à une situation d’urgence ; nous voici à la promotion par lots de vaccins dilués -pour plus de bénefs...- Je ne sais pas dans ces dix vaccins (comme les dix commandements) quels sont les ’heureux élus’ ? Bref, ’ils’ veuvent donner des coups de menton pour montrer leurs petits muscles, alors que depuis quelques années le BCG a été retiré des vaccins utiles ? Bande de crétins, au moment où une résurgence de cette maladie partiquement insoignable sauf à des coûts exhorbitants en raison de la longueur du traitement ! ON nous prend bien pour des cons ! Non Madame la ministre, votre portefeuille ne vous permet pas d’affirmer n’imposer quoi, non madame, les gens ne sont pas retiscents pour rien ! Nous ne sommes pas des poulets en batterie, ni des veaux destinés à la boucherie, ni des porcs destinés à la charcutaille. L’hépatite B, ça vous rappelle quelque-chose ? et le labo engérix condamné pour avoir amené ad patrem des gens après un passage par la sclérose en plaque ? sans compter sur les autres méfaits même pas pris en compte en raison de ’leur nombre non significatif’ laissant des enfants traumatisés dans tout leur développement sous le regard hautain de des crétins de scientifiques affirmant tout haut que ce qui n’est pas démontré n’est pas réel, que ce qu’ils ne connaissent pas n’a aucune raison de les interpeller... On reconnaît là, la crétinerie humaine dans toute sa splendeur, et, que le niveau de remplissage des crânes n’a aucun rapport avec je jugement qui en ressort. Alors, mesdames et messieurs les nouveaux gouvernants, prudence, prudence, vous n’êtes que de passage alors que les citoyens seront encore là pour vous juger.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité