• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Julien Esquié

Julien Esquié

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 182 0
1 mois 0 14 0
5 jours 0 3 0

Derniers commentaires



  • Julien Esquié Julien Esquié 18 juillet 19:20

    @Christian Labrune


    Non : facts, uniquement.
    Mal présentés d’ailleurs. Puisque j’en ai l’occasion, je me corrige :
    C. Labrune a donc voté, à la primaire de la droite, en connaissance de cause, pour un collaborateur.
    Étonnante cette incapacité à se détacher tout à fait de Sartre.


  • Julien Esquié Julien Esquié 18 juillet 10:35
    @Christian Labrune

    "La collaboration, au pire sens du mot, des nations Européennes, et en particulier de la France, avec un régime sanguinaire d’inspiration islamo-nazie, c’est une politique d’autruche aussi criminelle que celle qui avait prévalu après la conférence de Münich.« 

    C. Labrune a donc voté, à la primaire de la droite, pour un collaborateur.

    Après tout, c’est une habitude. Ne dit-il pas, à tout bout de champ, comment, au tout début des années 80, il a voté pour un candidat socialiste dont il connaissant, lui, le passé ?

     »En tout cas, avec la fin de la théocratie iranienne, ce sera aussi, partout, la fin de l’islam et donc du troisième totalitarisme dans l’histoire. On n’en verra plus jamais d’autre"

    Bouvard, Pécuchet et Labrune


  • Julien Esquié Julien Esquié 18 juillet 09:40
    @Christian Labrune

    POUR EN FINIR AVEC L’IMPOSTURE LABRUNIENNE

    Pourquoi - j’essaie mais en vain de comprendre - personne n’utilise-t-il un moteur de recherche pour intimer le silence à cet olibrius ?

    Labrune, comme chacun le sait, le parangon de la lucidité. Labrune, le premier qui a compris, puis dénoncé, inlassablement, le danger des mollahs.

    Labrune, aussi, l’électeur de François FILLON, lors de la primaire de la droite :

    « Je recommande vivement la lecture du récent bouquin de Fillon : Vaincre le totalitarisme islamique.

    [NOTE : je lui disais, à l’époque, le peu de prix que j’accorde à ces sortes d’ouvrages que signent les politiques, qu’ils n’ont évidemment pas écrits, et dont il est parfois légitime de se demander s’ils les ont lus. L’ami Labrune, quant à lui, m’expliquait que non, décidément, cela n’était pas possible, qu’une pensée aussi ferme ne pouvait avoir été couchée sur le papiers par de petites mains.]

    Lui, au moins, à la différence du copain bordelais de Tarik Oubrou, sait voir qu’un chat est un chat et qu’il n’y a pas lieu de se raconter les histoires de ce qu’il appelle un ‘aveuglement volontaire’. ‘Nous nous trouvons, écrit-il, devant un adversaire qui mène contre nous une lutte totale et qui n’a pas en tête notre asservissement mais notre anéantissement’ (p. 44). Il voit très clairement qu’il s’agit d’un conflit mondial et a très bien compris ce qui fait de l’islam un totalitarisme très voisin du nazisme. »

    C. Labrune, Agoravox, 27 novembre 2016, 00:57

    « Ce qui leur aura plu dans Fillon, c’est qu’il appelle un chat un chat et ne proportionne pas son programme au degré de sensibilité des électeurs : son objectif n’a rien de bien rassurant. La manière dont il parle de l’islamo-fascisme en France est réaliste. Il n’hésite pas à stigmatiser le musulman, autant qu’il le faut, et il s’en explique dans son livre. »

    C. Labrune, Agoravox, 28 novembre 2016, 01:29

    « Le bouquin de Fillon : Vaincre le totalitarisme islamique mérite tout à fait d’être lu […] »

    Christian Labrune, Agoravox, 23 décembre 2016, 00:30 

    Pas de chance, le sieur Fillon est l’ami des mollahs.

    FILLON sur le dialogue avec l’Iran

    https://www.youtube.com/watch?v=yx-VtUr3mbc

    24 novembre 2017

    FILLON sur l’alliance avec l’Iran

    « Il faut soutenir l’Iran »

    https://www.youtube.com/watch?v=781qVrWyb1A

    On connaît la Fosse des Mariannes. Le discours de C. Labrune, c’est, à peu près, la Fosse des Mariannes de la pensée. Si ce n’est qu’elle ne sent pas l’océan.



  • Julien Esquié Julien Esquié 25 juin 14:59

    @Christian Labrune

    « C’est ce même ancien vichyssois qui se sera employé, dès le milieu des années 80, à détruire le système d’instruction publique républicain. »

    L’information est inexacte. Le processus a commencé au moins 5 ans plus tôt. Il convient en outre de préciser que la politique scolaire des socialistes (celle, aussi, de leurs successeurs), outre qu’elle s’inscrivait dans une continuité, était la mise en œuvre de principes élaborés pour la plupart au SGEN. C. Labrune nous dit qu’il a été membre du SGEN. Sans doute ne lisait-il pas les bulletins.

    « J. Esquié, qui avait tâté du lambertisme »

    J’ai certes connu des lambertistes mais je n’ai jamais été lambertiste moi-même. Quiconque prend la carte du SNFOLC, par exemple, connaît nécessairement des lambertistes.

    Quelques questions se posent : C. Labrune commet-il une erreur, si bien que son message croirait donner de la publicité à ce que, probablement, j’aimerais garder pour moi ? Une fois encore : la balance. Ou bien s’agit-il, en connaissance de cause, d’une calomnie ?

    Je ne le sais pas.

    « nous ne nous sommes rencontrés que deux fois. »

    4

    « les Turcs avaient bien raison de se défier des Kurdes et d’un PKK terroriste dont les attentats menaçaient les pauvres touristes. »

    Je ne sais ce que sont LES turcs. Le terrorisme kurde est un terrorisme, qu’on le veuille ou non. Il emmerde Istanbul, certes. Alors quoi ? Il en faut un peu plus pour soutenir des poseurs de bombes, et même leur accorder une quelconque immunité. Et des touristes ont bien été tués par des bombes kurdes, on ne saurait le contester. Qu’ira-t-on dire sur leur tombe ? Qu’ils sont morts pour la bonne cause ?

    Je termine, sur ce point, en notant que le « très grand président des Etats-Unis d’Amérique » se garde bien de soutenir les kurdes, et que le terrorisme kurde emmerde beaucoup moins Erdogan qu’il n’emmerdait les post-kémalistes, lesquels n’étaient pourtant pas des amis des Frères musulmans. La vérité ? Erdogan, pendant des années, aura tout bonnement gagné des élections qu’il n’était pas en mesure de truquer à grande échelle. Il aura dû, par conséquent, passer une alliance avec un parti nationaliste et oublier que pour lui, les kurdes sont avant tout des coreligionnaires, même s’ils sont, pour un C. Labrune, ce que les palestiniens sont à certains militants de gauche.

    « Tu ne voyais pas du tout le danger d’un islamisme iranien »

    Inexact.

    J’ai même prédit que les mollahs dureraient.C. Labrune ne cesse de nous expliquer qu’ils s’effondreront sous peu. Autant dire qu’on peut dormir sur ses deux oreilles.

    « les mollahs cherchaient exclusivement à se remplir les fouilles »

     Exclusivement, je ne le sais pas. Ce que je sais, c’est qu’on ne garde pas le pouvoir 40 ans quand on mène une politique exclusivement suicidaire. Ce que je sais aussi (n’importe qui tombera sur les informations ad hoc en cherchant 5 minutes sur GOOGLE), c’est que, de facto, leurs poches sont pleines.

    « accusations ad hominem et en insultes crapuleuses. Du style « balance », précisément. »

    Cela ne me concerne pas.Balancer, c’est dévoiler un secret, a minima des éléments de la vie personnelle d’un tiers, sans son consentement. Je me suis abstenu de le faire. Pas C. Labrune.

    « Quand je ne suis plus d’accord avec quelqu’un et que la discussion ne peut plus aboutir à rien, je reprends mes billes et je ne me répands pas en imprécations et en injures contre le salaud qui ose n’être pas d’accord avec moi. »

    Les lecteurs d’AGORAVOX apprécieront. Faut-il compiler les insultes que C. Labrune déverse sur ses contradicteurs ?

    « S’il n’y avait pas eu Jadevo, s’il n’y avait pas eu Padehic et quelques autres pseudos du même tonneau sur AgoraVox »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9lire_de_pers%C3%A9cution

    « cette empoignade passionnelle publique et puérile où tu cherches à m’entraîner »

    Je ne cherche qu’une chose : montrer aux distraits qui est le principal contributeur de ce forum. Quelles sont ses positions véritables. Vers où il penche. Quels intérêts il défend.

    Il sait que je sais : c’est ce qui l’emmerde.

    Ma démarche, cela va de soi, ne m’interdit pas une forme de compassion. C. Labrune n’a pas toujours été ce qu’il est désormais. Voir comment, sur ce forum, il donne avec une pareille constance dans le ridicule, c’est quelqu’une chose qui m’attriste.



  • Julien Esquié Julien Esquié 24 juin 14:59

    @Massada


    Possible d’avoir les références de l’article ?
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès