• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

herope

herope

Nous sommes pluriel (un couple). Militants politiques et syndicaux, nous écrivons régulièrement des articles sur différents forums, le dernier en date sur CMAQ (site au Québec).
Nous avons publié un livre sous forme romancée, critique amère qui traite de notre perception du monde actuel (politique, famille, vie professionnelle...).
(sortie novembre 2007, en librairie 02.08) mais notre livre est à la vente sur plusieurs sites : chapitre.com, amazon.com, theles.fr (notre éditeur)...
 
 
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 160 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • herope kayen 18 mars 2008 13:29

    Culpabiliser ses parents pour se déculpabiliser soi-même.

    Est-ce que tu te poses la question de savoir qu’elles étaient les possibilités du plus grand nombre lors de ce conflit cataclysme où des millions de personnes ont souffert de la sauvagerie. Bien sûr, c’est horrible ce qu’ont subi les juifs mais d’autres nations ont eu aussi à subir (ex : les Ukrainiens...) et bien sûr tous ceux qui étaient différents (homosexuels, opposants politiques, handicapés...). Notre devoir de mémoire doit surtout nous rappeler que chaque jour, chaque heure nous devons nous battre pour réveiller les consciences et faire en sorte que plus jamais cela ne se reproduise. Au lieu d’accuser les uns ou les autres, agissons, allons de l’avant. 

     



  • herope kayen 17 mars 2008 15:40

    Cet article pose deux problèmes :

    1) L’actuelle situation des médias en France avec le quasi contrôle de toutes les infos et leurs manipulations par le pouvoir en place, (comme la suppression de la pub sur le réseau public ce qui permettra au groupe Bouygues TF1 de renflouer ses caisses) petit arrangement entre amis. Donc TF1 devient la voie officielle !

    2 ) l’invité l’état d’Israél, de par sa création sur des terres habitées, puis par son attitude guerrière et son comportement inhumain face à des populations civiles. Certes on va parler du Hamas des kamikazes en oubliant Jenine Chabra et Chatilla. Un fait  : le nombre des victimes qui à lui seul devrait nous faire réagir.

    Alors oui soutenons le peuple palestinien martyr !



  • herope kayen 17 mars 2008 01:14

    L’article de ce monsieur me laisse perplexe. Tout d’abord, par ses références à M. Marseille lui-même fonctionnaire et qui plus est, à la retraite maintenant qui s’est cru permis d’écrire nombres de livres et d’articles jetant l’anathème sur les fonctionnaires.

    Interrogation : pourquoi n’est-il pas parti travailler complètement dans le privé soi-disant si merveilleux

    Quant à l’auteur, plutôt que d’aligner les statistiques, rapports et autres, ne pourrait-il pas raisonner en tant que service à la personne mais il est certain que son niveau professionel l’oblitère des services de l’état ayant certainement du personnel pour le faire. A toujours vouloir désigner des tête de turc, on oublie l’essentiel que l’économie du pays est en panne face à la rapacité du grand capital. Donc choississez les vrais problèmes ainsi votre acrimonie pourrat être constructive



  • herope kayen 13 mars 2008 02:04

    La réalité du Salon du livre de Paris est dans le fait du symbole que représente Israel pour des millions d’individus dans le monde et sa politique envers les populations hors juive qui vivent sur son territoire Israeliens arabes, catholique, Palestiniens, Druze etc...qui subissent une politique d’agression permanente.Si pour certains cela reprèsente un modèle de démocratie ils ont du applaudir aussi lors de la venue de Khadafy. M Perès lors de sa venue à Lyon à aussi provoquer des manifestations hostiles essentiellement basé sur le comportement de son pays. La littérature n’a rien à voir dans tout cela ce n’est que le pays choisi qui pose problème.

     



  • herope kayen 4 mars 2008 03:54

    Soyons réalistes ! En France lorsqu’ un roi, un président quitte son poste en général c’est sous la poussée des foules, c’est le peuple qui choisi. Cette histoire de destitution c’est pour amuser les gens. Notre histoire nous l’apprend il suffit de la relire : seul un mouvement profond des français pourra le chasser du pouvoir.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité