• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

kervennic

kervennic

Ancien chercheur en physique, "deserteur" du milieu scientifique et technique, en fin de droit, survie comme il peut. S'interesse a l'autoproduction.

Tableau de bord

  • Premier article le 14/01/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 32 9
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • kervennic kervennic 14 janvier 2014 16:48

    Salut,

    Je ne pensais pas que mon texte serait publie aussi vite. Je l’avais ecrit a l’epoque en reaction au livre de Caron. Il avait ete refuse en l’etat, apres pas mal d’echange par rue89 (d’ou le format assez compact). Comme j’etais alors sans aucun revenu, j’avais decide de laisser tomber l’affaire.

     J’ai decide de l’ (r)envoye a Agora suite aux nombres de mails de propagandes tres aggressifs qui ont ete couronne par une tribune libre sur les phile et les phages. j’ai pense que ce serais un droit de reponse (je concois que c’est court et donc necessairement plein de raccourcis, mais il y a des references tres precises). La tribune a laquelle je me refere n’est pas un fait unique. Pour avoir cru un temps a l’activisme, je peux temoigner de l’extreme focalisation des milieux « ecolo » sur ce sujet. Dans ces milieux, en tout cas en suede, l’omnivore est stigmatise et ne peut pas concretement y rester.

    Je donnerai un exemple concret. Il y’a 6-7 ans, un mouvement s’est cree en Suede prenome Climax.L’idee etait de faire un activisme de confrontation face a ce que les suedois appellent le « bilism » (bil = voiture). De jeunes gens bloquaient alors les routes, roulaient a velo en plein milieu de routes a la circulation chargee etc. Puis ils ont bloque une piste de l’aeroport d’Arlanda pour denoncer les lignes interieurs concurrencant le train. Le resultat fut unecondamnation et une amende gigantesque. Par la suite, lors des reunions auxquels j’assistaient, je pouvais voir le discours changer et se focaliser sur la viande. Maintenant ils ne font que de l’activisme dans ce sens et tout le reste du message a disparu.

    Je ne vais pas polluer l’espace des commentaires plus longuement, mais voudrais juste vous fare remarquer que de nombreux medias, tel Le Monde, reprennent ce presuppose anti viande (il va falloir manger des insectes, etc), Leur presuppose est toujours que nous ne pourrons pas changer nos facons de produire, arreter la globalisation de l’agroalimentaire (du au developement des transport), arreter l’urbanisation et la concentration des emplois, arreter la concentration agricole. Evidemment vu comme cela, il faudra bien tenter d’en venir a modifier l’alimentation et les hommes pour s’adapter. Je ne parle meme pas de population car la il y’a interdiction d’aborder le sujet.

    Mais ceci n’est pas une fatalite et probablement pas une possibilite. C’est ce qui va dans le sens du pouvoir economique actuel qui est tout de meme en dificulte.

    Je n’ai pas aborde le probleme de la fertilisation des terres. Tant que l’on a des intrants, la question ne se pose pas. Si l’on veut fermer le circuit pour maintenir la productivite, a cause du prix des intrants chimique, je pense que le recours aux animaux s’imposera a nouveau. Le probleme n’est donc plus vegetarien ou pas mais quel est la forme la plus efficace et ecologique de produire des proteines de qualite, et quelle production on pourra obtenir.

    Concernant le poisson de mer, la productivite actuelle n’est pas maximum car la gestion a ete desastreuse, concernant d’autre type d’elevage, nos dechet pourrait etre mieux valorise comme nourriture animal. Il existe aussi des possibilite de pisciculture fertilisee comme en asie qui semble tres productive, etant donne que le poisson ne depense pas d’energie pour l’homeothermie.



  • kervennic kervennic 20 janvier 2011 00:08

    L’homme a toujours fait partie de l’ecosysteme europeen. Il y’a donc par definition une chasse ecologique. On peut regreter qu’elles soient pratique par des chasseurs qui ont besoin d’un fusil la ou leur ancetre se satisfaisait d’un arc, et c’est plutot la dessus que les ecolos devraient se battre.


    Il faudrait certes reintegrer le loup plus massivement, dans la mesure du possible, car malheureusement la densite de population humaine est devenu trop importante sur notre territoire. A faible densite d’individus et faible densite hunaine il est peu dangereux, a forte densite de population il l’est et doit etre regule comme le faisait nos ancetre qui le chassait pour sa peau de tres bonne qualite. Idem pour l’ours. Il n’est pas vrai que l’ours soit systematoquement paisible. Chaque annee en suede il y’a un accident mortel et ce sont souvent des bucherons qui trinquent. Il y’a toujours une competition entre les predateurs et il est aussi naturel de les chasser lorsque leur population est en bonne sante. Nous sommes aussi des betes.

    Les hommes ont faconnne le paysage et ont maintenant une responsabilite. On peut le regreter ( et je le regrette), mais il ne peut pas laisser les ominivores et les herbivores (lapins, sanglier) etre reguler par les seuls epidemie car les forets et les ecosystemes n’ont pas ete concu pour une telle pression. Sans loup et sans chasseur, une foret peut etre decime par une population affame de cervides qui mangent toutes les jeunes pousses et abiment les arbres en hiver.

    Il y’a bien une place pour une chasse ecologique, mais elle doit etre differente de celle pratique par nos chasseurs du dimanche. Elle devrait etre plus democratique y compris dans la gestion du gibier, couter moins cher (pourquoi payer pour du lacher si on ne s’interesse qu’au lapin qui mine un potager) et probablement se passer autant que possible des armes a feu, surtout dans les endroits frequentes. 


Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Alimentation

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité