• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Kiergaard

Kiergaard

Étudiant en droit, je m'intéresse à la situation politique et économique mondiale ainsi qu'au monde médiatique et à ses inexactitudes volontaires ou involontaires.
Passionné d'histoire et de cinéma.

Tableau de bord

  • Premier article le 04/07/2012
  • Modérateur depuis le 07/07/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 31 45 374
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Kiergaard Kiergaard 30 décembre 2013 12:42

    Il faut faire attention en manipulant des sources telles qu’IRIB, les chiffres sont régulièrement gonflés et ce n’est pas sourcé. Mais on peut affirmer sans risque qu’il y a eu de nombreux « rebelles » formés par l’Arabie Saoudite, qu’il y a de nombreux saoudiens dans les rangs de l’ASL et des islamistes, et qu’il y a eu une tentative pour briser le siège de Ghouta en agissant un peu n’importe comment.
    40 000 c’est l’équivalent des estimations des soldats de l’ASL sur le terrain le mois dernier (aujourd’hui cela a du diminuer), le chiffre sort un peu étrangement.

    En effet, il y a la volonté d’arriver en position de « force » à Genève-2, mais j’ai du mal à imaginer une armée de rebelles passant la frontière. Mais ce dont on est sur c’est qu’il y a des réseaux et des structures qui jouent pour alimenter l’ASL (de manière dangereuse) en argent, en armes et équipement. Les occidentaux ont sous-traité à l’Arabie Saoudite et ont perdu un peu le contrôle, ce qui laisse le champ à toutes les interprétations.



  • Kiergaard Kiergaard 9 décembre 2013 12:43

    Dans l’idée je n’ai rien contre, et j’aurais pu appuyer un peu plus sur l’idée que c’était justement un encouragement à la recherche plutôt qu’une raison de désespérer ou de paniquer. Néanmoins dans le même temps, je ne peux qu’être gêné avec l’idée selon laquelle il nous aura suffit de quelques générations d’utilisation intensive pour nous mettre déjà dans cette position...
    Cela doit faire moins d’un siècle que nous commençons réellement à avoir conscience du potentiel de notre planète (en termes de potentialités de ses ressources) et nous en serions déjà à penser aux autres planètes ? aux étoiles etc...



  • Kiergaard Kiergaard 12 août 2013 12:30

    Oui mais je tenais à avoir la fourchette haute, la plus « objective » possible. Ensuite si on enlève les différents choix qui peuvent être fait c’est énorme.
    Toujours est-il que la NSA prend tout le monde pour des cons en rapportant son contrôle au trafic global.



  • Kiergaard Kiergaard 11 août 2013 16:22

    Evidemment qu’il n’y a pas de « débat » comme il faudrait et que c’est écran de fumée. D’où la nécessité d’avoir vraiment un débat. un vrai. Pas comme celui de maintenant. On doit tendre vers cela...

    Dernièrement, la NSA déclare qu’elle ne touche qu’à 1.6% du web (contrôle potentiel), mais elle prend en compte un trafic qui n’est pas pertinent. Après calcul j’aboutis à une fourchette entre 12 et 35% du trafic pertinent.



  • Kiergaard Kiergaard 10 août 2013 12:53

    Ce qui me semble important actuellement c’est qu’il y ait une appropriation du sujet plus globale. Il ne faut pas laisser les acteurs économiques imprimer leur marque de manière irréversible (on y est peut être déjà, même si je n’y crois pas au vu de certains papiers sur les pertes de marché des américains après ces révélations).
    Il faut réfléchir sur notre propre rapport au numérique et sur la symbiose entre les potentialités économiques offertes (et non exclusivement financières) et les bénéfices sociétaux. Tout en laissant à chacun le libre choix. Actuellement il y a une tentative de captation très nette de cette manne qui fait totalement fi des libertés individuelles (pression extrême sur tous les modèles qui ne permettent pas de produire et de capter encore plus de données : messageries sécurisées, cryptographie efficace (comme vous le soulignez), entreprises qui refusent de se soumettre à la collaboration avec la NSA etc....)) et qui enterre la réflexion civilisationnelle.

    Malheureusement les débats sur ces sujets sont actuellement habilement biaisés grâce à l’argument du terrorisme aux USA, les négociations prennent du temps, au niveau européen les lobbys sont puissants et le projet de règlement de la Commission reste assez flou.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité