• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

kirinyaga

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 88 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • kirinyaga 23 mai 2007 12:47

    Comme le disait cet auteur américain dont le nom m’échappe : une arme à feu c’est comme une joli fille en bikini, en avoir une devant soi ne vous fait pas forcément passer à l’action, mais c’est dur de penser à autre chose.



  • kirinyaga 16 mai 2007 10:48

    Il y a beaucoup de centristes sur internet en général et sur agoravox en particulier. Bon. Et alors ?



  • kirinyaga 15 mai 2007 12:38

    la campagne présidentielle est terminée, ce n’est plus la peine de répandre la propagande dextre ou senestre. Pour une fois qu’un article permet enfin de respirer de l’air frais et échappe à l’élan partisan, on pourrait éviter de se déchaîner dans les commentaires ...



  • kirinyaga 14 mai 2007 12:37

    J’ajouterais à cette excellente analyse qu’il me paraît plus important de connaître les échos politiques vus depuis l’internet non-politique plutôt que l’opinion des lecteurs d’agoravox par exemple. Soyons lucides : notre nombre est ridicule par rapport au nombre de visiteurs des sites de jeux vidéos, de pornos, des utilisateurs de messageries instantanées, etc ...

    C’est en allant voir les remarques politiques qui circulent dans ces endroits n’ayant rien à y voir qu’on a une idée de l’efficacité réelle des campagnes en-ligne. Les messages sur les sites militants ne concernent qu’un nombre très faible de gens.



  • kirinyaga 14 mai 2007 12:30

    Je ne suis pas d’accord avec votre conclusion.

    Nous avons effectivement put constater les limites et le « pouvoir » de l’internet pendant cette campagne. Oui, les internautes étaient majoritairement pour royal et bayrou. Et non, cela n’a pas suffit. Mais parler d’échec parce que le reste des français n’a pas voter de la même façon me semble excessif. L’élection n’a pas été « télécommandée » par les internautes, bon d’accord (heureusement, même), et vous en concluez que l’internet n’a servi à rien ?!?

    L’importance du web m’a parut manifeste, au contraire. Je ne crois pas au « 5ème pouvoir », mais c’est devenu un média incontournable. Et votre analyse des cercles d’amis sur le web est également très intéressante : c’est notamment ce qui a fait la différence entre les campagnes en-ligne des principaux candidats. On a vu ainsi les sites sarkozistes se référençant les uns les autres au sein d’un « internet privé » alors qu’à l’opposé les bayrouistes se dispersaient sur toute la toile (il me semble d’ailleurs qu’il y a eu un article là-dessus sur agoravox, non ?).

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité