• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

kirinyaga

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 88 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • kirinyaga 20 mars 2007 11:22

    C’est dingue le nombre d’articles anti-bayrou qui surgissent depuis qu’il est à 20% ...

    Le mot d’ordre des états-majors UMP et PS c’est clairement « sus à bayrou ». Encore un peu et ils vont se mettre d’accord sur un programme commun pour battre bayrou :D



  • kirinyaga 7 mars 2007 15:43

    « Mais celui-ci (l’article) à pour but premier de dénoncer les agissement de gens se conduisant comme des brutes (bestialement) vis à vis des animaux qu’ils sont chargés d’élever et d’abattre. »

    Justement, non. Cette ambition, que je soutiends, s’arrête hélas juste après la fin du titre. Vous n’hésitez pas à préconiser l’ablation de la tête pour soigner le nez bouché, dissimulant l’absurde de cette solution par une généralisation éhontée. Tous les éleveurs d’animaux, loin de là, ne sont pas des brutes. Pendant que vous y etes, pourquoi ne pas invoquer le risque de cannibalisme ?

    Vous le dites vous-même ci-dessus, abattre les animaux constitue le comportement normal et c’est la conduite bestiale qui est inacceptable.

    Quant aux problèmes de ressources que cela pose, c’est un faux argument. D’abord nous avons, en France, parfaitement les moyens d’élever assez d’animaux pour nourrir tous nos concitoyens et bien plus, ensuite nous pourrions toujours en manger tout simplement moins plutôt que pas du tout si la situation évolue dans le futur. Il n’y a qu’un seul argument conduisant à militer pour un régime totalement végétarien, c’est votre refus de tuer des animaux.

    C’est une position de nature philosophique, et donc parfaitement respectable, alors défendez la comme telle. Les tentatives pour détourner la logique à votre profit ne servent pas votre crédibilité.



  • kirinyaga 7 mars 2007 13:21

    Il n’y a pas d’impertinence. J’explique pourquoi je n’aime pas votre article : parce que vous présentez le raisonnement, par moi considéré faux, que nous devons devenir végétariens pour la raison qu’il existe des éleveurs scalpant des animaux vivants.

    C’est d’autant plus du trucage qu’en réalité vous n’essayez même pas de défendre le sujet réel de l’article, la profession de foi présentée par Actias juste au-dessus de vous. Rien d’étonnant d’ailleurs : comment raisonner à propos d’une profession de foi ? Cette ressemblance avec la religion me fait songer qu’une exposition plus « laïque » des arguments serait la seule dont on pourrait tirer un profitable débat, au lieu de votre texte qui n’est qu’un simple manifeste.



  • kirinyaga 7 mars 2007 13:11

    Ridicule.

    Il suffisait simplement de supposer que l’auteur n’était pas un crétin borné pour comprendre le vrai sens du texte. C’est une chose que nous sommes tous les jours tous capables de faire, spécialement lorsqu’on échange des points de vue avec une armoire à glace aux biceps deux fois plus larges que votre cuisse. C’est curieux comme on essaye alors de comprendre ce que notre interlocuteur a vraiment voulu dire. Même si c’est un petit gringalet d’ailleurs, nous avons comme une répugnance au mépris lorsqu’on regarde quelqu’un dans les yeux.

    Heureusement tout cela s’efface bien sûr rapidement sur internet, où l’autre côté du LCD n’a rien a envier aux plus hauts alpages en matière de dégénérescence intellectuelle. Commencer un commentaire par « sale con », par exemple, ne gênent pratiquement personne. Pour peu qu’on le précède d’une citation située vers le milieu de l’article, voilà même qui peut être considéré comme de l’ouverture d’esprit ...

    Il fallait être d’une totale mauvaise foi et ne pas accorder le moindre crédit à l’auteur pour être aveugle à l’ironie manifeste de son précédent texte. Fort heureusement, on peut être ironique sans entrer à l’académie française.



  • kirinyaga 7 mars 2007 12:51

    et dire que l’article d’agoravox publié aujourd’hui même et s’étonnant du nombre de lecteurs regardant le proverbial doigt oriental plutôt que la Lune n’est situé qu’à quelques centimètres (à click de souris) de celui-ci ...

    Franchement, comment peut-on, même l’espace d’un instant, croire que je fais autre chose que de me foutre de la gueule de l’auteur de l’article ? Alors pour que les choses soient claires, je n’ais pas l’intention de faire de comparaison sérieuse car mon opinion est que l’article lui-même est une absurdité.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité