• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

krolik

krolik

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1574 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • krolik krolik 18 juin 2008 02:27

    L’augmentation de la température des fleuves, ce n’est pas inhérent au nucléaire, c’est inhérent au "principe de Carnot" (vers 1825), la nécessité d’une source froide.

    Avec des centrales à combustible fossiles ce serait la même chose.

    Avec en plus dans le cas des fossiles une pollution par l’uranium et le thorium. L’uranium et le thorium se trouvent en quantité non négligeable dans le charbon.

    A titre anecdotique je vous signale que les 108 centrales nucléaires des USA consomment moins d’uranium que les centrales au charbon n’en rejettent dans l’atmosphère. Il y a eu un intéressant papier publié par le centre nucléaire d’Oak Ridge sur le sujet.

    Et de l’uranium dans l’air , dans des cendres volatiles , c’est la forme la plus ingérable de ce métal.

    Alors je préfère encore ma centrale nucléaire en bord de Loir Que la future centrale au charbon dans la Nièvre ;



  • krolik krolik 18 juin 2008 02:15

    La "Fusion" c’est une espèce de mythe de Sisyphe.

    En 1975 avec le Joint European Torus de Culham en Angleterre on annonçait un proto de réacteur à fusion vers 2010. 35 ans plus tard et quelques euros de plus nous y sommes et l’on annonce "DEMO" pour 2040 ou quelque chose comme cela .

    La Fusion c’est un projet à délais constant.

    Les Amércains renâcle à leur participation dans ITER car ils ont fait un petit calcul tout bête de prix de revient d’un "DEMO" et d’un DEMO-série simplement en prenant en compte les tonnages de matériaux sophistiqués qui devront rentrer dans la construction, l’électronique etc.. Et ils se sont aperçus que cela produirait (étant sous entendu que les problèmes scientifiques et technologiques ont été résolus par ITER) du kWH à un prix trois fois supérieur au kWh nucléaire...

    Les centrales françaises consomment principalement du 235U, et l’on stocke le 238U qui servira de combustible à la "génération 4". Chaque année qui passe c’est 50 à 60 ans de consommation électrique que l’on met en réserve pour la consommation de nos enfants et petits enfants..

    Qui a dit que les gens du nucléaire ne pensaient pas à leurs descendants !



  • krolik krolik 18 juin 2008 02:00

    J’habite à moins de 3 km d’une centrale nucléaire et ça ne me gêne pas du tout, ça ne gêne pas non plus les habitants du coin.

    J’ai quitté le nucléaire il y a 20 ans pour faire un job plus rémunérateur.

    je voudrais tout de même préciser deux, trois choses.

    "Le nuage s’est arrêté à la frontière" ça c’est une vanne lancée par "Libé" qui a fait école, ça sonnait tellement bien !

    "Libé" dans son édition du 2 Mai 1986 disait :" Le Pr Pellerin annonce une augmentation de la radioactivité sur le territoire français, sans danger pour la population" et dans son édition du 9 Mai, le même "Libé" titrait "Le r Pellerin avoue.."

    Donc il faudrait arrêter avec ce canulard !

    Sur la contamination de Tchernobyl (zone ’exclusion de 30km) le terrain est compté comme pollué pour une activité césium égale à 37 000Bq/m2 soit un curie au km2.

    Sur un terrain ordinaire ; sédimentaire, région parisienne, on compte une radioactivité de l’ordre de 20 000Bq/m2 de polonium 210 et autant de plomb 210. Mais comme le plomb 210 est beaucoup moins toxique que le polonium on ne le compte pas..Voir le JO des Communautés européennes du 26 Juin 1996 qui donne les tables d’équivalence pour un grand nombre de radioisotopes ingérés.

    Je voudrais souligner que le césium 137, "l’horrible" est tout de même 100 fois moins radiotoxique que le plomb 210.

    Du point de vue de la radiotoxicité le Massif Central est tout de même plus dangereux que 99% de la zone d’exclusion. Cette zone est d’ailleurs en train de devenir un refuge pour la vie sauvage dont les Ukrainens comptent bien tirer un profit touristique !!

    L’uranium est un métal très courant dans la nature, entre 3 et 9 grammes par tonne de terre pour les moins uranifères (c’est à dire région parisienne incluse). Il est à noter que les mines d’or d’afrique du sud sont exploitées avec des teneurs équivalentes. Donc on sait que le prix max de l’uranium métal est celui de l’or, et que dans de telles conditions de prix la ressource est quasiment infinie car tout terrain peut être considéré comme étant une mine.

    Maintenant si vous voulez vraiment vous faire peur en déclenchant une balise de radioprotection à l’entrée d’un centre nucléaire équipé, vous embarquez dans une camionnette un bout de bordure de trottoir de la place de la Concorde ou de la Porte d’auteuil. Ces bordures de trottoirs en granite breton dépassent toutes les normes admises. Ah ces pauvres touristes épuisés d’avoir descendu les Champs Elysées sous le cagnard et qui s’assoient sur le trottoir ils ne savent pas où est le danger !!!



  • krolik krolik 21 avril 2007 14:26

    Il est bien regrettable que vous soyez atteint d’un cancer de la tyroïde. J’inscris à suivre un texte déjà publié sur le sujet précis.

    "C’est un besoin naturel des individus de trouver une explication simple et de bon sens, idéalement extérieure, aux maux qui les accablent. En matière de maladie thyroïdienne, Tchernobyl fournit le parfait alibi : « ce nuage radioactif venu de l’est n’a pas pu s’arrêter aux frontières ; il a fait là -bas des tas de victimes ; chez nous aussi, bien que les autorités le taisent, il y a des retombées dont parlent les journaux, la radio, la télévision, au point que des procès sont instruits ». L’inquiétude est LEGITIME, mais elle ne doit pas NUIRE à la santé des patients : ni en les conduisant à exclure tout examen radiologique ou scintigraphique nécessaire, ni en les conduisant à multiplier des examens coûteux inutiles.

    OUI. il y a de plus en plus de pathologies thyroïdiennes en France. mais aussi aux USA, en Tasmanie etc.

    OUI, l’incidence des cancers de la thyroïde est multipliée par 3 mais depuis 1 975, mais sans accélération après 1986, mais surtout avec des formes papillaires, les moins graves, au pronostic excellent (97 % de survie à 20 ans).

    OUI, le nuage a bien traversé l’est de la France, le midi et la Corse et les autorités l’ont annoncé dès le 1er mai 1986, mais, « l’arrêt à la frontière » est une surenchère journalistique.

    OUI, il arrivait d’Ukraine mais le vent avait dispersé les particules radioactives et elles avaient décru pendant les 2 000 km du trajet d’un facteur de 50 000, mais la quantité de radioactivité respirée par la population et déposée sur les sols était inférieure au seuil d’alerte de l’époque.

    OUI, l’anniversaire deTchernobyl doit être célébré mais pas avec des promesses illusoires d’indemnisations injustifiées.

    NON, il n’y a pas d’« effet Tchernobyl » en France ce sont des enfants qui ont été atteints en Ukraine, et la plupart des plaignants français étaient adultes en 1986, les registres des cancers ont révélé une augmentation préférentielle de cas à l’Ouest de la France, région la moins exposée aux retombées du nuage radioactif.

    L’augmentation mondiale des découvertes de cancers de la thyroïde résulte surtout des progrès de la médecine et du dépistage.

    CES MALADES FRANÇAIS SONT LES OTAGES D’UN LOBBY ANTI -NUCLEAIRE ET JURIDICO -MEDICAL

    Ce message émane de la filière de soins de la thyroïde, médecins hospitaliers, endocrinologues, chirurgiens, médecins généralistes (tous étrangers à l’industrie du nucléaire), qui doivent répondre sans fin à la question : « Docteur, est-ce Tchernobyl ? » sans grand résultat. Les malades récusent par avance nos propos objectifs et rassurants, convaincus par les discours répétés et médiatisés des adversaires du nucléaire.

    Signatures des professeurs et docteurs :

    Ansquer.C, Artus. JC, Aubert.B, Bardet.S, Bedig.G, Berriolo -Riedinger.A, Bok.B, Bourguet.P, Brenot -Rossi.I, Bussy.E, Caraille.B, Cavarec.M, Chauvot.P, Colas -Linhart.N, Courret.I, Darcourt.J, Dauge.MC, Devaux.JY, El -Etr.M, Esquerre.JP, Fajon.O, Giammarile.F, Goulard.DM, Grall.Y, Gremillet.E, Guillemard.S, Hindié.E, Le.Cloirec.J, Legendre.S, Liviu.D, Lussato.D, Marchandise.X, Maszelin.P, Maublant.J, Morel.O, Moretti.JL, Mundler.0, Pasquier.J, Pelletier.JL, Puech.B, Rapin.JR, Schvartz.C, Segard.T, Somma.C, Talbot.JN, Toubert.ML, Tubiana.M, Vitaux.F, Wagner.A, Walker.F

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité