• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

krolik

krolik

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1574 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • krolik krolik 10 février 2012 01:02

    Mais avec la génération 4, simplement en utilisant les réserves accumulées d’uranium appauvri qui sont à Bessines sur Gartemps et à Tricastin il y a de quoi faire fonctionner un parc nucléaire équivalent au parc actuel pendant plusieurs milliers d’années (dépendant de la gestion du stock) de 3000 à 5000 ans, et sans apport de nouveau minerai.

    Et pensez vous que l’on aura les moyens de passer à côté de ce pactole ?

    @+



  • krolik krolik 9 février 2012 12:23

    Peut-être bien que le rite écossais impose un grand architecte.. Mais l’Etre Suprême non plus ne donnait pas de solution métaphysique..

    Alors qu’une secte ou une religion donnent une solution de vie éternelle, de réincarnation.. etc..

    Une religion veut sauver tout le monde, alors qu’une secte ne veut sauver que ses adeptes qui paient..

    @+



  • krolik krolik 9 février 2012 11:54

    Une des caractéristique d’une secte c’est qu’il est fazcile d’y rentrer et difficile d’en sortir..

    Alors qu’apparemment il est difficile de rentrer en FM et très facile d’en sortir..

    Une secte propose une solution métaphysqiue pour ses, adeptes, alors qu’apparemment la FM n’en propose aucune..

    @+



  • krolik krolik 5 février 2012 01:40

    Dans un entretien accordé le 1er février à Libération, l’eurodéputé Europe Ecologie-les Verts Yannick Jadot a réagi au rapport de la Cour des Comptes sur le coût du nucléaire. Il affirme ainsi : « Le rapport estime le coût du kWh entre 50 et 58 centimes si on intègre la recherche. C’est beaucoup plus cher que le prix facturé par EDF. » Pour commencer, il n’est fait aucune mention dans le rapport de cette estimation. Il y a cependant l’administrateur général du CEA qui parle « d’un coût de production du MWh pour le parc actuel de l’ordre de 50 € ». Or 50 €/MWh, cela ne fait pas 50 centimes le kilowattheure mais 5 centimes. Une erreur de facteur 10 ! Un peu plus loin, Yannick Jadot persiste, cette fois-ci au sujet de l’EPR : « La cour estime en effet jusqu’à 90 centimes le prix du kWh produit par les EPR, un coût supérieur à l’électricité éolienne aujourd’hui et solaire d’ici cinq ans. » Là encore c’est du n’importe quoi : la cour des comptes donne le chiffre de 90 €/MWh, c’est-à-dire 9 centimes le kWh. Quand on pense que Jadot se voit déjà ministre dans un gouvernement sous une présidence Hollande, il ferait peut-être mieux de d’abord s’acheter une calculette… solaire, évidemment !
    http://www.yannickjadot.fr/blog/presse/%C2%ABen-400-pages-leffondrement-du-mythe-du-nucleaire-pas-cher%C2%BB
    http://www.ccomptes.fr/fr/CC/Theme-290.html



  • krolik krolik 28 janvier 2012 16:56

    En ce qui concerne les conséquences de Fukushima et l’arrêt des réacteurs japonais dans la foulée, j’aimerais poser quelques questions en restant dans le cadre d’une logique stricte..

    - Retour en arrière qui semble n’avoir aucun rapport :

    - En 2003, la canicule, on estime à 15 000 morts le nombre de sur-décès causés par cette canicule (cf wikipédia, mais tout le monde accepte cet ordre de grandeur) . Les Français ne sont pas très équipés en climatiseurs.. il est recolmmandé de s’équiper, au moins dans les maisons de retraîte..etc..

    - Revenons au Japon. La pointe de consommation de courant se situe en été du fait d’un été traditionnellement « chaud » et d’un grand nombre de climatiseurs installés. Suite à l’arrêt des centrales nucléaires l’été dernier, et pour conserver un réseau en état de fonctionner, les climatiseurs ont été interdits de fonctionnement..

    Alors différentes questions se posent :

    - les Japonais sont-ils plus résistants à la chaleur que les Français en l’absence de climatiseur ?

    - L’arrêt du fonctionnement des climatiseurs n’aurait-il eu aucun impact sur le nombre de décès au japon ?

    - L’arrêt des climatiseurs aurait-il un tel impact sur le nombre de décès au Japon, que les autorités refusent de publier le chiffre (nettement supérieur au 20 000 morts du tsunami) pouir ne pas effrayer la population ?

    Votre avis serait intéressant.

    @+

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité