• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eric la Blanche

Eric la Blanche

Les blablas de la Blanche sont des billets d'hum(o)eur, des chroniques inversées où j'utilise l'ironie (dire une chose pour son contraire) afin de mettre l'actualité à l'envers - ce qui la remet souvent à l'endroit. J'aime les univers absurdes, les doubles fonds et les fins en queue de poisson, quelque part entre Desproges, Jose Luis Borges et les Monthy Python bref, "Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité" (J. Cocteau).
J'écris dans le magazine Causette, le satirique Zélium, les blogs de GlobalMag (Arte). Je suis également chanteur et musicien

Tableau de bord

  • Premier article le 24/07/2010
  • Modérateur depuis le 27/08/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 33 42 832
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Eric la Blanche la Blanche 1er décembre 2010 17:00

    @ castel
    Non, pas calmos.
    Ce sont des faits scientifiques complexes mais établis, que vous le vouliez ou non. Il est tout simplement impossible que 95% des climatologues puissent être les acteurs d’un grand complot (organisé par qui ? pourquoi ?). Prétendre le contraire est un signe de mauvaise foi car le doute (scientifique) n’est plus possible aujourd’hui que tout a été vérifié et revérifié.
    Oui, le climat global se réchauffe.
    Oui, c’est dû à la goutte d’eau des activités humaines (qui fait déborder le vase).
    Il ne suffit pas de dire que quelque chose est faux pour qu’il le devienne, même sur Internet.
    Quand au bon sens, je préfère ne pas vous dire de quel type d’argument il s’agit en matière scientifique.
    Eric la Blanche
    PS et après ce post, j’arrête parce qu’il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.



  • Eric la Blanche la Blanche 1er décembre 2010 15:57

    ... et quand j’entends que le réchauffement climatique, « c’est bon pour les affaires », je me dis que l’aveuglement n’a décidément pas de limites. Ce qui est « bon pour les affaires », comme vous dites, c’est surtout que les affaires continuent... On croit rêver.
    Vous avez entendu parler du rapport Stern ? Et celui de l’Académie des Sciences désavouant Allègre ? Et les milliards de relevés climatiques accumulés ? Et les grands sommets organisés par tous les états de la planète (même s’il ne s’y passe pas grand chose) ? Et le consensus de plus de 95 % de la communauté scientifique concernée ? C’est quoi ? Un complot ?
    Comment des gens sensés et informés peuvent-ils faire prendre le risque (vous avez bien lu : le risque) d’une crise climatique (et donc sociale et économique) majeure à l’humanité, présente et à venir ?
    Si le pire devait advenir - et je crains que nous n’en prenions le chemin, ce que je ne souhaite pourtant pas - j’espère que vous serez convoqués au tribunal de l’histoire. Vous en serez les Chamberlain et les Daladier.
    Eric la Blanche



  • Eric la Blanche la Blanche 1er décembre 2010 12:24

    @le Chat
    il est parfaitement « convenable » de parler de réchauffement global, mesuré par la moyenne des températures du globe.
    Et ce réchauffement s’accompagne de modifications locales, et parfois en sens inverse de la tendance générale.
    Voilà,
    Eric la Blanche



  • Eric la Blanche la Blanche 1er décembre 2010 12:20

    JL,
    je suis abonné à S&V, j’ai lu l’article et ce n’est pas ce qui est dit. La thèse d’un réchauffement dû essentiellement au CO2 n’est pas du tout « battue en brèche » - enfin, pour autant que je me souvienne. Ils disent simplement que la lutte contre les suies, qui participent également au réchauffement ,est un objectif peu cher et facile à atteindre et qu’il faut commencer par là.
    Nuance,
    Cordialement,
    Eric la Blanche



  • Eric la Blanche la Blanche 1er décembre 2010 11:18

    Deux remarques :
    1- ce n’est pas parce qu’il fait plus chaud qu’il ne fait plus froid
    2- cet été, c’était l’hiver au Paraguay
    3- quant à prétendre qu’on ne sait « rien » sur l’évolution du climat, c’est juste faux. Complètement.
    Cordialement,
    Eric la Blanche

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès