• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

La mouche du coche

La mouche du coche

Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
S'introduisent dans les affaires :
Ils font partout les nécessaires,
Et, partout importuns, devraient être chassés.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3379 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • La mouche du coche La mouche du coche 9 février 2007 21:19

    Hum, ça ça veut dire qu’ils n’ont pas trouvé d’objets, comme le dit M. Mourey, sinon ils nous les auraient montré. smiley



  • La mouche du coche La mouche du coche 9 février 2007 21:05

    8.39.31, ton argument plein de vécu est très juste : Je le dirais simplement autrement :

    Si un chercheur passe la moitié de son temps à chercher des crédits, l’autre moitié à enseigner, quand trouve-t-il le temps d’avoir les bottes dans les fouilles ? smiley



  • La mouche du coche La mouche du coche 9 février 2007 20:34

    Ouf ! j’ai eu peur que le long commentaire de xxx.x70.30.92 détruise le mien mais il est tellement faible qu’il l’appuie plutôt. Me voilà rassuré : J’ai gagné. smiley

    Je ne vais pas reprendre tous les arguments mais quelques exemples :

    Je dis : « Les auteurs doivent modérer leurs propos parcequ’ils sont en danger » Tu réponds « c’est ridicule » D’accord pour le ridicule, mais ce que je dis reste vrai, le vrai peut être ridicule, cela ne me dérange pas, je le préfère quand même. smiley

    « c’est la coutume de faire des remerciements d’une publication scientifique, » Non seulement c’est la coutume, mais j’ajoute que s’y ajoute le plus souvent une RELECTURE du texte par celui que l’on remercie. C’est une chose de remercier sa copine d’avoir fait le café pendant que l’on écrivait, une autre de remercier « l’université de Tel-aviv, en partenariat avec la Pennsylvania State University » Après cela, on ne dit plus la même chose. smiley

    Finkelstein est « fonctionnaire et invirable » c’est vrai. Mais il a besoin comme tout le monde d’argent pour faire ses recherches. Il doit donc convaincre du monde pour l’avoir. smiley

    «  »la bible dévoilée« est un ouvrage de vulgarisation qui regroupe de très nombreuses études. » Là nous sommes d’accord : Elle ne s’adresse pas aux scientifiques, mais au public et aussi, aux donneurs d’argent (qui ne sont pas toujours scientifiques) smiley

    Je laisse le reste du même tonneau à votre appréciation smiley



  • La mouche du coche La mouche du coche 9 février 2007 17:32

    Faisons un point provisoire de ce passionnant champs de bataille :

    Nous avons vu que les auteurs de la « bible dévoilée », Finkelstein et Silberman, sont israéliens : Dans ce pays en guerre, leurs propos peuvent les mettre en danger, ils les MODÈRENT alors et donc MAQUILLENT leur pensées. En clair, ils la trahissent. M. Mourey lui est en France, et l’Etat moderne d’Israël, il s’en tape.

    Regardez au début du livre de B.D. le chapitre des « remerciements » : Il y en a 4 pages !

    4 pages de gens à qui ils doivent quelque chose et donc forcément vont leur renvoyer l’ascenseur dans le livre, au détriment de la vérité. A part Agoravox, M. Mourey lui ne remercie personne : Sa pensée est la sienne, vraiment la sienne.

    Mais à qui s’adresse « la bible dévoilée » ? Si vous avez eu dans votre vie la charge d’aller chercher de l’argent, vous savez que les conclusions d’une étude sont très importantes pour obtenir les crédits de la suivante. Si vous voulez continuer de vivre de l’archéologie, il faut séduire le ministère ! D’où les phrases triomphales cherchant à montrer que l’argent utilisé ne l’a pas été en vain, même si ce n’est pas vrai.

    Lisez par exemple p 318 et suivantes : Les auteurs sont séduits par la présence d’écuries à Megiddo, ils ont fouillé, n’ont visiblement rien trouvé (« les résultats ont été négatifs ») mais disent quand même :

    « La réévaluation de la date des strates ... nous permet d’écarter les théories antérieures et de déclarer en toute confiance.... » (s’ils n’ont rien trouvé, comment peuvent-ils balayer si facilement les théories antérieures et déclarer en toute confiance ? ) et aussi « Nous ne »devons pas« espérer y trouver... » ( et pourquoi ne « doivent-ils » pas espérer trouver ? bien curieuse fouille qui sait déjà avant de chercher). Suit un passage confus où on ne comprend plus ce que la « datation des strates » démontre véritablement. Est-ce que quelqu’un a compris ce que ces « écuries » hébergeaient en réalité ? On comprend quand même que les auteurs ont très envie de montrer qu’Israël avait à l’époque une flotte de chars très puissante et n’y arrivent pas.

    Ce dernier point est le plus grave : Ces gens cherchent à plaire et vont cacher ce qu’il ne savent pas : La lecture ne peut être trop compliquée pour le signeur de chèques et le doute n’est pas vendeur.

    Lisez en incidente que les auteurs n’emploient pas le conditionnel. Pourquoi M. Mourey devrait-il le faire alors, lui qui ne cherche pas à séduire ?

    Le fait que certains intégristes utilisent des méthodes de « lectures littérales » pour appuyer leurs forfaits ne veut en aucun cas dire que la bible ne peut être lue de cette façon dans certaines de ses parties. Comme elle est une compilation de textes, certaines lignes peuvent être historiquement exactes. C’est visiblement l’hypothèse de M. Mourey. Ce n’est pas forcément l’appel d’une secte à la guerre sainte. Je doute fort qu’Israël justifie ses guerres grace aux articles de M. Mourey : Zen nous l’aurait dit.

    Bref appliquons l’analyse historique critique à la « bible dévoilée » ! Lisons-là entre les lignes. Cherchons à savoir qui l’a écrit, dans quel but, pour qui, et elle entrera dans le rang d’une étude parmi d’autres, pas moins, mais pas plus.

    Merci de votre attention smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité