• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

La Voix De Ton Maître

La Voix De Ton Maître

Expert auto-proclamé en tout qui admet ses erreurs.
Licencié de toutes les entreprises ou il a pu travailler, et ce, toujours à l'amiable.
Estime que Marx, Smith, Chomsky et beaucoup d'autres ont écrit des choses intelligentes sans même les avoir lus.
Son intelligence et sa culture limitée lui ont permis d’accéder à la huitième Dan de la démonstration par l'absurde.
Défenseur de la liberté d'expression qui fera de lui, peut-être un jour, un piètre modérateur.
Il est...
La voix de ton maître

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 928 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 9 juillet 2015 13:00

    @Laurent Simon

    Hollande a crée la division et la confusion pour faire un écran de fumée devant les promesses qu’il ne tiendrait jamais. Il avait la chance de devenir Tsipras lorsque Piketty, à sa demande, lui donna une proposition de réforme de l’impôt. Réforme trop couillue et novatrice, il l’ignora et fit ce que firent les autres avant lui : tenir la patate chaude le temps de la refiler à quelqu’un d’autre en tentant de garder la face.

    Tsipras est allé chercher son expert, Varoufakis et l’a utilisé à fond pour mettre en place le décor. Et bien qu’il y ait le chaos dans son pays, c’est pas lui le responsable de la file d’attente devant les billets. Le peuple grec le sait et le supporte comme cela a été démontré lors du référundum, les grecs savent très bien ce qui se passe et ce qui est en jeu, il n’y a pas de chaos les gens se résignent et ont l’air toujours disciplinés, pauvres et riches discutent dans la file d’attente...

    Impossible de comparer Tsipras et Hollande.

    Suivre la route c’est le motto d’Hollande, Tsipras lui navigue en mer inconnue.



  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 9 juillet 2015 11:25

    @Fifi Brind_acier

    Si la Trollka avait reçu cette lettre, la négociation aurait abouti, ce n’est pas le cas.

    Et le référendum c’est bien la preuve que c’est une surenchère osée et que la négociation continue aujourd’hui

    Le réaménagement de la dette c’est la base de tout dans les demandes de Syriza : arrêter l’austerité

    PS : Vous allez chercher un « complot » dans un bout de papier du FT ? Vraiement ?



  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 9 juillet 2015 11:09

    S’il ne voulait que sortir de l’Euro, il aurait pu se faire virer il y a longtemps en politisant la chose et en provoquant un conflit ouvert dans lequel son argumentaire serait plus légitime que celui de ses créanciers.

    La force de Tsipras c’est qu’il a une très bonne analyse de la situation, Varoufakis « exaspérait » ses interlocuteurs en démontrant leur ignorance de l’économie.
    Tsipras a fait le choix de ne surtout pas politiser son discours comme l’aurait fait un Mélanchon, mais de s’en tenir au faits et aux nombres. Dans la presse, ils ne peuvent qu’être d’accord avec ce qu’il dit même s’ils le qualifient de populiste et l’analyse glisse systématiquement vers une critique de l’UE et de l’Euro.

    Tsipras ne veut pas secrètement sortir de l’Euro, il joue en connaissance de cause à la limite de la fracture. Et si l’on résume l’enjeu des négociations :

    Sortie de l’Euro :
    Grèce gagne (banqueroute et avantage d’une monnaie nationale)
    Europe perd (risque systémique majeur, risque de sortie d’autres pays, perte des dettes grecques)

    La Grèce gagne (assouplissement de l’austérité)
    Europe perd (car elle a cédé)

    Donc la sortie de l’Euro n’est pas un objectif pour la Grèce : c’est un joker dans le jeu de Syriza. Les grecs s’affichent souriants depuis le début, tous les autres deviennent de plus en plus inquiets.

    Mais je rassure les nationalistes et autres anti-UE en herbe : le jeu ne fait que commencer, c’est évident, la Grèce n’est que la première étape, PODEMOS arrive... Donc il est totalement anti-productif de critiquer Syriza. Faut s’en tenir aux nombres et aux faits et engager votre adversaire sur une route où il ne pourra qu’échouer. L’upr m’a vachement déçu !



  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 9 juillet 2015 00:32

    L’occasion c’était en 2008 !

    Les capitalistes tout comme les communistes ont préféré sauver leurs comptes en banque en écoutant sagement le pouvoir.
    La dette de la Grèce a été multipliée depuis par 3 et Tsipras joue depuis 6 mois un jeu qui permet à la populace de commencer à comprendre ce qui se passe vraiment.... Une occasion inouïe vraiment ?

    Le deal pour changer de système c’est d’abandonner vos économies, vos comptes en banques qui n’existent que dans un imaginaire de Ponzi. Et du coup, il ne reste pratiquement plus personne, tout le monde écoute la voix de son maître.

    Les libertaires, les vrais capitalistes, les vrais socialistes, les vrais communistes ne peuvent être d’accord avec moi : faut faire péter la bulle et c’était évident dès 2008, maintenant c’est trop tard : on a aggravé le problème et brouillé les pistes en rendant publique la dette privée !



  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 9 juillet 2015 00:19

    @howahkan Hotah

    il n’a jamais dit cela

    Qui ça « il » ?

    mais si tu fais l’âne pour avoir du son, tu dois savoir très bien de quoi je parle...

    Heu justement je ne sais pas

    encore un procès vide en intention contre Asselineau qui n’a jamais tenu , ni dit, ni suggéré les propos mensongers donc, que tu lu fais tenir...

    Je parle de Tsipras, pendant qu’Asselinau compte les votes et dénigre le vote grec pour le non

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité